Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Dans les ministères, les plus bas salaires dépassent 95% des rémunérations françaises

Audience de l'article : 2163 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction

Il faut remercier chaleureusement René Dosière, député socialiste de l'Aisne, qui a obtenu du Gouvernement qu'il délivre les rémunérations les plus hautes et les plus basses des membres des cabinets ministériels. Il ne s'agit pas ici du détail des salaires des hauts fonctionnaires, mais du montant moyen des trois plus hauts et des trois plus bas traitements de ces fonctionnaires, ce qui est déjà pas mal. Un tout petit pas vers la transparence, mais un pas tout de même. Le document est disponible sur son blog.

Ces informations concernent les rémunérations nettes, et il faut insister sur ce point ! Comme le fait remarquer le député sur son billet explicatif, dans les ministères même les moins bien lotis, ils gagnent tous des sommes folles. J'ai décidé de recenser dans un tableau synthétique les "bas salaires" des principaux ministères, si on peut les appeler comme ça :

 

 


Pour vous donner une idée, l'ensemble de ces hauts fonctionnaires "pauvres" font tous partie du dernier décile des revenus, soit des 10 % de français qui gagnent le plus !

Aymeric Pontier

Source : http://aymericpontier.blogspot.com/2010/10/les-pauvres-hauts-fonctionnaires-des.html

Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Vincent BENARD vendredi, 03 décembre 2010 07:25 Posté par Vincent BENARD

    attention, il s'agit non pas des fonctionnaires ordinaires mais des membres de cabinet.

    Les fonctionnaires "non hors échelle" et hors cabinet d'administration centrale gagnent certes des sommes généralement meilleures en moyenne que dans le privé, mais légèrement, pas des tombereaux d'euros comme le suggèrent ces chiffres.

    La moyenne des ministères tend à augmenter parce que, en bonne armée mexicaine, la catégorie "A" (cadres) y est sur-représentée, avec une certaine proportion de "hors échelle". Mais une secrétaire de catégorie C se demandera comment elle peut gagner "plus que 95% des français", avec son salaire généralement inférieur à 1440 euros en fin de carrière.

    Ce n'est pas pour défendre spécialement les bureaucraties ministérielles, dont l'improductivité laisse pantois. Mais juste pour éviter des amalgames inappropriés.