Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

promospeciale

Attentats du 11 septembre : Riyad m’est cher, mais la vérité m’est encore plus chère

Audience de l'article : 1811 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Les implications économiques d’une telle information sont évidemment énormes ! L’Arabie saoudite c’est un des principaux détenteurs de la dette US, et Ryad menace d’ailleurs de solder ses avoirs en dollars si les parties secrètes du rapport sur le 11 septembre étaient rendues publiques et faisait apparaître la responsabilité de l’Arabie saoudite.

Vu de France, tout débat sur le 11 septembre est forcément taxé de complotisme, alors avant toute chose et histoire qu’il n’y ait pas d’ambiguïté, je n’ai jamais donné, je ne donne pas dans le complotisme.

Voici donc quelques liens des plus grands quotidiens anglo-saxons qui relaient tous les mêmes informations alors que Barack Obama est en voyage officiel en Arabie saoudite. J’espère que les plus sceptiques auront le courage d’aller sur ces liens pour vérifier ces informations, car pour le moment, la vérité sur les attentats du 11 septembre n’est pas encore totalement connue puisqu’il existe des zones d’ombres sur lesquelles les familles des victimes arrivent à mobiliser une partie de la classe politique. Que cela plaise ou non, et ce débat qui agite la société civile américaine et aux répercussions internationales en est bien la preuve.

Dans tout ce maelström, il est très difficile d’avoir une vision juste des choses. Voici quelques articles donc, positionnés très différemment d’ailleurs, que je vous laisse découvrir.
 

The Guardian ici

Independant ici

The Telegraph ici

NBC ici

The Washington Post ici



Bref, tout ceci est d’une complexité extrême et la chute du cours du pétrole peut aussi être vue sous cet angle. En effet, alors que la relation historique entre les USA et l’Arabie était très forte, les liens se sont très fortement distendus ces dernières années et la politique américaine a été nettement moins “saoudi-dépendante” en grande partie grâce aux pétroles de schiste qui permettent une indépendance des USA vis à vis de ce fournisseur.

L’un des principaux faits historiques c’est que l’écrasante majorité des pirates de l’air impliqués dans le 11 septembre étaient saoudiens.

Si les USA reconnaissent officiellement la responsabilité de ce pays, alors toutes les familles de victimes pourront poursuivre le royaume saoudien avec des indemnisations records à la clef.

Enfin, sachez que les USA ont passé, à la suite des attentats du 11/09, une loi très claire : tous pays ou nations impliqués dans une attaque terroriste contre les USA perdent la totalité de leurs avoirs et de leurs créances. Les bons du trésors détenus sont frappés de nullité… Voilà une loi bienvenue qui va retirer à l’Arabie saoudite toute possibilité de vendre ses obligations US sur les marchés. Elles ne vaudront tout simplement rien.

Pour le moment, nous n’y sommes pas du tout, et il est fort probable que les dirigeants américains et les membres du Congrès reculent au dernier moment. Mais c’est un sujet à surveiller tout de même.



Charles SANNAT



Le Congrès américain est saisi d’un projet de loi qui permettrait aux Américains de poursuivre le gouvernement de l’Arabie saoudite, s’il est prouvé que certains de ses responsables sont impliqués dans les attentats du 11 septembre.

Auparavant, il s’était avéré que le président américain Barack Obama devait prendre une décision sur la publication de la partie classifiée du rapport sur les attentats terroristes du 11 septembre 2001.



Il s’agit d’un rapport, préparé par la Commission bipartisane et publié en 2003, qui fait plus de 800 pages. La quasi-totalité du document est accessible au public, sauf le dernier chapitre de 28 pages, qui a été immédiatement classifié pour des raisons de sécurité nationale.Les auteurs du projet de loi estiment que cette information fera la lumière sur le rôle de Riyad dans la préparation des attaques contre le World Trade Center à New York.

Ricky DeSantis, survivant des attaques terroristes, croit que tous les Américains et tout le monde ont le droit de savoir comment les choses se sont réellement passées.

