Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
H16

H16

Je suis naturellement grand, beau, j’ai le teint buriné par le soleil et le sourire enjôleur et des mocassins à gland, un très gros zizi et une absence totale de lucidité sur mes qualités et mes défauts !

J'ai un blog sur lequel j'aime enquiquiner le monde : Petites chroniques désabusées d'un pays en lente décomposition...

        BOUTIQUE DE
                H16
 H16

Le livre de H16 sur Amazon : cliquez ici

promospeciale

Une représentation nationale pleine de tricheurs, de menteurs et de sociopathes

Audience de l'article : 1305 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Il m’arrive, parfois, de noter que nos élus se révèlent, un peu trop souvent, comme étant d’étranges loustics et de fieffés menteurs. J’ai même été jusqu’à écrire, dans unprécédent billet faisant suite aux « révélations » du cas Thévenoud, que la structure même du pouvoir, de la démocratie et des jeux d’appareils avait cette furieuse tendance à favoriser, outrageusement, les comportements les plus tendancieux. Et par un filtre pervers, tout cela ne favorise en leurs rangs que les dérives les plus honteuses que l’humanité puisse produire entre deux cuites mémorables et crassouses.

J’ai parlé de sociopathes, parce que (je me cite, c’est très narcissique, mais ça s’explique ensuite et ça me fait des gouzigouzis dans le ventre) …

« …Ces gens ont été choisis pour leur capacité inouïe à bobarder, à contourner la vérité, à utiliser le déni comme bouclier psychologique indéboulonnable. Ils sont arrivés là où ils sont non parce qu’ils ont démontré leur capacité à gérer un pays, mais bien pour avoir été plus féroces, plus méchants, plus industrieux en coulisse, plus machiavéliques, plus fourbes et retors que leurs adversaires. Ils sont là parce qu’ils ont survécu, ce qui fait d’eux non des héros, mais les pires magouilleurs, les pires comploteurs, les traîtres les plus veules. Ceux que nous voyons émerger actuellement sont le résultat d’une sélection cancéreuse et perverse qui aura permis de filtrer et ne conserver que ceux qui sont, justement, prêts à tout pour arriver à leur place, des raclures qui n’hésiteront pas à griller un homme et sa famille pour aboutir à leurs fins. »

Pourtant, on me fait parfois observer que j’exagère sans doute, que je caricature.

Ah bon ? Eh bien chaque jour qui passe apporte son lot de preuves, toujours plus consternantes, toujours plus fortes, que ces observations ne sont même pas exagérées.

Là, c’est Atlantico qui lâche, timidement, le morceau : il semblerait – ô surprise – qu’en réalité, le cas Thévenoud ne soit pas unique mais que « plusieurs dizaines » de petits malins se soient glissés dans les rangs des députés et des sénateurs. Plusieurs dizainesd’élus seraient ainsi en délicatesse avec le fisc, pour oublis de déclarations fiscales, pour amoindrissement du patrimoine afin d’éviter l’ISF (et éviter, ainsi, de se prendre l’inévitable râteau aux élections), pour comptes à l’étranger non déclarés, …

Plusieurs dizaines.

Et ici, on apprend aussi qu’un certain Cambadélis aurait quelque peu usurpé ses diplômes. Oh. Vraiment. Cela semble si improbable, ahem, brm brfbrf.

Si l’on ajoute aux faits d’armes maintenant de plus en plus gluants de ces élus leurs innombrables condamnations (si vous voulez la liste, elle est assez facile à se procurer, mais les repris de justice pullulent dans leurs rangs), ainsi que leur népotisme galopant qui leur permet de placer leur famille à des postes juteux, on obtient un tableau assez croquignolet de la représentation démocratique du pays, ne trouvez-vous pas ?

Notez bien qu’en face, malgré ce népotisme, malgré ces condamnations, malgré ce comportement lamentable vis-à-vis du fisc, et malgré leur insupportable propension à nous asperger de moraline à tout bout de champ alors qu’ils n’ont jamais réussi à en conserver une goutte pour leur propre usage, malgré tout, les Français votent pour eux. Les Français s’obstinent à les reconduire, alors que ces sociopathes, ces menteurs, ces voleurs et ces magouilleurs n’obtiennent jamais les résultats escomptés, enfoncent le pays dans la merde et continuent de proposer des solutions, déjà tentées, déjà foirées. Les Français savent qu’on va à la catastrophe avec ces cornacs imbéciles et veules. Ils savent que ces aigrefins vont faire n’importe quoi, à nos dépends, et en nous facturant en plus. Mais les Français s’entêtent.

Finalement, ce pays est foutu, certes. Mais c’est bien fait.

Bulletin de vote
Poster un commentaire