Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Michel Delobel

Michel Delobel

Gestionnaire de portefeuille sous mandat via une société de gestion agréée, trader pour compte propre et formateur au trading et à l'investissement en bourse, je suis aussi fondateur du site Fenêtre sur Cours et de la société ACGest, via laquelle j'accompagne également mes clients dans la constitution et le développement de leur patrimoine, la préparation de leur retraite ou encore l'optimisation de leur fiscalité.

Vous pouvez prendre contact avec moi par email

emails

promospeciale

Clôture CAC : 5004 (-0.41%) – Le CAC s’en sort bien…

Audience de l'article : 842 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
CAC-020615

Entre la cassure ce matin du support marron et le nouveau plongeon du Bund après quelques semaines d’accalmie, la bourse de Paris s’en sort plutôt bien, avec un CAC qui préserve finalement l’essentiel d’un point de vue graphique. Le DAX s’en sort moins bien avec un repli de près de 1% et la cassure en clôture de ses plus bas de la veille.

La situation reste en tout cas tendue, même si l’approche de la zone des 4900 continue de susciter quelques intérêts acheteurs. Pour combien de temps toutefois ? Entre le plongeon du bund et l’envolée de l’euro aujourd’hui, il y a de quoi rester prudent, d’autant que les incertitudes sur le dossier grec restent totales. Ce qui est étonnant, c’est que de nouvelles informations d’un possible accord ont fait monter l’euro, mais n’ont pas eu d’effet sur les indices. A se demander si la raison de la hausse de l’euro n’est pas à aller chercher ailleurs. Toujours est-il que les matières premières sont elles nettement reparties de l’avant.

Pour en revenir au CAC et à sa situation graphique, la configuration reste en tout cas globalement la même qu’hier soir. Certes le support marron a été travaillé et affaibli en un certain sens, mais le marché a finalement résisté et on peut donc aussi considérer qu’il s’agit d’un signe de force. L’incertitude continue donc, et cela pourrait durer un peu, entre la réunion de la BCE jeudi et l’attente sur le dossier grec. En même temps, l’étau se resserre aussi d’un point de vue graphique, avec peu de marge de manoeuvre à la baisse si on considère le support marron (un peu plus avec l’oblique violette et la zone des 4900).

Pour demain, on surveillera donc d’un côté de nouveau le support marron, vers 4990/5000, sachant qu’une cassure aurait sans doute un peu moins de poids compte tenu de la percée du jour. Puis on surveillera le point bas du jour sur 4960, avant surtout les 4930, correspondant à l’oblique violette et une zone horizontale. Seule une cassure nette et en clôture enverrait toutefois réellement un signal de relance baissière dans ce contexte très incertain et volatile.

A la hausse, il faudra toujours repasser les 5060/5070 pour éloigner à très court terme le risque baissier, avec confirmation au dessus des 5095, permettant de viser un retour sur la zone des 5145, avant pourquoi pas les 5195 et le haut du canal marron à terme.

Synthèse des tendances graphiques :


Tendance I (à quelques heures – jours) : Neutre (4960 – 5065)*
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Neutre (4910 – 5285)
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Haussière (4875)
Tendance MT (à plusieurs mois) : Haussière (4500)
Tendance LT (à quelques années) : Haussière (4150)
Poster un commentaire