Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Michel Delobel

Michel Delobel

Gestionnaire de portefeuille sous mandat via une société de gestion agréée, trader pour compte propre et formateur au trading et à l'investissement en bourse, je suis aussi fondateur du site Fenêtre sur Cours et de la société ACGest, via laquelle j'accompagne également mes clients dans la constitution et le développement de leur patrimoine, la préparation de leur retraite ou encore l'optimisation de leur fiscalité.

Vous pouvez prendre contact avec moi par email

emails

promospeciale

Clôture CAC : 4449 (-0.61%) – Gap comblé et divergence

Audience de l'article : 777 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
 

Contrairement au petit gap de fin mai, il n’aura pas fallu longtemps pour venir combler le petit gap haussier ouvert hier. En effet, après un test en matinée, un petit coup de mou des places américaines en tout début de séance aura été l’occasion pour le CAC d’aller boucher le trou ouvert hier, avant donc de rebondir. Un service minimum (plus bas sur 4435.35 pour un gap à 4435.63…) qui est intéressant et révélateur d’une certaine force sous-jacente. Et pourtant, en même temps, on note de nouveau une assez nette divergence entre les places américaines, en hausse aujourd’hui, et les places européennes, en repli.

La faute de l’euro qui est revenu aujourd’hui sur les 1.14 ? Peut-être, si les opérateurs étrangers ne croient pas à un rebond plus durable et en profitent pour sortir un peu plus du vieux continent (après avoir déjà fortement réduit leurs positions ces dernières semaines, avec un plus bas de 18 mois), par prudence également avant le référendum sur le Brexit. Mais est-ce à dire que si Brexit il y a effectivement, les ventes seront du coup limitées, voire même assisterons-nous à un retour des investisseurs étrangers une fois l’incertitude levée ? Et que dire alors du potentiel haussier si jamais il n’y avait pas de Brexit ? On surveillera en tout cas l’évolution de cette divergence dans les prochains jours et les prochaines semaines, ainsi que la parité EUR/USD, pour voir si nos suppositions sont les bonnes

En tout cas, à très court terme, le CAC 40, bien que dans une dynamique plutôt positive depuis la relance haussière du 24 mai, reste malgré tout coincé dans son triangle formé par le support bleu clair et la résistance violette.

Pour demain, on surveillera donc plus ou moins les mêmes niveaux qu’aujourd’hui, si ce n’est que le support des 4435 a un peu perdu de son intérêt. A la hausse, on continuera de surveiller la résistance des 4485/4495, dont le franchissement devrait ouvrir la voie à un retour sur les 4530/4535, correspondant au plus haut de fin mai et à la résistance violette. Un seuil qui devrait être compliqué à franchir, mais sait-on jamais, sachant que la MM20 comme les Bollingers semblent inviter le marché à accentuer sa progression.

A la baisse, les 4435 resteront malgré tout en support, juste avant la MM20 qui devrait se situer vers les 4410, puis les récents plus bas sur 4395/4405. Une cassure entraînerait par contre une dégradation de très court terme, direction le support bleu clair vers 4300.

Synthèse des tendances graphiques :


Tendance I (à quelques heures – jours) : Neutre (4395 – 4495)*
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Neutre (4300 – 4610) – biais haussier > 4540
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Baissière (4640)
Tendance MT (à plusieurs mois) : Neutre (4070 – 5290)
Tendance LT (à quelques années) : Neutre (3290 – 5290) 
Poster un commentaire