Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Guillaume Rondan

Guillaume Rondan

Entrepreneur sur Internet depuis 5 ans, je vis de mes différentes activités en ligne et suis passionné par l'entreprenariat et la création de business sur internet.

Auparavant Digital Nomad, je suis aujourd'hui installé au Vietnam et je souhaite partager avec vous des idées, perspectives et opinions sur la vie d'un expatrié en Asie du Sud-Est.

Egalement cofondateur d'une start-up spécialisée dans le marketing comportemental pour sites e-commerce, j'aime rencontrer des personnes inspirantes qui ont cet appétit d'entreprendre, de création et d'innovation.

Suivez-moi sur :

promospeciale

Investir dans des marchés émergents : marché du luxe ou terrains

Audience de l'article : 637 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Aujourd'hui, sujet intéressant qui mérite d'être abordé : on parle beaucoup d'acheter des appartements dans des capitales économiques qui ont une forte croissance, mais qu'en est-il de sélectionner une région plus rurale (dans un pays émergent) pour y investir ? C'est le jeu auquel je me suis prêté pour illustrer les opportunités présentes dans ces régions plus reculées. Et même dans ces villes de "seconde zone", on trouve des projets considérés "luxieux" au Vietnam. Pour cela, j'ai pris ma caméra et je vous emmène avec moi :

(courte vidéo en anglais avec les sous-titres en français)

Les bénéfices :
  • pouvoir investir comme des locaux (c'est une entreprise qui possède le terrain par exemple, ça peut parraitre bizare pour des français mais c'est très démocratisé aux Etats Unis, alors c'est un modèle de plus en plus utilisé dans certains pays émergents pour permettre à des étrangers d'investir comme des locaux),
  • avoir une exposition sur différentes régions d'un même pays qui connait une forte croissance.

Les limitations sont intrinsèques : plus de paperasse, passage obligé par un avocat

Résultat : les gains et opportunités à la clef valent souvent le coup de se creuser un peu la tête pour obtenir des montages souples qui permettent d'acheter des biens immobiliers pendant quelques années, surfer le dynamisme que connait une ville puis le revendre). Enfin c'est mon point de vue qui est totalement discutable et mon but n'est pas de faire adhérer des gens à cette cause, juste d'illustrer des stratégies alternatives afin que vous puissiez étudier / créer celles qui sont à votre portée.

Pourquoi se tourner vers l'achat de terrains plutôt que des appartements et d'immobilier au Vietnam ? Dans majorité des pays frontières (émergents) et c'est le cas au Vietnam, les locaux préfèreront posséder de la terre (considée plus sûre) que de laisser l'argent en banque. L'augmentation de la valeur des terrains depuis les vingts dernières années présente pour eux un investissement sûr qui est mis en perspective d'institutions bancaires qui n'offrent pas des garanties de protection de l'épargne comme dans les pays développés. A ce juste titre, les locaux sont plus enclein à privilégier un investissement dans de la terre plutôt que de laisser l'argent en banque malgré un "petit 8% d'intérêt annuel" (libellé en monnaie locale).

Pour rappel, voici le dossier complet Movetoasia sur les raisons et véhicules afin d'investir au Vietnam en tant qu'étranger.
Poster un commentaire