Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Silex

Silex

Tous les commentaires de ce membre (1 publications)
Article intéressant mais j'ai dû mal à croire que l'Espagne aurait reçu la sanction des marchés plus tôt si elle avait gardé la peseta. Le cas du Japon avec une dette publique supérieure à 220% et des taux à 10 ans à environ 2% montre que lorsqu'un pays émet sa propre monnaie les problèmes semblent pouvoir être repoussés bien plus longtemps que dans les unions monétaires. De même pour les USA ou le Royaume-Uni. Vous souhaitez aborder le cas des USA dans un prochain article, il serait intéressant de parler également du Japon et du Royaume-Uni.