Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Une journée complète de trading, bilan de la séance

Audience de l'article : 1810 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Bilan et prise de recul/distanciation

 

Habituellement, je fais un petit bilan comptable gains/pertes de la journée : debriefing personnel informel sur les causes d’une perte par exemple ; analyse du palmarès des plus fortes hausses et baisses de la séance et de la tendance de fond du marché (évolution des indices français et US) pour commencer à préparer psychologiquement la séance du lendemain, mais sans trop se projeter non plus.

 

Je faisais auparavant un bilan comptable journalier de mon solde gains/pertes, mais je m’aperçois que je le fais moins systématiquement aujourd’hui, parce que cela se fait machinalement de tête et que je sais à peu près où j’en suis de ma journée.

 

Si j’ai fait une grosse perte, ce qui m’arrive de plus en plus rarement, j’essaye de comprendre comment j’en suis arrivé là et quelle règle de money management je n’ai pas respectée ? Le plus souvent c’est parce que je ne coupe pas tout de suite une position perdante ; parfois, c’est parce que j’arrive en fin de mouvement haussier ou baissier et que je prends le début du retournement ; nous reparlerons de tout cela plus loin dans le chapitre sur la protection du capital et mes règles prudentielles…

 

 

Tentative d’anticipation de la séance du lendemain et premier repérage de valeurs en fonction de leurs clôtures…

 

Si j’ai fait l’after market, je peux rester devant mes écrans un peu plus longtemps, pour une tentative de repérage anticipé des valeurs susceptibles de bouger le lendemain en fonction de leur clôture ?

 

J’essaye par exemple de repérer sur investir.fr, vers 16h00, les valeurs à ne pas manquer ou à suivre demain, afin de me faire une petite idée des carnets que je vais suivre en préouv’, mais je ne me prends pas trop la tête car c’est vers la fin de séance et je ne vais pas trop tarder à déconnecter psychologiquement.

 

En fait, l’après clôture, pour moi, c’est surtout l’occasion de relâcher la pression : j’essaye de sortir de mon appart et du centre de Dijon pour, soit aller à la piscine, soit faire du VTT (coulée verte vers la périphérie), du footing ou simplement de la marche en centre ville, etc. ; il me faut une activité physique pour décompresser…

 

 

Vincent Baron

Extrait de l'ouvrage :

http://www.eyrolles.com/Entreprise/Livre/vincent-baron-temoignage-d-un-trader-9782915401219

Poster un commentaire