Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Etienne BROIS

Etienne BROIS

L'auteur de ce blog est Conseil Indépendant en Gestion de Patrimoine sur Angers. Ex-ingénieur à l'international, il aide ses clients à construire leur avenir financier en leur proposant des solutions originales taillées sur mesure comme l'investissement dans des immeubles de rapport par exemple. A travers ce blog, il vous propose de vous livrer sa vision, ses secrets et de vous faire profiter de son expérience pour gagner en liberté et ainsi maîtriser votre temps.

http://www.independancefinanciere.fr/ 

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
david renan telechargement livre

Pour réussir en immobilier, travaillez votre imagination !

Audience de l'article : 992 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
De prime abord, il peut paraitre surprenant de parler de préparation mentale dans un blog consacré à l’indépendance financière. Les points communs entre l’une et l’autre ne sont pas évidents, ni même l’impact de la première sur la seconde. Et pourtant…

Pourtant l’indépendance financière demande une planification, une projection. A  quelques rares exceptions, on ne naît pas indépendant financièrement, on le devient.

Ce processus nécessite, selon moi, la synchronisation de deux éléments :

  • - La volonté
  • - L’imagination

La première est évidente. Dans notre culture occidentale, elle est souvent mise en avant. On ne devient pas indépendant financièrement si on ne le veut pas. L’imagination est par contre plus souvent négligée, non analysée et encore moins travaillée. Elle a pourtant un magnifique effet de levier.

En tant que préparateur mental, je suis habitué à travailler avec l’imagination des gens. Nous n’avons pas toujours conscience de son pouvoir et son impact sur nos décisions, notre détermination et notre analyse des possibilités.

Je rencontre régulièrement des personnes intéressées par l’investissement, immobilier notamment. Elles ont la volonté (« réelle ») d’investir et vont, d’une certaine façon, envier les personnes qui ont déjà franchi le pas. Dans le même temps, ces personnes imaginent, de manière plus ou moins consciente, pleins de freins, de problèmes liés à cet investissement. Et dans ce cas là, les personnes n’investissent jamais !

Travaillez votre imagination !

On vénère la volonté, on lui donne beaucoup d’importance, dans le même temps on néglige l’imagination… Quand la volonté et l’imagination d’une personne sont opposées, savez-vous laquelle des deux prend le dessus ? C’est l’imagination !

Faites de votre imagination votre meilleure alliée

Je travaille, entre autres, avec des sportifs professionnels. Prenons l’exemple d’un joueur professionnel de ligue 2 qui voudrait jouer un jour en ligue 1…, mais qui imagine que ce n’est pas possible, du fait de son niveau de jeu actuel. Pendant combien de temps pensez-vous que sa volonté va lui permettre de faire les efforts nécessaires ? Il veut une autre situation mais il imagine que ce n’est pas possible… Les efforts vont très vite être moindres et venir confirmer ce que l’individu pense et non ce qu’il veut !

 

Notre imagination nous bride comme un poisson rouge dans son bocal !

 

bocal

            Sauf que pour lui, le bocal est bien réel !

Imaginez maintenant le même joueur de ligue 2 qui veut jouer en ligue 1 mais qui en plus imagine que c’est possible. Il pense qu’il peut y arriver. Il s’entraine même à visualiser le niveau qu’il veut atteindre. Ne pensez-vous pas qu’il sera prêt ainsi à faire plus d’efforts ?  C’est bien cette imagination positive qui lui permettra de se mettre en action pour atteindre son objectif

vainqueur

Je me permets de donner un autre exemple plus personnel…

J’enseigne depuis 6 ans dans une école d’ingénieurs. Lorsque j’ai annoncé à mes collègues de l’époque que j’allais postuler, tous m’ont répondu : « Tu ne seras jamais pris, il faut être pistonné pour obtenir ce genre de poste. » Si mon imagination avait été influencée par ces propos, je ne serais sans doute pas aller au recrutement, ou alors j’y serais allé déjà convaincu de mon échec futur. Il est fort probable qu’en y allant perdant, mon comportement, ma communication non verbale n’auraient pas donné envie aux recruteurs de retenir ma candidature, et aurait confirmé ce que j’imaginais. Vous l’avez compris, ce n’est pas ce qui s’est passé !

Dans l’investissement immobilier, la problématique est la même.  L’imagination maintient des investisseurs volontaires dans leur bocal. Ils imaginent un tas de contraintes hypothétiques qui les maintient dans leur situation de non investisseur.

Ils ont la volonté, mais imaginent les problèmes. Il y a deux axes de travail pour sortir de cette problématique :

  • Travailler sur soi, avec un préparateur mental par exemple. Cela permettra d’identifier ses peurs, en clarifiant lesquelles relèvent de l’objectivité ou de la subjectivité. Cela permettra également de travailler sur son imagination, de mettre en place une fixation d’objectifs (en distinguant le processus, la performance et le résultat). Le passage à l’action sans cesse repousser sera alors possible, sereinement.
  • Se former sur l’immobilier, s’entourer de professionnels. Les formations proposées par Etienne par exemple pourront augmenter votre niveau de maitrise et ainsi augmenter le sentiment de compétence. Ce qui annihilera vos craintes.

