Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

promospeciale

Le yuan chinois reconnu monnaie de réserve par le FMI

Audience de l'article : 1227 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Encore une fois, les fluctuations de la monnaie chinoise n’ont rien à voir à mon sens avec une guerre monétaire, mais avec une guerre pour le leadership économique mondial.

En devenant une monnaie internationale de réserve, le yuan chinois fait faire un pas de géant à l’empire du Milieu qui, progressivement, retrouve le rang de grande puissance que fut jadis la Chine.

Cette civilisation millénaire, après s’être égarée dans l’humiliation de la colonisation puis dans l’aventure ratée du communisme et de son grand bond en arrière, retrouve sa place dans le concert des grandes nations. Il n’y a là rien de très surprenant.

Mais les Américains ne sont pas très bons joueurs…

Charles SANNAT

Le Fond monétaire international (FMI) a officiellement reconnu le yuan chinois monnaie de réserve internationale.

Le Conseil des gouverneurs du FMI a décidé d’inclure séparément la monnaie chinoise dans les rapports trimestriels présentés par les pays membres du Fonds et qui concernent la structure de leurs réserves de change, rapporte le FMI dans un communiqué publié vendredi.

Le nouveau statut accordé au yuan signifie que “les pays membres du FMI seront autorisés à enregistrer en qualité de réserves officielles leurs avoirs libellés en yuans (RMB). Ces derniers seront désormais disponibles pour répondre aux besoins de financement de la balance des paiements”, lit-on dans le communiqué. Le yuan va donc rejoindre le groupe de monnaies déjà reconnues comme étant celles de réserve : le dollar américain, l’euro, le yen japonais, la livre sterling, le franc suisse, le dollar australien et le dollar canadien.

La décision du FMI entrera en vigueur à partir du 1er octobre 2016.







Poster un commentaire