Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

promospeciale

Jeremy Siegel encore dans le bon ?

Audience de l'article : 5316 lectures
Nombre de commentaires : 13 réactions
Bonjour à tous,

20130511 ldp001

Culture boursière

Si je vous disais que sur 15 ans seuls moins de 10 économistes ou autres analystes financiers méritent objectivement d’être connus, vous me répondriez probablement que je ne suis pas objectif dans mes propos.

Peut-être, toujours est-il que rares sont ceux qui prédisent avec exactitudes l’orientation du marché, et ce, très souvent, aujourd’hui, je souhaiterai revenir sur une prédiction de l’un d’entre eux, Jeremy Siegel, je vous en parlais en dernier, il anticipait une hausse du Dow de 30 % pour 2013

http://www.objectifeco.com/bourse/indices-boursiers/indices-usa/jeremy-siegel-30-de-hausse-pour-le-dow-jones-dici-fin-2013.html

Le bougre est semble-t-il une fois de plus dans le bon n’en déplaise à nos certitudes. Le professeur Siegel vient de remettre le couvert dans une interview accordée à Bloomberg. Selon lui, le DOW va passer la barre des 16000 points d’ici la fin de l’année, les investisseurs vont commencer à devenir impatient avec les rendements obligataires très faibles et les taux d’intérêt du marché monétaire proches de zéro et donc revenir sur les actions. Siegel souligne qu’avec des taux d’intérêt aussi bas que maintenant le P/E. devrait être beaucoup plus haut. Toujours selon lui la croissance du PIB va s’accélérer de 3 à 4 % dans la seconde moitié de l’année ce qui risque de provoquer l’éclatement de la bulle obligataire.

siegel

http://www.bloomberg.com/video/u-s-treasury-bubble-is-going-to-pop-siegel-says-haTpMmrtTsaiRs0Icv2Ngg.html



J’ignore si une fois de plus il aura raison, mais voila certainement un point de vue qui aura au moins le mérite de réveiller notre curiosité

Plus sur l’homme :

Le professeur Jeremy Siegel a étudié tous les gros mouvements boursiers depuis 1801 et il est formel. Dans 75 % des cas, les rebonds de marchés ne trouvent pas d’explication rationnelle. Tentez de prédire le bon moment pour revenir n’est que temps perdu! On doit y être, c’est tout!

Il a montré que, de 1957 à 2003, lorsque les dividendes sont réinvestis, les 100 titres offrant le meilleur rendement du S&P ont surperformé le marché par une moyenne de trois points de pourcentage. Avec un portefeuille de 1 million de dollars, c’est une somme supplémentaire de 30’000 par an en moyenne, juste en investissant dans les payeurs de dividendes.

Poster un commentaire

13 commentaires

  • Lien vers le commentaire alex6 mercredi, 15 mai 2013 22:57 Posté par alex6

    @xwinner:
    Beaucoup d'entreprises, comme en 2008, compressent leurs couts d'exploitation afin de proteger leur marge operationnelle.
    Il en resulte que d'un point de vue boursier, ces boites se portent bien et sont toujours rentables. La moindre augmentation du CA est donc forcement vu comme etant tres positive, meme si elle est modeste. Souvent, cette hausse de CA peut se faire suite aux faillites de petits concurrents, invisibles pour les marches boursiers.
    La contre-partie, c'est que le secteur salarie souffre, entre les baisses de salaire et les licenciements.
    L'argent frais dispo via les banques centrales fait le reste.

  • Lien vers le commentaire BARF lundi, 13 mai 2013 12:30 Posté par barf

    Les banques européennes ont dans leurs livres 1500 milliards d'euros d'actifs pourris.

    Les banques européennes sont devenues des banques zombies.

    Comment dézombifier les banques européennes ?

    Réponse : en faisant subir des pertes énormes à tout le monde.

    Les banques vont subir des pertes énormes, les actionnaires aussi, les épargnants aussi, les Etats européens aussi.

    Lisez cet article :

    "La restructuration des banques d'après le modèle chypriote pourrait débuter dès septembre"

    La zone euro est en récession et elle doit encore s’attendre à deux ou 3 ans de récession suivie d’une relance molle, même si les politiciens de la zone euro prennent les bonnes décisions, estime Willem Buiter, l’Economiste en Chef de la Banque Citigroup dans le Financial Times.

