Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

promospeciale

Airbus met en garde contre la menace des émergents dans la « R&D »

Audience de l'article : 1108 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Superbe dépêche de Reuters qui cite le responsable de la stratégie d’Airbus Group qui a appelé les pouvoirs publics français « à ne pas relâcher l’effort de soutien à l’investissement dans l’aéronautique, afin de maintenir une avance sur les pays émergents ».

« La menace, elle vient des émergents. Ils ont la ressource humaine qualifiée, leurs universités ont atteint des niveaux qui n’ont aujourd’hui rien à envier aux nôtres », a souligné Marwan Lahoud.

« Ils ont les moyens financiers, ils investissent massivement dans la R&D en aéronautique civile. C’est notre devoir en termes de chefs de file de la filière aérospatiale européenne de maintenir l’avance », a-t-il souligné.

Et oui… certains sont en train de se rendre compte même chez nos fleurons industriels que la Chine pour ne pas la nommer, est en train de rivaliser désormais même dans les secteurs ultra-techniques.

Je peux vous assurer que les prochains qui se réveilleront avec la gueule de bois seront les Allemands qui pensent encore être les plus forts et que les Chinois sont loin derrière, et que si l’industrie française souffre c’est qu’on est nul!!

La réalité c’est que la Chine mène un processus de montée en gamme progressive. on commence par le facile, puis on attaque le milieu de gamme et enfin le haut de gamme. C’est désormais au haut de gamme et c’est les Chinois qui vont gagner.

D’ici 5 ans, c’est les Allemands qui vont trouver la mondialisation nettement moins rigolote.

Charles SANNAT

Source ici
Poster un commentaire