Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Joseph Pietri

Joseph Pietri

Titulaire notamment d'un IUP Management et Gestion des Entreprises à Sophia Antipolis, je fais mes premiers pas au sein du réseau AssurFinance des AGF (Allianz). Animé par l'esprit d'entreprendre, j'ouvre dès 2004 mon cabinet de Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant à taille humaine en Haute-Corse. Je considère l'Analyse Technique comme étant un outil incontournable à la prise de décisions en matière d'Investissements.
Par ailleurs, la musique est ma passion. Elle m'aide à trouver un certain équilibre...
Vous trouverez sur YouTube quelques unes de mes compositions personnelles de "Dream - Trance" sous le pseudo de "Mike Hypson". Elles vous délivreront une facette de ma personnalité.
Créer et partager est source de richesse.
C'est la base de tout en société.


promospeciale

Je crois que définitivement nos dirigeants aiment se moquer de nous !

Audience de l'article : 2302 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction

Je vous avais de façon extrêmement synthétique - doux euphémisme – proposé de nous repencher sur le cas Grec début janvier ici http://www.objectifeco.com/bourse/conseils-analyses/article/joseph-pietri-tic-tac-tic-tac

Les taux à 10 ans étaient alors à plus de 33% !

Depuis, ça a bien débattu sur le sujet. Je devrai plutôt dire qu’on nous a  bien menés de Charybde en Scylla.

Mais enfin, le super plan de sauvetage est enfin arrivé, tel un super héro tant attendu.

Par qui ? Je me le demande, mais c’est sûr il est arrivé.

Est – ce que la confiance est en train de reprendre du poil de la bête ?

Voyez par vous-même :

http://nsa28.casimages.com/img/2012/02/22/12022211133663922.jpg

Bravo messieurs !!! 6 points de plus depuis mon dernier billet et par conséquent effet nul voire négatif sur l’évolution des taux depuis l’accord !

Il faut donc en déduire que les marchés n’ont rien compris au film…hum hum ….

Personnellement, je surveillerai les taux 10 ans du Portugal qui sont en train de reprendre eux aussi à leur tour de la hauteur et ceux de l’Italie et de l’Espagne comme étant incapables à enfoncer le palier des 5% - zones cerclées en noir - !

Revenons sur le plan Grec un court instant.

Si je comprends bien, on efface 100.000.000.000€ car il est impossible de les rembourser et on donne 130.000.000.000€, car eux pourront être remboursés, c’est bien cela n’est ce pas ?

Je ne sais pas si c’est moi qui doit vite revoir mes bases de calculs de CE1 et mes notions de logiques, mais, il me semble qu’il y a quelque chose qui cloche.

Ce doit être l’Ingénierie Financière de 2012 qui m’échappe.

Bref, il parait que tout cela sera remboursé via la croissance de la Grèce et même via celle de la Zone Euro.

Très bien et très alléchant comme promesse…heu non,  comme perspective de développement économique comme on dit !

Je suis trop dur me dira-t-on mais les faits sont là :

http://nsa28.casimages.com/img/2012/02/22/120222111538115398.jpg

Heureusement que le plein emploi va nous aider…

http://nsa27.casimages.com/img/2012/02/22/12022211142345357.jpg

…Et que la pente de croissance demeure positive :

http://nsa27.casimages.com/img/2012/02/22/120222111504745871.jpg

Je vous assure je ne suis pas catastrophiste, loin de là.

Mais je crains qu’un choc ne finisse par forcer l’autruche à retirer sa tête du sable dans lequel elle se complait depuis trop longtemps.

Il n’est pas encore trop tard…mais le temps presse.

 

 

Joseph Pietri

 

Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Joseph Pietri vendredi, 24 février 2012 00:47 Posté par Joseph Pietri

    Mise à jour du soir : Taux Grecs 10 ans...40,1%.
    Il est clair que le plan de sauvetage est une réussite d'un point de vue politique...mais c'est tout.