Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Actions

Actions

Acheter... VENDRE

VENDRE A LA BAISSE... Racheter

Actions américaines... Actions européennes et françaises

Investir ou trading ?

L'argent dit intelligent se prépare à jouer une forte chute du yen, ce qui est potentiellement haussier pour les indices boursiers

Audience de l'article : 1638 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Pour de nombreux professionnels à Wall Street, le yen risque de chuter ce qui aurait des conséquences sur les indices boursiers. Le yen est depuis de nombreuses années la devise phare du carry trade. Cette opération consiste à spéculer et tirer profit des écarts de rendement entre différents types d'actifs. Le principe de base du carry trade est de s'endetter dans une devise à faible taux d'intérêt et à placer ces fonds empruntés dans une autre devise à taux d'intérêt plus fort en achetant des actifs type actions ou indices boursiers.

Les devises de Funding

Ce sont ici les devises à faible taux d'intérêt, qui servent à emprunter. Historiquement, la devise qui a été la plus utilisée dans cette catégorie est le yen japonais. En raison de la crise japonaise (stagnation) des années 1990, le taux directeur de la Bank of Japan est resté très bas pendant de nombreuses années, à 0,5 %. Depuis, 2016, la BOJ a adopté des taux négatifs à -0.10%.

boj taux

Les devises de Carry

Ce sont les devises à fort taux d'intérêt, qui servent à placer ses fonds. On trouve le plus souvent ici les devises des pays émergents car ceux-ci cherchent à attirer les capitaux étrangers. C'est, par exemple, le cas de la livre turque, du rand sud-africain, du dollar néo-zélandais ou du forint hongrois.


Le yen japonais va s'inscrire dans une tendance baissière durable

short yen

Pour les observateurs, le Yen japonais (JPY/USD) et les indices boursiers sont des marchés inversement corrélés car le premier incarne l'aversion au risque et le second, l'attrait pour le risque.

Lorsque le yen a chuté, les actions ont connu un rallye haussier, et vice-versa. Et maintenant, des signaux provenant des marchés à court terme laissent supposer une baisse significative de la monnaie japonaise. C’est en tout cas, ce qu’affirme Dana Lyons de J. Lyons Fund Management. Une bonne nouvelle pour les investisseurs qui souhaitent s’engager sur des actifs plus risqués.

Le raisonnement s'appuit sur l'étude des positions ouvertes des intervenants pro qu'on appelle "les commercials".


La dernière période où les positions short sur le yen ont atteint des recors, remonte à avant 2012. Le yen avait perdu 40% se sa valeur en trois ans derrière, ce qui a été une période faste pour le marché actions.

Dana Lyons croit cependant en un nouveau marché baissier sur les indices boursiers. Ce qui a été amorcé aux Etats-Unis risque de se propager à travers le monde.

On se demande si le YEN va chuter ou si ce sont les actions américaines. Et même si les actions américaines et le YEN chuteront de concert !!!

Cela voudrait dire que les opérateurs ont emprunté du YEN pour acheter des contrats futurs short sur les indices boursiers. Il faut surveiller la position ouverte des indices boursiers pour les "commercials".

Charles Dereeper a rajouté 45 minutes à sa formation sur les devises sur cette problématique des devises et achats d'actif dans le cadre de la gestion de son argent. Si vous n'êtes pas au clair sur ces mouvements de marché qui sont capitaux à comprendre car il détermine votre performance future et votre niveau de richesse, vous pouvez aller plus loin sur ce sujet ici !


William Finck



Poster un commentaire