Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
imhotep

imhotep

Tous les commentaires de ce membre (248 publications)

Il y aura un accident nucléaire en France un jour ou l'autre. C'est écrit. La seule question est : Quand ?

Quant à EDF, ils le savent pertinemment, mais comme tu dis Charles, la seule chose qu'ils peuvent faire c'est cacher la poussière sous le tapis en faisant de la "maintenance".

Ca me fait mal de devoir dire ça car j'aime mon pays (pour sa beauté, son histoire, ses valeurs) mais fuyez pendant qu'il est encore temps.

@ Nicopoitou

"ceux qui n ont pas voté auraient voté FN" ... quelles certitudes avez vous ? Vous pensez vraisemblablement que le FN est "anti-système" et qu'il faut donc voter pour eux et que la grande majorité des abstentionnistes pensent comme vous ?

Si le FN était anti-système, pourquoi le système ferait-il tout son possible pour le promouvoir aussi profondément dans tous les médias et à tout bout de champ ? Cherchez un minimum et vous verrez que la médiatisation du FN a été décidée par Mitterrand en 1984 par calcul politique. Aux élections législatives de 1981, c’est-à-dire 9 ans après sa création, le Front National comptait… 270 adhérents et avait réalisé… 0,18%. Le FN a été promu médiatiquement par le pouvoir pour servir des intérêts et une stratégie particulière.

http://www.youtube.com/embed/bAMyUypijGM

http://www.youtube.com/embed/csVbQV5Os4M

@harry :

http://www.upr.fr/actualite/france/bilan-elections-europeennes-du-25-mai-2014

ENCORE UNE FOIS : LE SKETCH DE LA « PERCÉE DU FRONT NATIONAL«
Il n’est guère utile d’attirer l’attention de nos lecteurs sur l’extraordinaire mise en scène faite par les médias français pour promouvoir encore et toujours le Front National, à l’occasion du score réalisé aux élections européennes de 2014.Il est pourtant utile de relever que le score « historique » (dixit BFM) du FN est en retrait sérieux par rapport au score réalisé aux élections présidentielles , si l’on veut bien de sonner la peine de raisonner en termes d’inscrits.

Sur les 8 circonscriptions aux élections européennes, les 8 listes du Front National ont recueilli 4 701 051 voix, soit 10,33% des inscrits (45 491 646 inscrits) le 25 mai 2014.

Rappelons que, lors du 1er tour de l’élection présidentielle du 22 avril 2012, Mme Le Pen avait recueilli 6 421 426 voix, soit 13,95% des inscrits (46 028 542 inscrits).En bref, le résultat du FN aux européennes ne paraît sensationnel que par un effet d’optique. Il découle du fait que les électeurs du FN se sont davantage mobilisé que les électeurs du PS, ou ceux de l’UMP, point. Le FN est toujours très loin de briser le « plafond de verre » sociologique analysé par tous les politologues français. Ce « plafond de verre » du FN est estimé à 14 ou 15 % des inscrits grand maximum, pourcentage qu’il n’a d’ailleurs jamais atteint. Si le FN parvient à faire 13% des inscrits, il réalise 13% des exprimés dans le cas où l’abstention est nulle, mais 18,6% si l’abstention est de 30% et éventuellement 26% si l’abstention est de 50%. Voilà tout le mystère.Comme l’oligarchie sait que le FN ne pourra jamais dépasser ce plafond, tout son jeu consiste à répéter constamment aux Français : « Si vous êtes contre l’UE, il faut que vous votiez FN », afin de maintenir cette fraction des électeurs dans l’impasse, tout en diabolisant régulièrement le FN avec l’aide de sa famille dirigeante.[Je renvoie pour la suite à mon entretien sur La Voix de la Russie : http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/217362642/272829653/

ET MAINTENANT ? EH BIEN TOUT CONTINUE COMME AVANT !

Il est encore un peu tôt pour prendre la mesure de ces élections européennes car les esprits ont été chauffés à blanc par les médias. Mais, d’ici quelques semaines, le public se rendra compte qu’il ne s’est à peu près rien passé. Les mouvements populistes ou d’extrême droite vont certes êtres un peu plus nombreux au Parlement européen, mais dans la proportion d’environ 140 députés sur 731. Autant dire que la machine à broyer européiste ne va pas s’arrêter.

