Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

promospeciale

Bien interpréter les statistiques

Audience de l'article : 2440 lectures
Nombre de commentaires : 5 réactions

Il y a quelques mois de cela je voulais attirer votre vigilance sur le fait que les statistiques du chômage doivent être lu et interprété avec la plus grande prudence, en effet, ces chiffres sont en réalité à la traine par rapport à l’état réel de l’économie, mais, aussi et surtout des cours de bourse qui eux agissent toujours par anticipation, ce n’est que tardivement dans le cycle économique que ceux-ci ne commencent à s’améliorer sérieusement.

 

Un investisseur dit contrarian retrouvera même le sourire quand un soi-disant pic sera touché, car, l’amorce d’une décrue du taux de chômage viendra confirmer que le marché avait déjà pris en compte cette amélioration, je vous invite maintenant à étudier ce graphique, vous découvrirez que le chômage est bien un indicateur retardé de l’économie, mais, aussi qu’une fois le pic atteint le marché se comporte admirablement bien comme il le fait depuis quelques semaines.

 

 

 

 

 

Maintenant, le même graphique, mais, en utilisant une moyenne à 27  semaines, directement, on découvre la gravité de la situation et nous comprenons mieux l’ampleur des dégâts que cette fichue crise à laissée derrière elle, comme souvent c’est le modeste travailleur qui paye au prix fort les pots cassés, ce n’est pas le genre de capitalisme qui me plait, mais, c’est un autre débat…

 

 

 

 

 

  

 

Sources des graphiques : http://dshort.com/

 

 

 

Retrouvez toutes mes opérations sur mon portefeuille et mes alertes de trading en cliquant ici

 

J'ai écrit aussi un livre — 10 ans, 2 krachs : les indicateurs qui continuent à gagner — En savoir plus »

Poster un commentaire

5 commentaires

  • Lien vers le commentaire claude Mathy samedi, 05 février 2011 19:57 Posté par claude Mathy

    C’est bien vrai belsha,

    Le court terme vous donne raison.
    Cependant, a moins d’un énorme changement historique le passé offre souvent sur le long terme la moyenne qu’il nous faut observer, les réactions épidermiques du marché son rarement les bonnes

  • Lien vers le commentaire claude Mathy samedi, 05 février 2011 19:53 Posté par claude Mathy

    Iphenix,

    Je vais peut-être vous étonner mais, je suis presque entièrement d’accord avec votre sentiment, pour moi nous allons dans les années qui viennent évoluer de bulle en bulle et fatalement de crises en crise qui seront de plus en plus rapproché.
    Maintenant la question est de savoir si en tant qu’investisseurs nous pourrons profiter de ces excès, ma réponse est clairement oui, mais, nous devrons nous adapter beaucoup plus rapidement aux environnements ou la volatilité sera présente