Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
polymerics

polymerics

Tous les commentaires de ce membre (5 publications)
@ zoulou2

Il n'est pas sur du tout que l'on soit ici dans la même problématique que dans les revendications de syndicats de salariés. Les entrepreneurs ont un moyen beaucoup plus puissant que les manifestations de rue pour faire plier les politiques: En effet, qui créée les richesses? qui créée les emplois? qui permet aux politiques de vivre sur un grand pied aux frais du contribuable?Qui paie le contribuable salarié?
Le fait d'abandonner la manif sur de vagues promesses n'est pas en soi un aveu de faiblesse, mais bien au contraire un signe de confiance que devraient saisir les politiques ( retors avez vous dit?) s'ils avaient une parcelle d'intelligence. Lisez ou relisez " LA GREVE" l'excellent roman d'Ayn Rand traduit en français en 2011 et vous comprendrez . Si les politiques ne veulent pas comprendre l'avertissement, il suffit de ne plus participer au système, et il s'effondrera de lui-même et eux avec.
Cordialement

Christian.
La seule et unique facilité de ce statut était que vos charges sociales étaient calculées sur le CA, d'ou pas de CA, pas de charges. ( par contre avec un maxi de charges de 21% sur le chiffre d'affaire ( et non le bénéfice), bonjour l'arnaque!Il y a aussi une grosse arnaque concernant d'une part la TVA, d'autre part les frais de fonctionnement.TVA : il me semble qu'il n'était pas insurmontable que n'importe quel autoentrepreneur tenant un minimum ses comptes enregistre d'une part la TVA payée sur ses achats, d'autre part la TVA collectée sur ses factures de ventes, et restitue la différence à l'Etat ( puisque parait-il elle lui appartient!!!! ).Au final ce n'est qu'un  impôt sur la valeur ajoutée par votre travail aux produits ou services que vous proposez. ( sans rien faire l'Etat se paie souvent plus que ce que gagne l'entrepreneur!)Les Frais: ils ne sont pas déductibles du chiffre d'affaire  et cela fausse donc le calcul concernant le revenu réel de l'autoentrepreneur et donc les impôts dont il est redevable au titre de ses revenus.Je pense que l'hécatombe constatée vient essentiellement de ça puisque certains ayant fait leurs calculs se sont aperçus qu'ils avaient perdu de l'argent ( travailler plus pour gagner moins!) et que le seul gagnat était bien l'Etat. 
Désolé, mais chez moi, le lien en bas du document renvoyant sur le site de l'UE ne marche pas ( page introuvable.)
Bonjour Charles, C'est avec beaucoup de plaisir et d'intérêt que je lis régulièrement vos articles . Concernant les crash du Rio Paris, il me semble un peu réducteur de n'engager que la responsabilité des pilotes ( voir le site excellent de CRASH AÉRIEN où cet accident est commenté par des pilotes). Pour faire une synthèse rapide des faits connus: 1/ Les pilotes ont sans doute mal géré la panne initiale( pitots givrés, indications vitesse erronées) 2/ Les ingénieurs ayant conçu le système informatique ont également m...dé( en effet l'ordinateur est programmé pour se déconnecter quand il ne reçoit plus d'information valables des capteurs.... c'est vachement bien pensé que l'ordinateur dise aux pilotes dans un moment critique : "bon mes ptits gars moi je ne sais plus piloter avec ce que l'on me donne donc démerdez-vous!!!!") 3/ Aibus a me...dé dans sa com en disant que ses merveilleux avions ne pouvaient pas décrocher ( en oubliant de préciser - tant que les ordinateurs maintiennent l'avion dans son domaine de vol - ce qui n'est pas tout à fait la même chose.) 4/ La conception même des avions modernes à commandes de vol électriques fait qu'il n'y a plus de liaison mécanique directe entre les commandes et les gouvernes. Si une panne totale électrique survient ( malgré la redondance des équipements) l'avion devient incontrôlable. 5/ On va nous dire que statistiquement c'est improbable et donc par extension (abusive) impossible, sauf que si l'on rapproche les probabilités et la loi de Murphy on s'aperçoit que si quelque chose peut aller de travers, ça ira fatalement de travers un jour ... ou l'autre. Donc en conclusion tout ça n'est pas très rassurant pour les usagers réguliers des compagnies aériennes. Étant moi-même pilote privé, je me sens beaucoup plus rassuré aux commandes d'un avion léger ou d'un planeur pur qu'en tant que passager occasionnel d'un avion de ligne. Cordialement Christian.
ça n'a rien de rigolot, quoique un petit rire nerveux en franchissant la passerelle de l'avion ça aide sans doute à dominer sa peur! Personnellement j'avais moins peur de l'avion (de ligne) depuis que je pilotais mais avec cette histoire, j'appréhende à nouveau de prendre l'avion, surtout qu'ils sont de plus en plus grands. Tu me diras qu'en cas de pépin on part en bonne compagnie si tant est que la quantité prime sur la qualité!!! Au final tout ça est bien inquiétant. Et dans l'état d'esprit sécuritaire qui prédomine dans notre pays, j'y vois quelque incohérence. Ce progrès qui n'en est au fond pas un, j'appelle ça du "délire d'ingénieurs". Cordialement Christian.