Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Thibault Doidy de Kerguelen

Thibault Doidy de Kerguelen

Je suis président de la Compagnie Financière et Patrimoniale de Normandie. Vous pouvez me suivre sur mon site http://maviemonargent.info/

Que ce soit par la redevance ou non, vous paierez…

Audience de l'article : 1106 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

La redevance audiovisuelle n’augmentera pas autant que prévu? Alors vous paierez en téléphonant….

La redevance TV n’augmentera peut-être pas de 2 euros en 2017, comme prévu, mais seulement de 1 euro.

Certains médias vous annoncent cela comme « une bonne nouvelle »!!!  La seule « bonne nouvelle » serait que l’Etat se décide à diminuer considérablement le coût de la propagandastaffel audiovisuelle. Rappelons que l’empire audiovisuel d’Etat français est le second au monde après celui de la Chine! 12 chaînes de télévision (eh oui, cela ne vous peut être pas sauté aux yeux, mais une nouvelle chaîne « d’information » a été créée cette année, vous voyez que nous sommes loin de faire des économies…) plus de 100 stations de radio… Le budget de l’audiovisuel d’Etat représente le double de ce qu’il manque au ministère de la justice pour fonctionner correctement!!! Contrôler l’information ou assurer un service public de la justice décent, les socialistes ont choisi.

Donc si on dépense toujours plus pour le contrôle de l’audiovisuel et que l’on augmente pas la « redevance » (qui est censée financer cet empire), comment fait on? Et bien, comme toujours, on vous pique de l’argent « sans que vous vous en aperceviez » ou plus exactement sans que vous vous en rendiez compte.

Vous allez payer votre abonnement téléphone plus cher

En contrepartie, les opérateurs télécom seront une nouvelle fois mis à contribution. Deux amendements au projet de loi de finances ont été adoptés en commission : le premier vise à supprimer l’augmentation exceptionnelle de 1 euro, seule l’augmentation automatique de 1 euro en fonction de l’inflation trouverait à s’appliquer en 2017 ; le second, afin d’équilibrer les comptes, prévoit une hausse de 0,1 % de la « taxe Copé » instituée pour compenser la fin de la publicité après 20h sur les chaînes de France Télévisions. C’est le principe de la « grenouille », enseignée avec succès à l’ENA.

L’examen du projet de loi de finances par l’Assemblée nationale en séance publique démarre aujourd’hui. 
Poster un commentaire