Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Cédric Froment

Cédric Froment

Sur ce blog je fais le suivi des actions sur le point d'exploser en bourse. Je vous apprends à les repérer et à les trader.

Les petites et moyennes capitalisations sont mon terrain de jeu favoris.

Grâce à mes stratégies, je passe moins de 30 minutes chaque soir pour gérer mon portefeuille de trading.

Si vous pensez devenir millionnaire en 3 clics, ce blog n'est pas fait pour vous.

Si vous souhaitez acquérir les outils pour devenir un spéculateur efficace, ce blog est une mine d'or pour vous.



  QUI SUIS JE ?

Je m’appelle Cédric Froment et cela fait plus de 10 ans que je spécule sur les actions.

Ma passion pour le surf et mon statut de trader m'ont amené à m'expatrier sur l'Ile Maurice en famille!

froment-cédricM2

Quand je ne suis pas à l'eau ou avec ma fille, je partage avec vous mes meilleures stratégies pour investir en bourse.

promospeciale

5 raisons de sortir des sentiers battus grâce au Nasdaq

Audience de l'article : 1690 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

1 - Les gros mouvements sont anormaux

S'il existe un adage boursier disant que "les arbres de ne montent pas jusqu'au ciel" c'est bien parce que la plus part des actions sont à la traine ou ne s'apprécient pas vraiment.

Je vous renvoie vers les mécanismes de construction des indices boursiers (chapitre de mon livre) qui dit que seule une minorité d'action est responsable de la majorité des gains d'un indice boursier !

Et parmi cette minorité, un tout petit nombre de titre crève vraiment le plafond. Ce sont ces titres anormaux qui nous intéressent.

-> A lire : Depuis 25 ans, les indices boursiers ne montent qu'avec une minorité d'actions

2 - Il y a plus de perles rares dans le gros panier

Avec ses 3700 actions cotées, le Nasdaq permet d'effectuer une chasse au trésor particulièrement prolifique. Quand le tout petit marché français pourra vous retourner 5 actions qui boostent, le Nasdaq pourra vous en sortir une 30 aine.

Si vous intégrer le NYSE (> 8000 actions) à vos screeners, vos chances de trouver une belle opportunité augmenteront.

-> A lire : Le backtest révélant les leaders de marché 

3 - Le Nasdaq est une sorte de cour des miracles

Le nasdaq est un marché très particulier, ils cotent de nombreux petits business qui sont capables de décupler leur taille et leur profit. Et cela en à peine quelques trimestres. Ce genre d'événement est impossible chez les grosses entreprises qui ont pignon sur rue.

Lorsqu'un secteur boursier du Nasdaq est sous le feu des projecteurs, il est courant de voir ses actions monter de plus de 100% en quelques semaines. Les annonces de résultats on aussi la capacité de propulser très haut les actions.

-> A lire : Ce qui rend une action plus volatile, le Float

-> A lire : Manuels gratuits sur le trading de news


sentiers battus

4 - Le Nasdaq est ultra volatil et, contre intuitivement,

cela limite les risques !

Les grandes amplitudes de fluctuation sont appelées "la volatilité". Plus la volatilité est importante et plus les décalages boursiers sont impressionnants. Symétriquement, plus la volatilité d'une action est élevée et plus la taille de votre position doit etre petite.

En cas de news exceptionnelle qui engendre un gap à contre sens, vous limiter ainsi la casse sans vous asseoir sur le potentiel de gain du trade.

-> A lire : Apprendre à bien sizer ses positions grâce au journal de trading

-> A lire : Le fameux R pour supprimer rapidement le risque d'un trade

5 - Le trading de tendance c'est l'abondance

Les grandes tendances sont rares et ne s'observent pas sur tous les marchés. Il est donc important d'effectuer ses recherches sur plusieurs places boursières. Chaque soir je lance mes screeners sur :
  • Le marché Français
  • Le marché Allemand
  • Euronext
  • Nyse
  • Nasdaq

Ensuite le but du jeu est de ne retenir que les opportunités quasi-parfaites, quitte à passer à coté de plein de bons mouvements. Cette rigueur est payante sur le long terme et limite le risque.

Par expérience je n'ai jamais rien trouvé d'intéressant sur le Liffe (Londres), l'AMEX (beaucoup trop d'ETF cotées) ou sur le marché Australien. Je ne screene plus ces marchés depuis longtemps.

-> A lire : Mon manuel gratuit pour trader le momentum avec un screener

Poster un commentaire