Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

La détérioration du déficit commercial français est causée par la facture énergétique

Audience de l'article : 1939 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction

La rhétorique habituelle utilisée par le monde politico-médiatique pour expliquer la détérioration du solde commercial de la France est d'accuser les pays émergents où la main d'oeuvre ne "serait pas payée ou presque". Certains se servent de cet argument pour remettre en cause le modèle social français et les fameux "acquis" honnis, d'autres pour prêcher le protectionnisme et une plus grande emprise de l'Etat sur l'économie. Les uns comme les autres se trompent.

Car il s'agit d'une diversion manipulatoire à plusieurs titres. Tout d'abord, parce que nos principaux concurrents ne sont pas les pays émergents, mais nos alliés traditionnels : Allemagne, Royaume-Uni et USA. Et si manque de flexibilité ou de compétitivité il y a, c'est par rapport aux autres pays riches, pas aux pays pauvres ou intermédiaires. Ensuite parce que, dans les pays émergents, les salaires augmentent très rapidement, et leur avantage compétitif fond comme de la neige au soleil. Tant et si bien, qu'on en parlera bientôt plus. Et enfin, si le solde commercial plonge dans des abysses insondables, c'est surtout à cause de la facture énergétique ! Si si...

Via Denis Gouaux, on peut accéder à une étude sortie en Avril 2011 du Ministère des Finances sur le commerce extérieur, qui compare le déficit commercial avec et sans énergie, c'est-à-dire en comptant ou en décomptant les produits énergétiques et les produits pétroliers raffinés importés :

 


Depuis 2003, la moitié au moins de la détérioration du solde commercial français s'explique par l'alourdissement de la facture énergétique : l'augmentation du prix du pétrole et du gaz ! D'où ma relative permissivité, ou plutôt ma non-opposition obsessionnelle, aux hydrocarbures de schiste, surtout depuis que j'ai découvert ceci la semaine dernière. Car, sur ce sujet, j'ai le sentiment qu'on surestime les risques, tout en feignant de ne pas voir les innombrables avantages.

Toutefois, comme on le voit dans le graphique 2, même sans l'énergie, le solde se détériore petit à petit. Il y a donc évidemment d'autres raisons qui font plonger les entreprises françaises. Mais là encore, il faut relativiser et rentrer dans les détails. Grâce à un remarquable billet de Fabien Pot, il apparaît deux choses : le secteur industriel français est complètement sinistré et plombe l'ensemble des agrégats, tandis que les "services" se portent bien mais moins qu'auparavant, ce qui veut dire qu'ils ne compensent plus autant la perte des emplois industriels. De plus, d'énormes quantités d'argent continuent de sortir du pays, pour aller on ne sait où... :)

Bref, la prochaine fois qu'on vous sortira l'argument de la mondialisation pour expliquer tous vos problèmes, vous saurez que vous avez affaire à l'un de ces "faux" experts dont la France a le secret ! L'une des principales difficultés, selon moi, est certainement le manque d'innovation.

 

 

Aymeric PONTIER 

Source : http://aymericpontier.blogspot.com/2011/06/le-deficit-commercial-est-noye-par-la.html
 

Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire london511 mardi, 14 juin 2011 13:27 Posté par london511

    La fuite des capitaux va se poursuivre, avec l'ump qui cree un impot toutes les semaines et les gaucho qui veulent spolier les gens de leur patrimoine.