Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Noemie Marketing

Noemie Marketing

Je m'intéresse à l'immobilier, la finance, l'économie !


Ce compte auteur publie des articles sponsorisés. Objectif Eco est directement rémunéré pour chaque insertion.

noemie marketing

promospeciale

Lancer sa start up - les grandes étapes du parcours

Audience de l'article : 4841 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Lancer sa start-up

En regardant le film The Social Network retraçant la genèse du premier réseau social au monde, vous vous êtes dit « everything is possible ». En effet, que fallait-il à Mark Zuckerberg pour réussir ? Un copain doué en informatique, un garage, un ordinateur, une petite dose de cynisme et… un bon cerveau. Alors pourquoi pas vous ? Suivez le guide pour donner naissance à votre propre success story en 6 étapes.

L’idée

Avant de vous lancer dans une aventure périlleuse qui, soyons francs et honnêtes, se révèlera coûteuse en temps et en argent, il vous faut une idée. Que dis-je ? Pas une idée, mais THE idée. Allez jeter un petit coup d’œil sur les 50 exemples de secteurs porteurs recensés par Capital.

L’équipe

Comme disait Euripide, « aucun de nous ne sait ce que nous savons tous, ensemble », d’où l’importance de ne pas se lancer seul dans ce projet et de partir avec des associés en qui vous avez pleinement confiance (sans pour autant les spolier, comme les malchanceux jumeaux Winklevoss…).

Le business model

Il est désormais temps de réaliser un « business plan » qui sera la concrétisation économique de votre idée de départ. Réalisez des études de marché pour vous assurer de répondre à un réel besoin et ainsi garantir la pérennité de votre projet. Ne négligez pas cette étape, elle est déterminante pour la réussite ou l’échec de votre start-up. Enfin, ne négligez pas non plus l’aspect 2.0 comme nous vous le démontrions dans cet article.

Le financement

L’argent, ou le nerf de la guerre. Ne cédez pas à la tentation d’injecter toutes vos économies dans la start-up, veillez plutôt à toujours vous garder un petit matelas, au cas où. Renseignez-vous ensuite auprès des hôtels d’entreprise, des incubateurs de start-up ou encore des possibilités intéressantes de crowdfunding (financement participatif).

La communication

La communication reste une des étapes indispensables pour assurer la visibilité de votre start-up sur la toile : ne lésinez donc pas sur les moyens. Créez-vous un bon site Internet original et attractif, comme ceux proposés par exemple par l’hébergeur en ligne 1&1 MyWebsite.

Le dilemme

Ca y est, vous avez réussi : votre start-up a décollé et connu une croissance exponentielle et un développement rapide. Vous arrivez maintenant à l’heure des choix d’avenir : se faire absorber ou rentrer en bourse. C’est une question déterminante pour vous, votre entreprise et vos salariés. Pesez donc bien le pour et le contre.
Poster un commentaire