Côté français, M. Le Pen va gaillardement entamer sa 31ème année de député européen payés en gros 15 000 euros par mois net d’impôts, pour ne rien faire. Sa fille va commencer sa 11ème année et son gendre sa 1ère année. M. Gollnisch va entamer sa 26ème année à être ainsi payé très grassement à ne rien faire et il a eu le cynisme de reconnaître que c’était au fond la seule raison pour laquelle il restait au Front National Cf. http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2014/05/22/25002-20140522ARTFIG00216-un-ancien-prof-de-marine-le-pen-critique-ses-copies-redigees-en-phonetique.php?pagination=5

La machination Front National fonctionne ainsi à merveille : les électeurs furieux ont eu le sentiment qu’un « événement historique » s’était passé hier et que la démocratie française continue de fonctionner. En réalité, rien n’est changé et les problèmes demeurent. Les marchés financiers ne s’y sont d’ailleurs pas trompés ce lundi 26 mai, comme ont pu le révéler plusieurs dépêches de presse :

Selon un analyste de marché, « le Parlement européen ne change pas réellement. (…) Il y a eu un message en France et en Grèce notamment contre l’Europe, mais au niveau européen ce n’est pas le cas, le marché prend acte du scrutin européen dans sa totalité ». « Le marché ne croit pas vraiment à la menace des eurosceptiques. (…) Beaucoup d’investisseurs ont utilisé les élections européennes (comme prétexte) pour prendre des profits la semaine dernière, mais c’était surtout parce que les dettes des pays périphériques commençaient à devenir fortement valorisés et un peu trop chères ». Source : http://www.romandie.com/news/Bonds-Europe-Le-marche-de-la-dette-ignore-la-poussee-des/481641.rom
Selon un autre analyste, « les élections européennes et l’élection présidentielle en Ukraine constituent un non-évènement pour les marchés financiers, comme on pouvait très largement l’anticiper ». En l’absence de bouleversements dans l’équilibre des forces au Parlement européen, le marché parisien a ignoré la nette victoire du Front National en France. Source : http://www.romandie.com/news/Bourse-Paris-garde-son-cap-haussier-035-ignore-les -elections/481642.rom
Il ne s’est d’ailleurs tellement rien passé, au fond, que la chancelière allemande Angela Merkel s’est crue autorisée à appeler la France à « poursuivre les réformes » pour… contrer « la montée des eurosceptiques » ! Source : http://www.romandie.com/news/Contre-la-montee-des-eurosceptiques-Merkel-appelle-a-poursuivre/481720.rom

Justement Samuel, certains osent en parler et osent résister, comme l'Union Populaire Républicaine de François Asselineau, l'UPR : http://www.upr.fr/

Bien sûr, vous n'en avez jamais entendu parler à la télé ou dans les grands journaux, et pour cause, ce sont les seuls, par leurs analyses, leurs conclusions et leurs préconisations, qui dérangent vraiment l'oligarchie européiste dictatoriale non élue (cf : la commission européenne, qui décide à la place des peuples, sans être élue par personne).

Voyez par exemple ici en 3'40" chrono pourquoi toutes les promesses des autres partis sont des mensonges éhontés, et pourquoi la seule solution pour nous libérer est de sortir SEREINEMENT et LEGALEMENT de cette dictature qui ne dit pas son nom :

http://www.upr.fr/videos/videotheque-upr/autre-europe-impossible

Vous pourrez aussi lire la "profession de foi" de l'UPR :

http://www.upr.fr/wp-content/uploads/2014/03/TDL-A5-IDF.pdf

Depuis 2007, l'UPR explique précisément pourquoi les traités européens et l’euro sont directement responsables du désastre actuel, et pourquoi l’appartenance à l’OTAN est néfaste pour la France.

Il est vraiment urgent de mettre provisoirement de côté le clivage droite-centre-gauche afin de se rassembler pour sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’OTAN.

RESISTANCE !

Ah Charles 100% d'accord. Si on voulait bien mettre des milliards dans la recherche (par exemple sur l'exploitation de l'energie solaire, je le répète encore une fois la seule vraie energie INEPUISABLE et RENOUVELABLE à notre disposition) on trouverait à coup sûr qq chose de rentable et durable.

Mais ce n'est pas à l'ordre du jour. On préfère gaspiller des milliards à renflouer des banques en faillite, à détruire des écosystèmes en "fracturant" des schistes, à cacher des déchets à centaines d'années de demi-vie dans des trous sans fond, etc ...

Et quand on aura le nez dans le mur, on se dira que mince, on aurait peut-être dû chercher un moyen d'éviter le mur. Mais bon, les lobbies nous on dit qu'on serait pas réélus si on les écoutait pas alors ...

En voilà des bonnes nouvelles pour nous, utilisateurs de robots de trading ;-) Les perspectives à long terme reprennent encore plus de couleurs !

Corentin89

Désolé je viens de voir par hasard ton message du 18/4. Oui tout à fait.

Il faudrait s'échanger nos emails sur une boite mail temporaire ...

quelques ratios (à cette échelle mondiale hein, pas à l'echelle des pays industrialisés !)

unemployed/entrepreneurs = 1.075

personnes qui cotisent / personnes qui ne cotisent pas : 4300/2900 = 1.48 !

Et pourquoi pas 1000% pour commencer puis, si la chance est avec nous, 15% avec le capital ainsi généré ;-)

Blague à part, les vidéos des stratégies sont des "must-see". Elles permettent de comprendre les fondamentaux et les stat long terme des stratégies, et surtout permettent d'avoir les explications "initiées" de Samuel. En tant que client j'en suis ravi.