L’imagination a toute son importante quand on se lance pour acheter ce type de logement :

raphael1

Et qu’il devient cet autre type de logement :

raphael2

Vous l’avez compris,

 

travaillez votre imagination, sortez de votre bocal fictif !

 

 

et surtout passez à l’action !

De prime abord, il peut paraitre surprenant de parler de préparation mentale dans un blog consacré à l’indépendance financière. Les points communs entre l’une et l’autre ne sont pas évidents, ni même l’impact de la première sur la seconde. Et pourtant…

Pourtant l’indépendance financière demande une planification, une projection. A  quelques rares exceptions, on ne naît pas indépendant financièrement, on le devient.

Ce processus nécessite, selon moi, la synchronisation de deux éléments :

  • La volonté
  • L’imagination

La première est évidente. Dans notre culture occidentale, elle est souvent mise en avant. On ne devient pas indépendant financièrement si on ne le veut pas. L’imagination est par contre plus souvent négligée, non analysée et encore moins travaillée. Elle a pourtant un magnifique effet de levier.

En tant que préparateur mental, je suis habitué à travailler avec l’imagination des gens. Nous n’avons pas toujours conscience de son pouvoir et son impact sur nos décisions, notre détermination et notre analyse des possibilités.

Je rencontre régulièrement des personnes intéressées par l’investissement, immobilier notamment. Elles ont la volonté (« réelle ») d’investir et vont, d’une certaine façon, envier les personnes qui ont déjà franchi le pas. Dans le même temps, ces personnes imaginent, de manière plus ou moins consciente, pleins de freins, de problèmes liés à cet investissement. Et dans ce cas là, les personnes n’investissent jamais !

Travaillez votre imagination !

On vénère la volonté, on lui donne beaucoup d’importance, dans le même temps on néglige l’imagination… Quand la volonté et l’imagination d’une personne sont opposées, savez-vous laquelle des deux prend le dessus ? C’est l’imagination !

Faites de votre imagination votre meilleure alliée

Je travaille, entre autres, avec des sportifs professionnels. Prenons l’exemple d’un joueur professionnel de ligue 2 qui voudrait jouer un jour en ligue 1…, mais qui imagine que ce n’est pas possible, du fait de son niveau de jeu actuel. Pendant combien de temps pensez-vous que sa volonté va lui permettre de faire les efforts nécessaires ? Il veut une autre situation mais il imagine que ce n’est pas possible… Les efforts vont très vite être moindres et venir confirmer ce que l’individu pense et non ce qu’il veut !

 

Notre imagination nous bride comme un poisson rouge dans son bocal !

 

bocal

 

Sauf que pour lui, le bocal est bien réel !

 

Imaginez maintenant le même joueur de ligue 2 qui veut jouer en ligue 1 mais qui en plus imagine que c’est possible. Il pense qu’il peut y arriver. Il s’entraine même à visualiser le niveau qu’il veut atteindre. Ne pensez-vous pas qu’il sera prêt ainsi à faire plus d’efforts ?  C’est bien cette imagination positive qui lui permettra de se mettre en action pour atteindre son objectif

vainqueur

Je me permets de donner un autre exemple plus personnel…

J’enseigne depuis 6 ans dans une école d’ingénieurs. Lorsque j’ai annoncé à mes collègues de l’époque que j’allais postuler, tous m’ont répondu : « Tu ne seras jamais pris, il faut être pistonné pour obtenir ce genre de poste. » Si mon imagination avait été influencée par ces propos, je ne serais sans doute pas aller au recrutement, ou alors j’y serais allé déjà convaincu de mon échec futur. Il est fort probable qu’en y allant perdant, mon comportement, ma communication non verbale n’auraient pas donné envie aux recruteurs de retenir ma candidature, et aurait confirmé ce que j’imaginais. Vous l’avez compris, ce n’est pas ce qui s’est passé !

Dans l’investissement immobilier, la problématique est la même.  L’imagination maintient des investisseurs volontaires dans leur bocal. Ils imaginent un tas de contraintes hypothétiques qui les maintient dans leur situation de non investisseur.

Ils ont la volonté, mais imaginent les problèmes. Il y a deux axes de travail pour sortir de cette problématique :

  • Travailler sur soi, avec un préparateur mental par exemple. Cela permettra d’identifier ses peurs, en clarifiant lesquelles relèvent de l’objectivité ou de la subjectivité. Cela permettra également de travailler sur son imagination, de mettre en place une fixation d’objectifs (en distinguant le processus, la performance et le résultat). Le passage à l’action sans cesse repousser sera alors possible, sereinement.
  • Se former sur l’immobilier, s’entourer de professionnels. Les formations proposées par Etienne par exemple pourront augmenter votre niveau de maitrise et ainsi augmenter le sentiment de compétence. Ce qui annihilera vos craintes.

L’imagination a toute son importante quand on se lance pour acheter ce type de logement :

raphael1

Et qu’il devient cet autre type de logement :

raphael2

Vous l’avez compris,

 

travaillez votre imagination, sortez de votre bocal fictif !

 

 

et surtout passez à l’action !
Poster un commentaire