    Il explique que c’est l’endettement excessif qui est à l’origine de la crise : celui des banques « zombies » qui ont abusé de l’effet de levier, et se sont trop endettées pour accorder des crédits sans veiller à détenir une proportion suffisante de dépôts en contrepartie, celui des Etats souverains qui ont abusé de l’endettement et des déficits dans la périphérie de la zone, et celui des ménages surendettés dans beaucoup de pays.

    Le retour à la croissance est conditionné par le désendettement de ces agents, mais il ne faut pas s’attendre à ce que la BCE accepte de générer de l’inflation pour le faciliter.

    Ce désendettement passera donc par des restructurations et la mutualisation des dettes, mais sans que celle-ci passe par des euro-bonds, qui nécessiteraient une intégration fiscale plus importante. Une partie sera réalisée par l’interruption du paiement d’intérêts sur la dette, une autre par la prise en charge par la BCE des pertes relatives à la faillite d’Etats et de banques insolvables, mais cela ne suffira pas.

    Le reste proviendra donc probablement d’une restructuration selon le modèle chypriote, d’après lequel les grands épargnants sont mis à contribution, plutôt que les contribuables de la zone euro. Dès la mise en place d’un mécanisme de supervision des banques de la zone euro, le MES pourrait être utilisé pour recapitaliser directement les banques. Les dirigeants européens pourraient décider d'initier ce programme juste après les élections allemandes en Septembre, pense Buiter.

    « La BCE va bientôt commencer un examen de la qualité des actifs (AQR pour Asset Quality Review) de la zone euro, qui sera réalisée par des experts indépendants, sans l’interférence excessive de superviseurs prisonniers de l’avis de leur pays. D’ici la fin de cette année, la boîte à outils institutionnelle et informationnelle pour « dézombifier » le système bancaire de la zone euro pourrait être en place », écrit Buiter.

    Les restructurations de dettes ne seront plus confinées à la Grèce, et l’on pourrait assister à la mise à contribution de créanciers privés à Chypre, au Portugal, en Espagne, mais également potentiellement en Italie, en raison de l’incapacité apparente de la classe politique à décider les réformes structurelles qui s’imposent.

    Des banques, des ménages et des Etats subiront donc des pertes, mais ces pertes seront inférieures à celles qui pourraient survenir en cas de procrastination, conclut Buiter.

    http://www.express.be/business/fr/economy/la-restructuration-des-banques-dapres-le-modle-chypriote-pourrait-debuter-ds-septembre/190199.htm

  • Lien vers le commentaire jctrader56 dimanche, 12 mai 2013 23:28 Posté par jctrader56

    @badbadmin  : çà c'est amusant !! ce qui vous plait c'est la présentation d'avis ...mais sans réfléchir sur les avis publiés !!! Votre capacité d'analyse me stupéfait .

    Et donc , tout de go, vous me demandez de démontrer l'inverse de ce qu edit Siegel , prof  de Wharton ? Moi ?     Vous auriez pu le demander à Claude qui a mis l'avis de Siegel en avant sans regarder vraiment la véracité des travaux de Siegel , non ?

    1- déjà , si vous écoutiez l'interview de Siegel , vous sauriez qu'il dit qu'il y' a 50% de chances que....ha ce n'est plus du tout pareil et le rusé prof n'est pas totalement fou (ce que pense Munger et bien d'autres d'ailleurs ).   Comme quoi il est ridicule de réduire l'avis de quelqu'un sans se donner la peine de travailler son sujet ...

    2- "de 57 à 2003, les réinvestissement en actions à dividendes ont surperformé le SP500"
    Là , il faut revoir la façon dont il calcule

    -déjà , vu la très longue période , pas un humain ne pourrait tenir un tel investissement  : 43 ans de buy and hold !!! oh théoriquement , tranquille derrière son bureau et en  2006 , c'est possible . Demandez à Siegel si quand il a écrit cela il réalisait qu'i aurait dû acheter ses actions dès l'age de 14 ans ...et quel capital il aurait placer alors ..les 500 dollars que sa grand mère lui aurait donné ?

    - ses travaux sont faits sur l'étude des cycles de plusieurs années (2 3 5 20) et sa base de travail commence au début du 20e siècle ... Pourquoi n'a ti lpas comparé avec le début du siècle ? ou de 1929 à 2003 ? ou 1965 -2001 ? ...comme par hasard il a pris les plus belles années US et donc ce n'est en rien renouvelable .

    -comme le travail est fait a posteriori, il faudrait peut être voir ce qu'il appelle les actions à dividendes réinvestis. Et bien , il a choisi , toujours a posteriori les 100 actions ayant les plus gros dividendes de chaque année et hop , en avant.

