Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
banville

banville

Formé par P.CAHEN concernant l'atdmf. ai animé quelques années en arrière cette rubrique sur le site proat.com.
Quelques interventions sur le blog tenu par l'excellent Y.COLLEU, spécialiste de l'or.

En photo, l'ex bateau de Steve JOBS, croisé au mouillage lors d'une croisière au large de la Sardaigne durant l'été 2015.

Tous les commentaires de ce membre (133 publications)
Bon papier j'aurais souhaité une autre conclusion mais malheureusement, elle est l'entière vérité!
Alors là, je reste pantois. En effet, en accord avec vos écrits concernant le $ et son devenir, j'étais bien décidé à ouvrir un compte sur IB, mais voilà, j'adore étudier les bilans de nos très chères banques et courtiers et qui le fait mieux que JP Chevalier? or, ce dernier encenssait IB mais son dernier bilan est calamiteux et donc à risque!.. Les traders connus semblent résignés, comme si on n'avait pas le choix, comme si un gros accident chez ce courtier ne pouvait se concrétiser! C'est une hérésie! pas la peine de parler d'orientation en vue de la crise à venir ou de parler de money management si on occulte ce risque. Pour ma part, c'est un vrai souci .

http://chevallier.biz/2018/09/interactive-brokers-les-banksters-et-le-leverage/
Tout comme quelques intervenants d'objectifeco, vous avez comme lecture, jpc.si vous l'avez lu dernièrement, vous savez que ces analyses sont pertinentes et rejoignent, grosso modo, vos dires. Je pensais que, pour suivre votre idée du $, il suffisait de déposer son argent chez un boker US et ouvrir un compte dans la monnaie locale! non seulement, jpc nous fait une analyse du broker, IB pour ne pas le citer, incitant à la méfiance, et même plus que çà, mais nous explique que cette protection en $ ne peut se faire que par une présentation physique aux US et le remplissage de plusieurs formlaires etc.. enfin, rien de facile pour la plupart d'entre nous! Alors, s'il y a crise, les renan, abadie, etc seront léssivés car, d'après ce que je sais, leurs avoirs sont encore libellés en euro et leurs brokers ne seraient pas épargnés par cette crise.Bref, que pouvez vous répondre à cela et pouvez vous nous confirmer que d'acheter du $ passe automatiquement par la solution de jpc?
Concernant les banques et le risque systémique, il semblerait qu'il y ait une dichotomie entre votre pensée et celle de JP Chevallier.Pour lui, citi est la meilleure et qui plus est; la seule façon de protéger ses avoirs est d'ouvrir un compte US mais en présentiel (formulaires etc...). J'avais pensé tout balancer sur IB et en $ mais à priori, l'idée était plus que mauvaise.
http://chevallier.biz/2018/09/e-crash-quelles-solutions-pour-sauver-son-patrimoine-reponses%e2%80%a6/
Si vous lisez JPC régulièrement, vous verrez  que toutes nos banques sont sous capitalisées et ont un leverage énorme, en tout cas, dépassant celui de lehman. Si crash il y a, je ne vois pas beaucoup de brokers s'en sortir.
Qu'en penses les acteurs vendeurs de formations?