Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

Offre de rachat sur le spécialiste du diagnostic IPSOGEN : une prime de 72% généreuse ?

Audience de l'article : 2462 lectures
Nombre de commentaires : 4 réactions

Je tenais à intervenir sur le dossier IPSOGEN, petite société française spécialisée dans le Diagnostic moléculaire qui fait l'objet d'une offre de rachat de la part du géant Qiagen. La prime offerte par rapport à la veille du dépôt de l'offre ressort à +72,5%. En nous appuyant sur les Rachats récents observés dans le secteur Santé au cours des 3 dernières années, que pouvons-nous conclure ? Cette prime est-elle généreuse ?

 
 
 
 
Les rachats comparables

 
 
 
Titre du Tableau : "Primes observées sur les Sociétés du secteur Santé ayant une Capitalisation Boursière comprise entre 0 et 100 Millions $ (2008-2011)".
 
 
 
 
Ce tableau est classé par Capitalisations Boursières. Les acheteurs et les acquéreurs sont notifiés par leur Ticker.
 
 
 
-
Cible
Acheteur
Valeur (en Mlns $)
Date
Prime (en %)
1
SYNB
PFE
10
2010
240
2
APNO
Cellbio
20
2009
70
3
VXGN
OXGN
33
2009
-4
4
NTMD
Deerfeld
36
2009
158
5
CEGE
BPAX
38
2009
6
6
AVGN
MNOV
38
2009
-7
7
CRGN
CLDX
40
2009
50
8
TARG
MDCO
42
2009
72
9
MEMY
ROCHE
50
2008
319
10
GNLB
GSK
57
2008
465
11
SGXP
LLY
64
2008
119
12
CLZR
ELOS
65
2009
51
13
MTXX
HIGCAP
75
2010
56
14
IDMI
TKPHF
75
2009
55
15
PCOP
LGND
75
2008
52
16
CPEX
FCB
77
2011
142
17
ORCH
LH
85
2011
39
18
ALIPS
QGEN
90
2011
73
19
BSMD
MMSI
96
2010
54
20
TRBN
EBS
97
2010
52
 Source : Sacha Pouget -InvestorsHub
 
 
 
 
J’ai déjà évoqué il y a peu les rachats dans le secteur Santé (voir mon article « Les sociétés du Secteur Santé se font rachetées en Masse, avec des Primes supérieures à +50% »). Sur 100 rachats que j’ai pu relever dans ce secteur au cours des 3 dernières années, la prime moyenne ressort à +67%. Mais essayons d’analyser les sociétés qui se sont faites rachetées, et qui avaient une valorisation proche de celle d’ Ipsogen.
 
 
 
 
Sur les trois dernières années, j'ai relevé 20 rachats de sociétés cotées dans le secteur Santé qui ont une valeur comprise entre 0 et 100 Millions $.
 
 
 
 
La prime moyenne observée pour les très petites sociétés du secteur Santé (dont la Capitalisation Boursière est comprise entre 0 et 100 Millions $) est de +103,1%. Cette prime est en ligne avec les primes observées sur 31 rachats de petites sociétés du secteur Santé (dont la CB est comprise entre 0 et 200 Millions $) entre 2008 et 2011 : cette prime est de +105,3%.
 
 
 
 
Les primes de rachats pour les 8 très petites sociétés du Secteur santé qui se sont faites rachetées (dont la Capitalisation Boursière est située entre 10 et 50 Millions $) ont été de +129% en moyenne. A première vue, donc, on pourrait croire que les très petites sociétés offrent une prime très importante. Cependant, si on exclut les deux opérations avec une prime supérieure à +100% (soit les rachats de Synbiotics et de Nitromed), ce chiffre tombe à une prime moyenne de +23% seulement (on note même deux primes négatives).
 
 
 
Maintenant, intéressons-nous aux sociétés qui ont une Capitalisation Boursière très similaire à celle d'ISPOGEN (celles qui ont une CB de 90 millions $, à plus ou moins 15%). Nous avons huit sociétés de cette taille qui se sont faites rachetées sur les 3 dernières années. Sur ces huit sociétés, une seule a connu une prime supérieure à +100% (il s'agit de CPEX). La prime constatée des sociétés du secteur Santé qui ont une CB de 90 millions $ (à plus ou moins 15%), en incluant Ipsogen, est alors de +83,75%. Si on exclut le rachat d' Ipsogen, la moyenne des primes des sept autres sociétés redescend à +64,3%.
 