    Bien sûr , il est évident qu'on connait le 1 er janvier 2013 les 100 actions qui vont avoir le + gros dividendes en fin d'année.....!!!! ET bien sûr il gagne à tous les coups dans sa sélection.  Petite question perso : vous n'avez pas acheté APPLE dans le sannées 80 ? vous avez loupé BERKSHIRE dans le sannées75 ? ... Dommage ...pourtant aujourd'hui c'est si évident...

    -vous aurez compris que puisqu'il change d'actions régulièrement pour ne garder que celles qui distribuent les + gros dividendes, ...il ne fait plus du buy and hold ..donc il a des frais ..

    - bon j'arrête là mais il y'a plein de biais dans son travail mais je reste dispo si vous le souhaitez.

    3- "que dans 75% des cas les rebonds boursiers n'ont pas d'explication rationnelle"
    Non , il ne parle pas des rebonds mais des marchés haussiers !
    Les rebonds il ne connait même pas : il est toujours haussier !!
    Sur le sujet , l'irrationalité des marchés est admise sur le court terme , pas de problème ( à la hausse comme à la baisse) .
    Mais sur le + long terme , le trend following a fait ses preuves : presque tous les grands gérants US sont des followers : l'irrrationalité s'amenuise (mais ne disparait pas totalement biensûr) .
    D'ailleurs c'est bien ce qu'il utilise pour son choix d'actions à dividendes : si une société baisse son activité, le dividende diminue sur le long terme (voire même disparait  car en 50 ans combien sont encore présentes..)et donc cette société disparait de sa sélection...

    Siegel nous dit en quelque sorte : vous êtes des incapables , achetez , achetez !! . Vous n'avez pas à réflechir , çà ne sert à rien

    Comble de l'ironie , peut être aura t il raison !!! Mais en tous les cas , ce ne sera pas la preuve que ses arguments faussés soient justes (ha les gourous , si vous saviez).

    Un conseil : contrairement à ce que dit Siegel , (travaillez et) réfléchissez !!!

    ps : j'espère ne pas trop avoir encombré le web :))






  • Lien vers le commentaire Claude Mathy dimanche, 12 mai 2013 20:54 Posté par claude Mathy

    Badbadmin,

    merci à vous !

    Non pas d’aller dans mon sens, même si vous le faites comme si vous aviez envoyé un message subliminal, mais votre réaction me fait plaisir parce que bien souvent en toute sincérité quand je souhaite présenter les pensées de gars qui ont un vécu la majorité ne comprend pas la manœuvre.

    Pourtant, le sous titre de l’article était : Culture boursière et le titre sous forme interrogative

    En bourse rien n’est jamais tout blanc ou tout noir, même quand j’ai des convictions fortes, j’ai appris que les cours n’avaient pas souvent de logique bien au contraire.

  • Lien vers le commentaire makart alain dimanche, 12 mai 2013 19:48 Posté par badbadmin

    ... Et pour être encore un plus plus assertif:

    -Claude vient pour la prmière fois fois présenter un article "bullish", alors que pratiquement tous ses autre articles étaient " bearish".

    C'est tout en son honneur.

    - Les argments " ad hominem" m'interessent peu.

    Jéremy Siegel affirme:

    1/ que dans 75% des cas les rebonds boursiers n'ont pas d'explication rationnelle
    2/ de 57 à 2003, les réinvestissement en actions à dividendes ont surperformé le SP500

    JC trader, je vous invite à démontrer l'inverse ou à ne pas encombrer le web.

    Le monde boursier est dur , stressant, c'est trop facile de le simplifier en voyant des complots partout.

  • Lien vers le commentaire makart alain dimanche, 12 mai 2013 19:27 Posté par badbadmin

    En ce qui me concerne, c'est bien cela qui m'interesse dans cette rubrique et chez toi, Claude, tu vas chercher des infos que je n'ai pas ou auxquelles j'ai prèté trop peu d'attention...

    ... et cerise sur le gateau, elle viennent souvent des anglo saxons!

    Je suis moins un peu moins interessé , par contre par ton avis perso...

    Comme quoi le monde est bien compliqué!!

    Petite demande par ailleurs à JC trader:

    Vous semblez connaitre quelque peu le passé et les liens de ce Mr Siegel.
    Il serait peut être interessant  également   ( voire surtout) de décoder les massages (partiaux?) de beaucoup de nos commentateurs sur  nos médias francophones...

