Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Bruno Napoli

Bruno Napoli

Tout jeune quinquagénaire, originaire du sud de la France, ayant grandi en Afrique de l’Ouest entre 1977 et 1987 (Mali, Gabon, Sénégal et Côte d’Ivoire), titulaire d’un BEP et CAP en Electromécanique (2 ans après la 3ème), ayant passé 25 ans à Paris, pas mal voyagé en Amérique du nord, et récemment expatrié à Hong Kong depuis la Fin 2018. Je bosse actuellement dans l’industrie de la lumière.
Je suis passionné de nouvelles technologies, surtout dans le monde de la HiFi, la vidéo, le Home Cinéma et depuis 10 ans maintenant la Domotique. Ces dernières années je me suis beaucoup intéressé aux implications des smart technologies avec les assurances, la cybersécurité et la géopolitique. J’écris depuis 5 ans dans plusieurs revues et blogs professionnel Français, Américain et Asiatiques sur le sujet.J’ai presque toujours été entrepreneur dans ma vie, j’ai monté plein de petites et moyennes boites et projets en France qui se sont toutes cassées la gueule. J’ai donc mon diplôme universitaire de “Tombe, relève-toiaméliore-toi et recommence”.
Je suis connu pour ne pas avoir ma langue dans ma poche, mais ouvert d’esprit et toujours prêt à reconsidérer mes pensées. A travers mes articles je vais tenter de vous faire partager mes analyses et vous faire comprendre les opportunités qu’il pourrait y avoir dans cette industrie.
Je vous souhaite une bonne lecture.

promospeciale

Vendre vos produits en Chine : C’est maintenant !

Audience de l'article : 1015 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
Un petit tuto découverte des magasins online en Chine ça vous tente ? Les Chinois sont bloqués chez eux pour le moment, et personne ne sait quand les frontières rouvriront ni à quel rythme. Selon l’évolution de la situation sanitaro-économico-politique, cette situation peut durer… un certain temps ! Du coup les Chinois (1.4 milliard) ne peuvent plus faire leurs petites emplettes de produits exotiques lors de leurs voyages à travers le monde.

S’ils ne viennent pas à nous, c’est à nous d’aller à eux !
S’il y a entrepreneurs audacieux sur Objectif Eco, c’est maintenant qu’il faut exporter sur le marché Chinois.

Les choses évoluent vite en Chine, très vite. Question business, une semaine en Chine équivaut à 3 mois en Europe. C’est un marché qui consomme puissamment des marchandises importées et plus c’est cher, plus ça se vend. Pour info, la boutique Hermes de Guangzhou (Canton) à fait à elle toute seule un C.A. de $2.7 Millions juste le jour de sa réouverture post Covid. (C'était il y a quelques jours).

Je vous recommande de regarder cette vidéo de Magnus Dettmar qui vous explique en détail tous les canaux de ventes online en Chine et lequel serait le mieux pour vos produits. N’hésitez pas à le contacter, il est basé à Shanghai depuis 3 ans et il aide des dizaines d’entrepreneurs à entrer sur le marché Chinois. Il vous aidera aussi à sourcer des produits en Chine via son autre activité https://chinagatekeeper.com/

Une autre personne à suivre ABSOLUMENT c’est Ashley Galina Dudarenok. Elle est basée à Hong Kong et elle connaît par cœur tous les petits secrets du marché Chinois. C’est une véritable cheffe d’entreprise, la vraie successful woman comme dans les films de James Bond. Une tueuse qui fait des conférences partout sur le sujet. Sa chaine YouTube est un trésor de petits conseils pour comprendre comment fonctionne le marché Chinois.

Avant de contacter une de ces deux personnes directement, je vous recommande de passer un peu de temps sur leur chaine YouTube pour vous dégrossir et vous déniaiser un peu. Vu que leurs prestations sont payées à l’heure, plus vous arrivez « aware » comme disait l’autre, plus vous gagnerez de temps et d’argent.

A plus
Poster un commentaire

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Bruno Napoli vendredi, 31 juillet 2020 03:11 Posté par bruno@napoli.fr

    Salut cher Homonyme ;-) (C'est marrant de se retrouver ici)
    Chacun son métier je dirais, et on a pas tous les mêmes passions ni les mêmes aptitudes. Il y a plein de gens qui n'ont aucune envie de se lancer dans le commerce, mais qui parce qu'ils ont passé du temps sur place ont acquis une bonne expérience et une bonne vision du marché et de comment faire. Ensuite, que ce soit Magnus ou Ashley, ils n'ont pas de produits eux mêmes à vendre en Chine mais beaucoup d'expérience de terrain. Ils sont là pour accompagner des entrepreuneurs étrangers à vendre en Chine.
    S'il y a dans l'audience d'Objectif Eco un fabricant Français d'un produits qui serait la bonne chose à vendre en ce moment précis, il faut se faire conseiller. Le marché Chinois est Koloçal !
    BN

  • Lien vers le commentaire Bruno Koegler vendredi, 31 juillet 2020 01:39 Posté par Bruno K

    Tous ces gourous du conseil comment faire du e-commerce, sont ils trop frileux pour le faire eux meme et si pas assez valorisant, deleguer et scaler pour devenir un autre aliexpress etc ??? Le  conseil ca paie mieux que l'execution, apparemment, donc pas aussi facile que faire des conferences ? Et toi Bruno, etant sur place et suffisamment renard, tu te lances quand ? :P Amities depuis Taiwan ^^