 
 
 
 
Le Cas Exact Sciences / Sequenom
 
 
 
 
 
En Janvier 2009 la société Sequenom a voulu racheter un spécialiste du Diagnostic moléculaire : Exact Sciences. Un jour avant le dépôt de l'offre de Sequenom, le titre Exact Sciences clôturait à 0,70$. Sequenom a fait une offre à 0,99$ par titre valorisant la société à 41 Millions $ (la prime était de +51%).
 
 
 
 
Exact Sciences a jugé l'offre insuffisante et a rejeté l'offre de Sequenom. Pour la petite histoire, c'est le management d'Exact Sciences qui a voulu défendre son indépendance. A raison, puisque son cours s'est par la suite envolé! La direction d'Exact Sciences a ainsi recherché un chevalier blanc, Genzyme, qui a accepté de prendre fin Janvier 2009 de prendre une participation de 20% dans le Capital d'Exact Sciences (à 2 $, soit une prime de +127%).
 
 
 
 
Moins de deux ans après le refus d'Exact Sciences, son cours a atteint plus de 9 $ soit 9 fois le prix proposé par Sequenom. Le cas d'Exact Sciences montre donc à quel point . On comprend mieux le refus affiché par la Direction, qui s'est résolue à ne pas vendre "au rabais" la société au premier venu !
 
 
 
 
 
Conclusion
 
 
 
 
 
En ce qui concerne la prime d'une société du secteur de la Santé : tout est question de valorisation du portefeuille de Brevets, de la spécialité de chaque société (Drug discovery, Diagnostiques…) et de la maturité du stade de développement. Tout cela diffère d'une société à une autre.
 
 
 
 
Cependant, sur la base de l'étude que j'ai réalisé, on note que la prime offerte par Qiagen est supérieure à la prime observée lors des rachats des petites sociétés du secteur Santé qui ont une taille similaire à celle d' Ipsogen (+72,5% vs +64,3%). Si on exclut ces 6 rachats, la prime moyenne des 14 autres sociétés ayant une CB comprise entre 0 et 100 Millions $ tombe à +44,2%.
 
 
 
 
On remarque tout de même que 6 sociétés petites sociétés du secteurs Santé qui se sont faites rachetées entre 2008 et 2011 ont connu une prime supérieure à +100%. Ainsi, même si les actionnaires auraient pu bénéficier d'une offre plus avantageuse, on constate tout de même que la prime sur Ipsogen est dans le haut de la fourchette.
 

 
Le management est toujours en discussion. On ne peut rien conclure pour le moment, mais tout porte à croire que l'offre puisse aller à son terme. A moins que nous assistions à un scénario de type Exact Sciences / Genzyme (que je juge peu probable)… ou bien à une contre offre de la part d'un concurrent (les gros acteurs ne sont pas à 50 Millions $ près pour s'emparer d'une pépite).
 
 
 
 
En fin de compte, les chiffres des rachats comparables en attestent : la prime de 72,5% proposée par Qiagen est très correcte. Cette offre alléchante est une bonne porte de sortie pour les actionnaires à Court terme. « Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ».
 
 
 
Sacha Pouget
 
-------
 
 
 
Avec le vieillissement de la population occidentale, les besoins vont croître mécaniquement chaque année - Des sociétés spécialisées offrent des possibilités de gains rapides de l'ordre de 50% jusqu'à plus de 1000%...

 
-------
Poster un commentaire

4 commentaires

  • Lien vers le commentaire sacha Pouget jeudi, 30 juin 2011 16:14 Posté par sacha Pouget

    Bonjour Hocine,
    je vous ai répondu.

    Bonjour Diam,
    il y a eu cette annonce sur CYTK le 21.06
    On a observé peu après de gros volumes ; des fonds on du sortir : le titre sort des indices Russell 3000 et Russell Global ce qui a provoqué un ajustement ds positions de certains fonds