Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Malta4seasons

Malta4seasons

Tous les commentaires de ce membre (38 publications)
Je suis tout à fait d'accord. On ne change rien à la nature humaine.
En Turquie on méprise les chrétiens et en Belgique on méprise les musulmans.
Je suis issu d'une classe sociale inférieure. J'ai voulu grimper les échelons, j'ai été méprisé par les riches même si j'étais compétent et puis j'ai été méprisé et rejetté par ma famille parce que j'étais monté trop haut pour eux
J'en ai eu marrre de tout cela. J'ai dû me poser les bonnes questions. Si je n'avais pas rencontré ma femme, j'aurais également tenter ma chance à l'étranger. Mais l'amour pour ma femme et mes enfants ont pris le dessous et je n'ai pas eu envie de leur faire subir ce que j'ai subi enfant (2 changements de pays traumatisants)
Charles méprise les fonctionnaires et moi-même je les méprisais. Et maintenant je suis fonctionnaire car je n'avais plus envie de travailler pour des gens qui me méprisent, donnent des miettes et qui s'emparent de (presque) tout le gain de ma productivité. Tout cela pour me sentir encore méprisé chez moi. En tant que fonctionnaire, j'ai beaucoup plus de responsabilités (cela peut paraitre suprenant et pourtant c'est vrai), je suis très productif (je remplace déjà 2 personnes) mais je ne produis que pour mon salaire. S'ils veulent plus, ils doivent payer plus. Je m'investis dans d'autres passions, je n'attends pas d'être retraité pour cela. Et j'ai le temps vu que je suis beaucoup plus productif que la moyenne et que mon temps de travail n'est pas contrôlé. En gros, le gain en productivité qui ne m'était pas distribué, je le récupère en temps pour moi, ce qui n'est pas si mal.

La leçon de Charles est juste. Il faut accepter le mépris et s'adapter en conséquence.  

Il est vrai que la tendance haussière des bourses américaines ne semble pas brisée. Et votre paradigme suppose que la crise viendra à cause des signaux de l'économie américaine. Pourquoi le paradigme cette fois-ci ne serait-il pas inversé? C'est à dire que la crise démarrerait de l'économie européenne à cause de l'endettement excessif des pays, du manque de cohésion et surtout de cette abérration qui est l'euro. Il est probable que la BCE n'arrivera pas à éteindre le feu et que cela se propage ensuite à l'économie américaine avec perte de confiance dans les marchés financiers (la FED),  hausse des taux d'intérêts et début de phase baissière? On voit bien que l'on est dans un range horizontal au niveau du CAC40 et les premiers signaux alarmants venant au niveau des taux se manifestent déjà.
Je peux évidemment me tromper mais je ne suis pas totallement convaincu du potentiel haussier des petites capitalisations. Je pense que le redressement aurait déjà dû se produire. 
La situation est devenue beaucoup trop confuse pour moi à tous les niveaux.  




Il faudrait savoir. Normalement ce type de placement se fait sur un horizon minimum de 1,5 an à 2 ans sinon c'est de la spéculation à court terme.
Qu'est ce qui nous garantit que la courbe des taux ne va pas s'inverser sur un cet horizon? Il ne reste plus que 20bps de différence sur plus de 50bps début de l'année. Le cycle économique des USA n'a jamais été aussi long. La courbe du taux de chômage ne devrait pas tarder à changer de tendance. On n'est pas non plus à l'abri d'un nouveau flash crash vu que les taux à 10 ans frôlent ou dépassent 3%.

Perso je reste en cash. C'est trop risqué.

C'est très amusant le graphique à l'envers. On touche petit à petit un sommet, peut-être l'avons-nous déjà touché,  c'est évident. Mais la tendance n'est pas clairement établie pour le moment.
Dans ce contexte, je me sens beaucoup plus tranquille depuis que j'ai vendu toutes mes actions. L'analyse fondamentale ne porte plus vraiment ses fruits et devient trop risquée.
J'investis simplement entre 20-50% dans tracker haussier ou baissier très liquide en fonction des indicateurs de sentiments de marché pour ne pas louper un mouvement important du marché. En cas de changement dans les indicateurs, pas trop de prise de tête, une seule opération à effectuer.
 


Le risque est devenu trop grand et l'analyse fondamentale ne donne plus de résultats. Je ne veux pas risquer de perdre davantage. Le marché a atteint le niveau maximum de risque que je peux accepter. J'ai soldé la quasi totalité de mes positions et ai même gardé un tracker baissier jusqu'à ce que les indicateurs techniques ne soient plus baissiers.

L'alerte a fait accélérer ce que je préssentais également.
Merci Loïc. Je suis tout à fait d'accord avec votre analyse. Je pense que les américains ont oublié dans leurs calculs que lorsqu'ils augmentent l'offre les prix diminuent. Ils commencent à s'en rendre compte, le nombre de puits ouverts stagne alors que le prix du baril augmente. 

Même si il y a de plus en plus d'attention portée à l'écologie, la tendance forte reste à l'augmentation de la demande pour les produits pétroliers. Cela n'est à mon avis pas prêt de s'arrêter. Et la diminution de l'investissement dans le secteur ne peut que mettre une pression supplémentaire sur le prix du baril.

J'ai acheté Total Gabon au cours moyen de 135 € il y a quelques mois. Cela fait déjà plus de 15% de PV alors qu'il n'y a pas encore vraiment de pression acheteuse et que la valeur est toujours anormalement sous évaluée.

J'ai l'impression que 2018 sera l'année du pétrole    
Au boulot, je n'ai pas accès à youtube et en plus c'est plus facile et rapide de lire un article que de suivre une vidéo. C'était mieux avant.
je suis tout à fait d'accord avec vous. La plupart des gens passent leur temps à se plaindre et à regarder dans l'assiette des autres plutôt que de se battre pour y arriver. On n'arrive jamais à rien lorsque l'on baisse les bras au(x) premier(s) échec(s) ou lorsque l'on cherche les solutions à travers les autres.
«DébutPrécédent1234SuivantFin»