Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

Devise, vers une crise monétaire comme en 1997 ?

Audience de l'article : 4799 lectures
Nombre de commentaires : 7 réactions
edge
J’en parlais à demi-mot dans mon dernier message sur les émergents la situation de certaines devises devient franchement catastrophique et cela risque de ne pas rester sans conséquence. Partant du principe que la valeur d’une devise reflète aussi la confiance des investisseurs nous nous situons face à une situation délicate et le mot est faible


plusieurs devises émergentes s’effondrent depuis quelques semaines, la livre turque et le peso argentin sont attaqués avec violence le problème est que la Turquie est un grand pays émergent ayant des liens l'UE. L'Argentine est une grande économie d'Amérique latine qui affecterait le Brésil et le Venezuela.

Voici la configuration terrifiante du fonds CEW qui contient un panier de devises émergentes. En cas de bris de la ligne du cou, cette ETE enverra le fonds 10% plus bas rapidement.

CEW


1997 is back ?

À l'été 1997 débuta une grave crise monétaire, point de départ, la monnaie de la Thaïlande (le baht) qui s'est effondrée, ce qui a provoqué une panique dans d'autres monnaies asiatiques. Qui à son tour a provoqué de fortes ventes sur les marchés boursiers asiatiques qui se propagent à travers le monde. Le dollar US servi de valeur refuge de même que les obligations du trésor. Par contre ce ne fut pas sans conséquence sur le marché actions comme l’indique ce graphique de John Murphy

indu

attardons nous quelques minutes sur le billet vert aujourd’hui. En hausse depuis novembre le dollar se prépare à sortir d’un triangle ascendant et une fois de plus comme en 1997 risque de devenir une valeur refuge contre toute attente

usd

Concernant les obligations dont le concensus disait que la hausse de 30 était terminée ce n’esp pas mal non plus

tlt

Et que dire de l’euro, un début de contagion possible
xeu

Poster un commentaire

7 commentaires

  • Lien vers le commentaire Claude Mathy dimanche, 02 février 2014 20:45 Posté par claude Mathy

    Bonjour à tous
    imhotep,


    Soit, oublions le tracker devises émergentes si vous le souhaite. Par contre en arrière plan sur ce même graphique vous avez un autre ETF qui lui suit les actions émergentes. Sa courbe est presque identique vous pouvez également voir avec l’indicateur du dessous une certaine corrélation troublante

    Bernard,

    Concernant le yen par exemple il s’agit bien d’une attaque en règle de la BOJE pour les devises émergentes c’est surtout lié au tapering de la FED

    Dematons,

    Vous avez raison mais faut oser le faire. Et le phénomène actuel n’est peut être qu’au début d’un plus gros mouvement. En 2001/2002 la lire turque avait perdu plus de 90% de sa valeur face au dollar. Ici nous n’en sommes qu’à 35%



  • Lien vers le commentaire Sebastien Chaumet dimanche, 02 février 2014 18:34 Posté par imhotep


    Claude, quelque chose me gêne dans une partie de votre raisonnement. Concernant l'ETF des devises emergentes, vous dites : "En cas de bris de la ligne du cou, cette ETE enverra le fonds 10% plus bas rapidement".
    C'est le chien qui dirige la queue pas l'inverse. En clair, l'ETF est la résultante d'un panier de devises, qui varient parce qu'elles sont soumises à offre et demande, le cours de l'ETF est une conséquence de la variation des devises. Alors certes sur tres court terme, quelques heures/jours, les traders voyant la cassure de la ligne de cou de l'ETE vont peut-être vendre fort l'ETF et faire pression sur le cours. Mais in fine l'ETF va suivre les variations des devises du panier, rien d'autre, et ce n'est pas une ETE sur un ETF représentant des devises emergentes qui va faire varier le cours des devises emergentes, car la capi de ce fonds est RIDICULE vis à vis du montant colossal du marché des devises.
    Donc, à mon avis, attention à l'AT sur ce type de fonds.

  • Lien vers le commentaire ROUX dimanche, 02 février 2014 16:40 Posté par brouxdeb

    Très intéressant, merci.


    Je ne suis pas sur que les monnaies se fassent "attaquer". N'est ce pas plutôt une défiance des détenteurs de cette monnaie qui la fuient et font ainsi tomber le cours ?


    Je suis gêné par cette terminologie qui laisse entendre que la chute des monnaies est liée à la spéculation guerrière, je pense que c'est très rarement le cas (Soros & le sterling)


     


    Cdt, Bernard

  • Lien vers le commentaire dematons dimanche, 02 février 2014 12:29 Posté par dematons

    Alors c'est peut être le moment pour les vendeurs de se placer sur la livre turque et d'avoir la réussite de Soros contre la livre britannique en septembre 1992.