    De façon générale, la discordance entre la qualité de l'argumentation entre les intervenants anglo saxons et francophones, me désole ... car elle m'oblige à approfondir  la langue de Scheakspeare!!


  • Lien vers le commentaire Claude Mathy dimanche, 12 mai 2013 18:53 Posté par claude Mathy

    Bonsoir JC Trader,

    Mon point de vue est le même depuis des mois, le marché réalise un top intermédiaire même s’il met du temps à le construire nous y sommes, nous assistons à une phase distributive, la correction qui s’en vient ne sera pas pour moi le départ d’un nouveau marché baissier, je vise un retrait entre 10 et 15% avant de repartir vers de nouveaux sommets.

    Ceci étant dit c’est mon avis et rien n’est certain, tu me le demande je te le donne c’est tout.

    Si vraiment tu me connaissais tu devrais savoir que je post des messages bull et bear d’économistes ou autres intervenants, après c’est au lecteur de se faire son opinion, moi je livre des infos brutes de coffrages c’est tout. Quand je prends positions je le dis clairement sans détour. Mais une fois de plus mon but et certes de gagner sur les marchés mais aussi de faire profiter de mon expérience a ceux qui le souhaites. Ici, je parle de Siegel un bull patenté et demain ce sera peut-être de Faber ou Roubini des bears en puissances. Ce n’est pas parce que je ne suis pas de leur avis qu’ils ont tort, ces gens sortent du lot par leurs analyses et j’aime bien connaitre leurs points de vue. Perso, je ne suis ni bear ni bull juste un suiveur de tendance du moins pour une partie de mon portefeuille LT

  • Lien vers le commentaire Stifler dimanche, 12 mai 2013 15:25 Posté par stifler

    jctrader56 => tes réponses sont pertinentes ...

  • Lien vers le commentaire Stifler dimanche, 12 mai 2013 15:23 Posté par stifler

    Assez contra-in

  • Lien vers le commentaire jctrader56 dimanche, 12 mai 2013 10:50 Posté par jctrader56

    Bonjour Claude .
    Tu présente un avis de Siegel qui prévoit une hausse pour 2013..je devrais dire une poursuite de la hausse...
    Edwards cité dans ton dernier article  laissait envisager une baisse ++ des actions ...position inverse de Siegel.
    Mais ton avis c'est quoi ? Ne vient pas écrire dans 6 mois "comme je vous l'avais présenté à telle date, .."
    Si tu connaissais un peu  les "acteurs financiers " US , Siegel est surtout un théorique , un universitaire  qui fait maintenant les beaux jours des chaines TV type JP Gaillard (même s 'il a un bagage universitaire excellent qu'il utilise comme passeport pour la vérité, mais universitaire ne donne pas des qualités de prédiction ni même des années de plus values pour un gourou ne veut rien dire ...aïe , je sens que je vais me faire huer ).

    C'est un haussier permanent .

    Mais en + depuis qqes années , il a intégré une société d'ETFS qui joue la hausse à fond ...et il faut alimenter les acheteurs en bonnes nouvelles pour faire fonctionner la machine à fees ....
    Et oui , on n'est pas dans le monde des bisounours (tu le sais évidemment).

    IL y'a une dizaine d'années , au sommet d'un marché haussier , est paru un best seller dont le titre était , de mémoire , "le DJ à 30000". avec des explications claires nettes et précises sur 30-40 années . On connait la suite.

    Actuellement , la plupart des "causeurs" sur les marchés  sont liés à des structures financières et ne font qu'alimenter les fonds de celles ci : ils font des piges (d'ailleurs le boss d'une grande chaine de tele US est investi ++ dans la société qui emploie Siegel et comme par hasard , notre bon Jeremy est l'invité vedette de cette chaîne...)

    Présenter 2 avis divergents à suivre ..je vois pas l'intérêt pour le lecteur à part dire "ben voilà , choisissez..." et + tard annoncer "je vous avais indiqué que...." en oubliant l'autre article

    Méfions nous des prévisons même faites par un universitaire : si vous reprenez son traval permettant d'annoncer la hausse à venir , vous constateriez que mathématiquement çà n'a strictement aucune valeur .

    Les gars de Berkshire n'aime pas Siegel : au moins eux il s ont fait leurs preuves , en réel.

    Bon WE.

    "Celui qui prédit qu'un jour il va pleuvoir, ne peut pas se tromper à long terme"