Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Michel Delobel

Michel Delobel

Gestionnaire de portefeuille sous mandat via une société de gestion agréée, trader pour compte propre et formateur au trading et à l'investissement en bourse, je suis aussi fondateur du site Fenêtre sur Cours et de la société ACGest, via laquelle j'accompagne également mes clients dans la constitution et le développement de leur patrimoine, la préparation de leur retraite ou encore l'optimisation de leur fiscalité.

Vous pouvez prendre contact avec moi par email

emails

promospeciale

Clôture CAC : 4424 (-0.40%) – Hésitations…

Audience de l'article : 849 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
 

Je vous avais laissés le 11 août dernier avec un CAC sur le point de délivrer un signal d’achat potentiel, avec le franchissement en vue de l’oblique baissière orange, faisant suite au franchissement des obliques violettes et marron, plus orientées court terme (mais aussi plus précises).

Cette oblique orange a bien été franchie, le 11 août au soir, mais il n’y a pas eu de confirmation, que ce soit avec le franchissement des plus hauts de juin (4536) et encore moins avec l’invalidation du gap baissier de janvier. Au contraire, après une tentative le 15 août au delà des 4500 (bull trap grâce aux faibles volumes ?), le CAC est revenu travailler la zone des 4400.

Alors ? Faux signal haussier, ou simple respiration et reprise de force ?

Si on s’en tient à l’oblique orange, cela ressemble clairement à un faux signal, et on pourrait craindre une prochaine rechute. Mais… je serais moins catégorique, et cela pour plusieurs raisons :

  • Premièrement l’oblique orange n’a été formée que par deux zones de cotation : les points hauts d’août 2015 et ceux de fin 2015. Elle n’a depuis pas été testée.
  • Deuxièmement cette oblique orange apparaît un peu isolée, et il est délicat de trouver un réel canal permettant de confirmer sa pente exacte.
  • Troisièmement le CAC sort d’un rallye de plus de 500 pts depuis les plus bas post-Brexit, avec une hausse en 5 vagues (je n’aime pas Elliot, mais certains suivant cette approche…). Le potentiel haussier immédiat apparaissait donc limité.
  • Quatrièmement, les obliques plus court terme marron et violette ont d’une part subi un peu le même sort début août, avant que leur franchissement ne soit finalement confirmé, et d’autre part viennent de servir de support ces derniers jours.
  • Enfin, le DAX, qui a lui bien franchi l’équivalent de cette oblique orange, n’est pour l’instant qu’en simple pull back sur cette dernière. La place reste donc libre pour une prochaine reprise haussière.
Au delà donc du faux signal de la mi-août, la petite consolidation actuelle apparaît même saine, et ne remet pas en cause le potentiel haussier pour les prochaines semaines et prochains mois. Restera bien sûr toutefois à confirmer cela graphiquement, ce qui ne sera pas chose facile quand on connaît les différentes échéances fondamentales (et notamment politiques) qui nous attendent.

Pour l’instant en tout cas, d’un point de vue purement graphique, on surveillera à la hausse la zone des 4455/4460, dont le franchissement pourrait lancer une nouvelle tentative haussière, même si une confirmation serait préférable. Et à la baisse, on surveillera d’une part les récents plus bas autour des 4370/4380 (oblique marron) puis le mini gap des 4360 et l’oblique violette qui sera demain vers 4345. Seul pour l’instant un retour sous les 4290/4295 serait susceptible de remettre en question le scénario de fond évoqué.

Synthèse des tendances graphiques :


Tendance I (à quelques heures – jours) : Neutre (4370 – 4460)*
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Haussière (4340)*
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Baissière (4500) – sous revue
Tendance MT (à plusieurs mois) : Neutre (4070 – 5290)
Tendance LT (à quelques années) : Neutre (3290 – 5290) 
Poster un commentaire