Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Cours de l or

Cours de l or

Toute l'actu sur les cours de l'or.

L'or est fondamental pour ceux qui possèdent un patrimoine financier et immobilier.

Le système monétaire mondial est totalement manipulé. La moindre perte de contrôle peut engendrer une énorme cata. L'or est l'une des seules alternatives pour LA PROTECTION et la CONSERVATION d'un certain pouvoir d'achat.

Comme tous les marchés, il faut en acheter au moment où personne n'en veut, en plein marché baissier. La majorité a fait l'inverse entre 2010 et 2013. Les matières premières sont les marchés les plus cycliques qui existent. Il est impératif de consulter les graphiques des cours de l'or sur plusieurs décennies pour comprendre où nous en sommes dans les cycles.

Objectifeco va tenter de vous accompagner dans cette démarche.

promospeciale

Les Américains acceptent de payer un très fort premium sur les pièces d'or et d’argent

Audience de l'article : 1663 lectures
Ah ces moralistes du statu quo ! Guillerets et sûr d’eux, ils étaient tous contents de souligner que les cours de l’or et de l’argent ont très largement (et anormalement) manqué d’éclats pendant le carnage boursier de la fin août.

Il faut sans doute leur réexpliquer encore une fois les choses. Il faut qu’ils intègrent cette donnée essentielle, entre le marché « papier » – hautement manipulé – des métaux précieux et la demande physique – en forte croissance – pour les métaux précieux, avec leurs prix en hausse.

American Eagle Premium spot

Les graphiques sont sans appel : les pièces d'argent cotent plus cher que le cours de l'argent. Avec la fin du QE3, annoncé par la Fed fin novembre, le « Non », puis le « Oui » de la Grèce et enfin la tempête boursière en Chine, les américains payent désormais 20% de plus les pièces physiques, que le prix de l'argent « papier ».

90 silver premium spot

Un aspect important très souvent négligé quand on s’intéresse au marché physique des métaux précieux, c’est que c’est le premium qui commande les prix - et non les cours papiers des métaux précieux.

Juste avant la crise financière mondiale de 2008, le cours de l'argent papier est tombé à 9 $ l’once, alors que le prix d'un pièce d’une onze de Silver American  Eagle était autour de 17 $ sur le marché de gros, et encore plus élevé sur le marché de détail. Résultat : un premium de 188 % !

En d’autres termes, si vous possédiez 100 onces d'argent papier, vous auriez pu obtenir jusqu’à 900 $ ; alors que si vous étiez en possession de 100 pièces d’une onze de Silver American Eagle, vous en auriez au moins obtenu 1 700 $, sinon plus.


La demande physique pour les métaux précieux explose


On en avait déjà parlé sur Objectif Eco : La demande pour l'or et l'argent physique (pièces, lingots...) explose en 2015 - du jamais vu !

Pour les analystes, les nouveaux venus sur le marché serait une des principales causes. D’après Money Metals Exchange, un des leaders US sur le marché physique des métaux précieux, de mai à juillet et comparé à la précédente période, ces primo-acquéreurs de métaux précieux se sont montrés 365 % plus nombreux.

Money Metals Exchange ventes or argent physique


Au même moment, la débâcle de l’économie grecque s’affichait à la Une des média à travers le monde et la menace du défaut de paiement a inquiété. Une bonne partie des investisseurs ont voulu pouvoir palper leurs placements. La solution ? Mettre la main sur de l'or et de l'argent physique. Un phénomène classique mais d’autant plus accru chez les nouveaux investisseurs, qui ont réalisé ces placements réputés sûrs.

Cet engouement pour l’or et l’argent physique a provoqué un tarissement des sources de production, particulièrement pour l’argent. Conséquence : les organismes de frappe de monnaie - publiques ou privés - ne sont pas parvenues à répondre à la demande. L’US Mint a du fermer temporairement ses portes en juillet. Tandis que d’autres ont du drastiquement rationner les transactions.

Au bout de la chaine, les producteurs de métaux précieux bruts fondent à tour de bras. Mais ce n’est pas suffisant. A mesure que les délais de livraison s’allongent, l’ensemble des prix de ces produits en argent brut sont en train de flamber. Tandis qu’à l’autre bout de la chaine, grossistes et détaillants n’arrivent pas à honorer leurs carnets de commande.

Du jamais vu depuis la crise de 2008. Une telle ferveur au niveau de la demande pourrait stopper l’approvisionnement mondial en métaux précieux. Si l’offre d’or physique montre déjà des signes de tarissement, l’argent physique pourrait de son côté devenir un métal introuvable.
Poster un commentaire