Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Thierry Seguin

Thierry Seguin

Passionné de trading et d’analyse technique depuis une vingtaine d’années, ma quête a été de développer et utiliser des outils qui me permettent à la fois de réaliser des gains convenables quelles que soient les conditions de marché, en privilégiant avant tout l’absence de pertes et la préservation du capital, tout en ne rendant pas cette activité trop chronophage ou incompatible avec un emploi salarié.

Essentiellement autodidacte, c’est par maintes erreurs et rencontres diverses (allant d’un escroc révélé sur le tard à des traders de talent qui vivaient à 100% de leur activité depuis au moins dix ans comme Dan Norcini, Benoist Rousseau, Gilles Leclerc, Eric Lefort ou Gwénaël Année), et surtout par une prise directe avec les marchés que j’ai pu peaufiner un système, ou plutôt une philosophie permettant de survivre au pire ennemi du trader, à savoir lui-même, avec pour premier objectif de ne plus faire partie de la grosse majorité des « traders » actifs particuliers qui perdent de l’argent.

Ma conviction est que le premier pas pour un apprenti trader souhaitant gagner de l’argent est d’apprendre à ne plus en perdre. Cela parait évident, et pourtant… pour y parvenir, avoir un plan de trade et un bon money management, connaitre ses forces et ses faiblesses personnelles face au marché pour trouver son propre style de trading, sont pour moi des éléments tout aussi vitaux que d’être capable de s’affranchir des conseils des autres et de réaliser ses propres analyses, seul face au marché et à soi-même.

Au delà du trading, un second centre d’intérêt pour moi est certainement la Communication Non Violente, de Marshall Rosenberg : un outil essentiel permettant de vivre des relations humaines fort différentes, après avoir pris conscience du conditionnement dans lequel nous enferment nos sociétés.

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

Le Nasdaq touche son plafond : au CAC tu feras bien attention!

Audience de l'article : 1290 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Bonjour à tous et à toutes,

J’espère que vous profitez bien des journées les plus longues de l’année (une petite minute de silence pour ceux qui vivent dans l’hémisphère sud…), à moins que vous soyez un nuitard invétéré, bien sur.

Aujourd’hui j’aimerais vous présenter une vue long-terme du Nasdaq afin de réveiller une petite ampoule orange qui devrait clignoter désormais dans un coin de votre cerveau, même, et surtout si vous êtes investi en actions françaises à l’approche de ce superbe été.

En effet, si l’on prend une échelle logarithmique, on se rend compte que le Nasdaq est parfaitement encadré par un canal haussier depuis la fin de la crise des subprimes…et qu’à chaque fois qu’il approche de son plafond…il a tendance à rebrousser chemin (flèches rouges).

NasdaqC 14062018


Dans le même temps et pour ceux qui avaient regarde ma vidéo du début du mois, j’envisageais pour le SP500 une poursuite haussière vers la zone des 2800, sans parvenir à la dépasser a cause des bandes de volatilité.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=337&v=Aa02ljaFgbg

Nous y sommes également.

Maintenant, voici un report des flèches rouges du graphe du Nasdaq sur…le graphe du Cac40 (mais pour le Cac40, nul besoin d'une échelle logarithmique (sic!)).
J’ai encadré en orange les corrections qui ont suivi les précédentes flèches rouges, donc les périodes ayant suivi l’arrivée du Nasdaq au contact de son plafond, comme c’est pratiquement le cas actuellement.


cac40 M 14062018


Personnellement, je pense rester couvert pour cet été, malgré le beau temps J, ou en tout cas, grosso modo tant que le CAC demeure en tendance baissière sur l’UT jour (couvert sur approche de la mm20 tant qu'elle demeure en baisse, et un peu moins lorsqu'on rebondit sur un support) ou tant qu’une UT plus courte ne me donne pas de signal de retournement haussier. Je vous avais d’ailleurs proposé une couverture dès la rupture des 5600-5610 sur le CAC40, puis alerté sur le risque d'accélération baissière sous 5480.  

http://www.objectifeco.com/bourse/indices-boursiers/indice-cac-40/deja-plus-de-150-pts-de-perdus-sur-le-cac40-et-maintenant.html

Dans les semaines qui viennent, on fera donc bien attention au comportement du Nasdaq Composite par rapport au plafond tracé plus haut, car nous ne sommes plus qu'à un cheveu de celui-ci.

Bons investissements à tous !


Poster un commentaire