Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Henri Dumas

Henri Dumas

Libéral convaincu,  je tire des expériences de ma vie une philosophie et des propositions.
Le tout sans prétention de vérité.
Mon blog : www.temoignagefiscal.com

 
What do you want to do ?
New mail


 
What do you want to do ?
New mail


 
What do you want to do ?
New mail


 
What do you want to do ?
New mail


 
What do you want to do ?
New mail

promospeciale

Comme un seul homme

Audience de l'article : 595 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
C’est pour moi toujours un étonnement sans cesse renouvelé de constater que les hommes de l’Etat nous traitent comme un bloc homogène.

Ils sont si présomptueux qu’ils croient connaître la solution en tout et s’estiment en droit de nous l’imposer uniformément. Pauvre de nous.

Malheureusement, chacun étant un cas à part — ce qui fait notre charme et celui de notre vie – les solutions universelles ne nous conviennent que très rarement.

Qu’à cela ne tienne, les hommes de l’Etat ont inventé un truc fourretout qu’ils appellent “la démocratie”. Vous connaissez évidemment cette escroquerie qui consiste à prétendre qu’une majorité serait en droit d’imposer ses vues à la minorité.

Mais en réalité cette majorité n’existe pas.

Les hommes de l’Etat, à l’aide de combines, d’associations de circonstance, fabriquent une pseudo majorité qui n’a d’existence que mathématique, qui plus est éphémère la plupart du temps. Elle ne correspond à aucune majorité morale, intellectuelle, politique, qui pourrait fixer un cadre ou des règles de vie et justifier une dictature de la majorité.

L’affaire du coronavirus est exemplaire à ce sujet.

Voilà donc un virus qui se pointe, il provoque une maladie pouvant être grave, voire mortelle. Le sujet est éminemment individuel, il ne concerne que les malades, qui doivent se soigner et éviter de coller leur maladie aux autres.

Admettons que les hommes de l’Etat, pris d’une soudaine empathie – ce qui serait inhabituel – décident d’aider les personnes concernées. Que peuvent-ils faire ?

Cela parait assez simple :  aider les contaminés à savoir qu’ils le sont, alors à se soigner, et protéger les autres d’une possible contamination.

Au lieu de cela, les hommes de l’Etat ont surjoué leur rôle, dramatisé la situation, imposé une solution globale inadaptée.

Le tout ayant entraîné la ruine d’un pays qu’ils avaient préalablement mis en faillite à l’aide de ces méthodes globales, qui tuent inutilement toute initiative personnelle.

Ils n’ont aucune conscience de leur folie.

Bien plus, ils traitent de fous ceux qui s’insurgent contre cette massification intellectuelle, morale et pratique.

Je me demande si leur délire est cynique, ou s’ils finissent par croire à la nécessité d’imposer par la force leur fausse utilité, qui n’est pourtant que la résultante de leur plaisir personnel à exercer le pouvoir.

Comment peuvent-ils ne pas percevoir que leur pouvoir est illégitime puisqu’ils l’exercent en refusant la responsabilité de ses conséquences ? Sont-ils aveuglés, mythomanes, ou de sales cons, véreux, sans vergogne ?

Bien que les fréquentant depuis des décennies, je n’ai toujours pas la réponse à cette angoissante question.

Mais force est de constater qu’ils massacrent nos libertés.

Le confinement a bon dos, mais la réalité c’est que nous sommes fliqués comme jamais et que la justice est aux abonnés absents.

Jusqu’où peuvent-ils aller ?

Je dois avouer que le magistrat, qui m’a demandé hier si je n’étais pas un poil parano pendant je lui expliquais que le Fisc est malhonnête, m’a troublé gravement.

Ceci est la pancarte que ce même magistrat a fait mettre à la porte de la chambre criminelle qu’il présidait ce jour-là.

img class="aligncenter size-medium wp-image-12346" src="https://www.temoignagefiscal.com/wp-content/uploads/2020/05/IMG_2850-300x225.jpg" alt="" width="300" height="225" srcset="https://www.temoignagefiscal.com/wp-content/uploads/2020/05/IMG_2850-300x225.jpg 300w,

Virus aidant, la justice redécouvre la joie des audiences occultes, comme avant la révolution. La justice rendue publiquement a fait long feu.

Je peine à imaginer de la part de ce magistrat, et des autres, un désir d’expédier rapidement les affaires sans témoin… bien que cela se dise dans les salles des pas perdus.

En réalité et tout simplement, cette pancarte n’évoque-t-elle pas une angoisse sanitaire un peu parano ?

Les masques

Inutiles, devenus obligatoires, on apprend qu’ils sont synthétiques, faits à base de dérivés de pétrole et mettent 450 ans à se dissoudre dans la nature.

Il nous en faut quatre par jour, par personne, soit 280.000.000/j !!!

Les éboueurs ne veulent plus les ramasser. La masse, hélas non homogène, a en son sein des individualités qui jettent les masques dans la rue… ça alors !!!

Que font les flics et les caméras de surveillance ? Voilà un gisement économique. 450 ans de pollution, ça vaut bien une amende de 1.000 €. Non ?

A vos carnets à souche les pandores, suite et fin du confinement….

Bien à vous. H. Dumas
Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire Karl Descombes samedi, 23 mai 2020 17:16 Posté par Karl Descombes

    Pour durer, ils doivent être à la fois cyniques et totalement convaincus d'avoir raison.

    Seulement cyniques, ils perdraient l'envie à un moment, de jouer à ce jeu de dupe.
    Seulement aveugles de certitudes, ils feraient trop d'erreurs et seraient remplacés.

    L'exemple type est pour moi Goebels: une génie cynique de la communication et un fou aveuglé au point de sacrifier sa famille.

  • Lien vers le commentaire Slimane Lambert jeudi, 21 mai 2020 18:21 Posté par Mariol

    Vous lire j'aime beaucoup