Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Michel Delobel

Michel Delobel

Gestionnaire de portefeuille sous mandat via une société de gestion agréée, trader pour compte propre et formateur au trading et à l'investissement en bourse, je suis aussi fondateur du site Fenêtre sur Cours et de la société ACGest, via laquelle j'accompagne également mes clients dans la constitution et le développement de leur patrimoine, la préparation de leur retraite ou encore l'optimisation de leur fiscalité.

Vous pouvez prendre contact avec moi par email

emails

promospeciale

Clôture CAC : 4543 (+1.49%) – Incroyable !

Audience de l'article : 850 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
 

Les mots me manquent pour relater les évènements de ces dernières heures. Après le Brexit auquel personne ne croyait, mais qui restait une éventualité, avec quelques sondages qui avaient donné un temps le “out” en tête, c’est maintenant Trump qui vient d’être élu, alors qu’à aucun moment, il n’avait été donné en tête dans les sondages.

Alors bien sûr, après le Brexit, il était de bon ton de parler de la possibilité de son élection, mais personne n’y croyait vraiment, pas même lui! Et pourtant !

Première conclusion : vendez toutes les actions des entreprises de sondage. Elles feraient mieux de revoir leur copie ou changer de métier.

Mais il y en a d’autres qui devraient se poser des questions, et j’en fait quelque part partie : je veux parler des analystes, qui avaient annoncé un cataclysme sur les marchés, un séisme à la hauteur du Brexit !

J’indiquais d’ailleurs moi même hier soir que si Trump venait à être élu, le support rouge vers 4340 puis la zone des 4325 pourraient ne pas suffire… Et pourtant ! Certes cassés brièvement en pré-ouverture, ces supports n’ont même pas été testés ce matin. Le CAC a en effet limité son repli à 3%, avant de se reprendre vigoureusement. A 10h30, le gros gap baissier d’ouverture était déjà comblé, avant que le CAC ne passe dans le vert dans l’après-midi, avant même que la résistance rouge ne soit franchie en fin de séance !

Comment expliquer un tel retournement de situation ? On peut avancer plein d’arguments, et les médias ne vont pas s’en priver. Mais c’est facile après coup, même si les raisons évoquées ne sont d’ailleurs pas toujours les bonnes. Une chose est sûre, c’est qu’il y avait hier bien peu de monde pour anticiper un tel scénario. Et pourtant, les investisseurs sont passés massivement à l’achat aujourd’hui, au fur et à mesure de l’avancée de la séance.

Est-ce simplement qu’en voyant que le marché ne voulait pas baisser, il n’y avait plus qu’à jouer la hausse ? Est-ce un bluff des grandes banques américaines, pour pousser les mains faibles à vendre en criant au loup ? Est-ce une intervention des banques centrales (mais pourquoi avoir poussé le marché dans le vert ?). Est simplement en raison du discours d’apaisement de Trump ? Difficile à dire.

Toujours est-il que d’un point de vue graphique, nous avons “juste” une énorme bougie verte au sein du range de la même couleur. Une bougie accompagnée d’importants volumes, et qui marque une nette contre-attaque haussière. Reste maintenant à voir comment le marché va digérer tout ceci, une fois la nuit passée. Il paraît que ça porte conseil…

Si nous n’étions pas dans un range et malgré tout en pleine incertitude, je serais bien tenté de dire que cela pourrait provoquer un beau mouvement haussier. Je m’attendais d’ailleurs à un tel scénario haussier depuis plusieurs semaines. Est-il en passe de se mettre en place ? Ou allons-nous poursuivre notre évolution au sein du range, dans l’attente des élections italiennes (bon courage à Mario Renzi dans ces conditions) et de la réunion de la FED début décembre ?

Difficile à dire pour l’instant. L’avantage, c’est que nous avons malgré tout des niveaux clairs à surveiller.

Pour demain, on surveillera donc tout signe de poursuite du rebond, en direction des récents plus hauts sur 4580 puis surtout sur la résistance verte des 4585/4590. Si elle venait à être franchie, le CAC devrait alors rapidement aller chercher les 4610, puis son gap de début d’année. Mais ce ne serait paradoxalement pas forcément une bonne nouvelle pour les bulls, car il serait étonnant que la hausse se poursuive bien longtemps, compte tenu des incertitudes et craintes liées à la présidence de Trump, mais également en raison des prochaines échéances de décembre. Il serait donc préférable que le marché digère tranquillement cette nouvelle au sein de son range actuel, avant éventuellement d’accélérer.

A la baisse, on surveillera avant tout le support rouge qui sera demain renforcé par la MM20 et qui se situera sur les 4490/4495. Tant qu’il tiendra bon, la dynamique immédiate restera haussière. En dessous par contre, le doute pourrait reprendre le dessus, et renvoyer le marché parisien sur les 4450, puis les 4435. Alors le risque serait grand d’assister à une rechute en direction des plus bas de ce matin et la base du range vert.

Synthèse des tendances graphiques :


Tendance I (à quelques heures – jours) : Haussière (4495)*
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Neutre (4325 – 4590)*
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Neutre (4230 – 4640)
Tendance MT (à plusieurs mois) : Neutre (4000 – 4840)
Tendance LT (à quelques années) : Neutre (3290 – 5290) 
Poster un commentaire