“J’ai survécu à l’attaque du 11 septembre et j’aidais les services d’urgence. J’étais dans la rue, au sud des tours jumelles (…) J’ai levé les yeux et vu l’avion entrer dans le bâtiment. La terre a tremblé au-dessous de moi, et l’onde de choc m’a fait chuter”, a raconté M. DeSantis.

Selon lui, les gens sautaient des tours, des morceaux de bâtiments tombaient. Ce jour-là, il a perdu beaucoup de proches.

“Chaque pompier, chaque policier, tous les survivants et ceux qui étaient venus en aide, tous les Américains et tout le monde ont le droit de savoir comment les choses se sont réellement passées. Le président actuel avait promis au peuple américain lors de sa campagne électorale que l’information serait publiée et qu’une expertise scientifique et technique indépendante serait réalisée”, a affirmé le rescapé.

Le 20 avril, le président américain Barack Obama rencontre le roi saoudien à Riyad.

L’Arabie saoudite menace à son tour de vendre ses actifs américains si la Maison Blanche adopte une loi permettant de traduire les autorités saoudiennes en justice pour leur éventuelle implication dans les attaques du 11 septembre 2001. D’ailleurs, le porte-parole du département d’État américain John Kirby a déclaré que Washington n’avait pas de preuve sur le fait que de hauts responsables du gouvernement d’Arabie saoudite pourraient être impliqués dans les attaques terroristes.

Auparavant, les proches des victimes des attentats de New York avaient déposé une plainte contre l’Arabie saoudite l’accusant d’appui envers un groupe terroriste. Le 30 septembre 2015, le tribunal de New York a rejeté cette plainte. Le juge George Daniels a déclaré que l’Arabie saoudite, en tant qu’État souverain, bénéficiait d’une immunité en vertu des lois américaines.







Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Franck LEBLANC dimanche, 24 avril 2016 18:50 Posté par Psytrader

    FAUX.......

    DESINFORMATION !

    Les personnes ayant du DISCERNEMENT et les bonnes infos ( fournies et validées depuis longtemps et plusieurs fois par des militaires / Ingénieurs / Scientifiques / techniciens spécialisés US ) , savent et ADMETTENT qu'il s'agissait d'un INSIDERS' JOB, un plan conçu et appliqué de L'INTERIEUR même du gouvernement US...

    N'oubliez pas NON PLUS qu'il a été question, brièvement, de mettre en accusation le Président de l'époque, GW BUSH  (si l'on peut appeler un CON pareil du vocable de PRESIDENT ), ainsi que certains officiels de son équipe....

    OBAMA a décidé de bloquer le processus qui était en cours de demande.....

    Le but : JUSTFIER l'attaque de l'IRAK et procéder à d'autres mesures visant à mettre en place notamment le FATCA, qui est une véritable DICTATURE US en matière de contrôle bancaire, et cela pratiquement au iveau mondial.

    Cher CHARLES, il n'est pas ici question 1 seconde de ce fameux" conspirationnisme" de base délirant, conspué tant et tant de fois par les médiocres médias français, dirigés en sous-main par des politiciens téléguidés et asservis à des intérêts qui dépassent LARGEMENT le niveau des pseudos-"gouvernants"....

    Je vous tiens en grande estime, même si je ne "suis" rien ou pas grand-chose, et je trouve FORT étonnant que vous n'ayez pas plus de clairvoyance sur ce sujet SI EPINEUX que , 15 ans après, et suite à TOUT ce qui a déjà été démontré,
     il soit encore un POINT de MOQUERIE et d'AVEUGLEMENT très net dans la société française...

    Vous êtes PLUS INTELLIGENT que ce point de vue momentané ne le laisse supposer.....Ne vous laissez pas manipuler par les bien-pensants et les intellos-journalo-médiatiques incapables de penser HORS des sentiers CONFORMISTES d'une certaine vision politique dU MONDE...( sans référence au journal du même nom ).

    Out of The Box est une expression que vous devez connnaitre, et là, elle est AMPLEMENT justifiée....

    Mais je reconnais toutefois une circonstance atténuante à votre opinion : un COMPLOT réussi ne laisse pas de traces réellement ( ou aisément ) prouvables ....

    Une absence de COMPLOT n'a pas de traces, FORCEMENT....

    Bien cordialement

    P