Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Michel Delobel

Michel Delobel

Gestionnaire de portefeuille sous mandat via une société de gestion agréée, trader pour compte propre et formateur au trading et à l'investissement en bourse, je suis aussi fondateur du site Fenêtre sur Cours et de la société ACGest, via laquelle j'accompagne également mes clients dans la constitution et le développement de leur patrimoine, la préparation de leur retraite ou encore l'optimisation de leur fiscalité.

Vous pouvez prendre contact avec moi par email

emails

promospeciale

Clôture CAC : 4901 (-1.41%) – La Grèce, toujours la Grèce…

Audience de l'article : 896 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
CAC-120615

J’avais émis quelques doutes hier sur la validité du rebond, et indiqué que nous pourrions connaître une évolution agitée dans les prochains jours, à l’image de l’évolution que nous avions connue en mai au sein du petit canal marron. Avec un très net repli ce vendredi pour finir la semaine, le CAC semble vouloir me donner raison. En cause ? De nouveau la Grèce, qui continue de souffler le chaud et le froid.

C’est ainsi que le CAC est reparti très nettement à la baisse aujourd’hui, accélérant même lors de la cassure des différents supports évoqués hier soir (notamment les 4935 testés ce matin, avant cassure ce midi, puis la zone des 4890 et celle des 4865/4875). Mais c’est une nouvelle fois quelques déclarations grecques en tout fin de séance, indiquant qu’on n’avait jamais été si près d’un accord…, qui ont permis au marché de limiter un peu la casse, avec un rebond d’une cinquantaine de points (soit 1% quand même).

Graphiquement, ce sont en tout cas les signaux baissiers vu hier qui ont pris le dessus aujourd’hui. Pour autant, il semble que le canal baissier rouge ne soit plus d’actualité. Nous pourrions donc malgré tout être dans une phase de rebond après le repli de ces dernières semaines. Un rebond qui pourrait nous ramener progressivement en direction du haut du canal baissier orange, pourquoi pas donc avec une évolution heurtée à l’image de ce que nous avons connu au sein du canal marron en mai.

Attention toutefois : l’hypothèse d’un retour sur les récents plus bas, puis pourquoi pas d’une nouvelle accélération baissière, n’est pas à écarter, notamment si le dossier grec venait à déboucher sur un défaut (ce qui est loin d’être impossible). On restera donc particulièrement prudent, le temps que la situation ne se décante ou que le marché atteigne des niveaux graphiques forts. Pour l’heure, nous restons un peu entre deux eaux, dans un biais certes baissier à quelques semaines, mais plus incertain à quelques jours, avec un rebond qui pourrait malgré tout se poursuivre.

Pour lundi, difficile en tout cas d’identifier de réels niveaux clés à proximité. A la baisse, il y aurait bien la zone des 4865/4875, mais le fait que cette dernière ait été enfoncée en séance n’est pas de très bon augure. Il faudra donc surtout s’en remettre à la zone des 4765/4785, correspondant aux plus bas de mardi (4785), à la base du canal orange (4770) et au petit gap haussier datant de mi-février (4767). A la hausse, la première réelle résistance sera sur les 4915/4920 (résistance rouge, horizontale, et plus bas de jeudi). Mais même au delà, la route sera semée d’embûches, et ce n’est réellement qu’au delà des 5020/5030 que le CAC retrouverait une orientation plus favorable.

Synthèse des tendances graphiques :


Tendance I (à quelques heures – jours) : Neutre (4865 – 5030)*
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Baissière (5030)
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Neutre (4720 – 5195)
Tendance MT (à plusieurs mois) : Haussière (4500)
Tendance LT (à quelques années) : Haussière (4150)
Poster un commentaire