Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Malta4seasons

Malta4seasons

Tous les commentaires de ce membre (38 publications)
Les indicateurs de sentiments sont tellement délirants que je m'attends à quelques séances de hausse d'anthologie.

J'ai l'impression aussi que l'on joue à se faire peur. Les excès sont dûs aux taux bas ou négatifs.

Je suis toujours convaincu que le coronavirus sera un épiphénomème (parce qu'il y aura forcément rémission dans quelques mois) et qu'à moyen terme les marchés vont remonter avant le vrai plongeon à cause de l'excès d'endettement.

Mais bon il vaut mieux quand même rester prudent. Et ne pas trop s'impliquer dans les marchés.






J'étais aussi présent sur la baisse récente et aussi celle de fin 2018. Mon problème est que je sors à chaque fois trop tôt du trade. Mais j'ai compris mon erreur...

Je ne suis pas d'accord avec le scénario le plus probable parce qu'il semble que le coronavirus ne soit pas aussi contagieux lorsque les personnes ne manifestent pas de symptomes. Si le taux de contagion de ces personnes est inférieur à 1 et que les personnes infectées sont suffisamment isolées alors il est possible que l'on en vienne à bout sans que ce soit véritablement une pandémie avec des millions de personnes infectées. L'évolution du nombre de cas en Chine et en Corée du Sud plaide pour ce scénario. Dans le cas d'un taux de contagion plus important, le nombre de cas en Chine aurait déjà dû dépasser le million d'unités.

Par ailleurs, les indicateurs PMI récents ne sont pas mauvais. Il y a toujours énormément de cash, la diminution des taux de la Fed va inciter les investisseurs à prendre encore plus des risques. Il est pour moi probable, qu'une fois que l'on aura compris que l'on peut maitriser cette épidémie, que l'on va combler le gap baissier.

Par contre, et je te rejoins parfaitement sur ce point, la Fed est en train d'utiliser ses dernières cartouches. Cette épidémie va laisser des traces, les entreprises pourraient ne plus pouvoir honorer convablement leurs dettes astronomiques. Les taux d'intérêt pourraient fortement augmenter. 

Il faudrait suivre attentivement l'évolution du nombre de personnes au chômage aux USA.

Ce qui me semble aussi évident, c'est que les banques centrales ne pourront pas rester crédible encore très longtemps. Lorsque la chute va commencer, elle sera à mon avis extrèmement brutale, une chute de 40% à 60% en quelques mois est tout à fait possible. Une récession suivie d'un scénario d'hyper inflationiste à cause de l'impression d'argent massive me parait aussi probable.

  


L





Il y a effectivement des choses qui ne peuvent être comprises que si on les a vécus. La paternité en fait partie. Par instinct de survie, j'ai dû me détacher de l'emprise mes parents très rapidement vu que ceux-ci m'ont rejeté dès l'instant où j'ai décidé de m'affirmer différemment. J'ai donc dû apprendre à me construire seul, ce qui n'a pas été simple au début mais cela m'a permis justement de me libérer totalement de leur emprise. J'éprouve parfois de la tristesse de ne pas avoir mes parents à mes côtés (de toute façon ils ne veulent pas me voir) mais cela n'est rien en comparaison du tort qu'ils pourraient me faire subir s'ils étaient présents. La paternité est la chose dont je suis le plus fier dans ma vie et passer du temps avec mes enfants m'apporte le plus de satisfaction au monde. Meme si j'attache également de l'importance à l'argent, et que je changerais de pays s'il devient liberticide, l'argent n'est pour moi qu'un outil pour vivre des expériences. Je te rejoins sur ce point, ce n'est pas une fin en soi. 
Pour ma part, je suis quelqu'un de sceptique tout court. Et je ne crois certainement pas aux "scientiques" qui développent un modèle de changement climatique sans intégrer le cycle du soleil (qui est quand même la source de chaleur...). 

Quand il n'y a plus débats, cela ressemble de plus en plus à une secte.
Une récente idiotie de cette secte en Belgique est d'infliger une amende de 58 € aux gens  qui laissent le moteur allumé lorsqu'ils sont à l'arrêt. Soit-disant pour des raisons écologiques... Alors que le transport maritime on s'en fout. On nous prend pour des cons c'est clair. Mais les gens ne disent rien et trouvent cela normal, c'est très inquiétant. 

De l'autre côté il y a changement climatique, je l'observe. Les hivers sont en général beaucoup moins rudes, les étés plus chauds, moins de pluie mais tout ceci peut s'expliquer par d'autres raisons que nos émissions de carbone.

Prochaine étape serait d'inscrire dans la constitution l'interdiction de douter du changement climatique et de la responsabilité de l'homme dans cette manière.
Pour punir les récalcitrants on pourrait peut être utiliser la géolocalisation et les drones dans ton article précédant (arroser de pluie les cas les mois graves et pour les cas les plus sévères irradier de rayons gamma le coupable et tout son entourrage)
C'est con parce que je commençais à apprécier le climat de la côte d'azur en Belgique. Ils commençaient même à produire de bons vins...

C'est finalement une bonne nouvelle pour Trump que le Danemark ne veuille pas lui vendre le Groenland. Il l'aurait sûrement acheté trop cher.


Bonjour Loic,

Quelques remarques : 
 - Dans le cas présent, la baisse des taux d'intérêt pourrait être déclenchée de manière précipitée par un facteur exogène à l'économie qui est la politique de Trump. Une fois qu'il a obtenu ce qu'il souhaite de la Fed, à savoir la baisse des taux d'intérêt, il pourrait très bien annoncer de manière imprévisible un accord commercial "extraordinaire" avec la Chine, booster les marchés et se faire élire en 2020. Je pense que dans ce cas, il faudra attendre quelques trimestres avant que la vraie récession ne commence. 
- Les taux d'intérêt n'ont jamais été aussi bas, ce qui incite les opérateurs à prendre encore plus de risque que par le passé. Il n'est pas impossible que l'on atteigne de nouveaux sommets avant un retour à la réalité.
Je suis tout à fait d’accord avec le principe qu’en cas de retournement économique, la zone euro sera très fortement affectée vu l’absence de munition de la BCE pour relancer l’économique ou à tout le moins atténuer le choc. J’ai toutefois un problème avec le timing de déclenchement de cette crise. Il est vrai que les indicateurs d’activité économique sont descendus dans le rouge ces derniers temps-ci mais cela est aussi en grande partie dû à la crainte de nouveaux tarifs douaniers et aussi d’un Brexit nuisible à l’économie. Je ne pense pas que Trump soit suffisamment idiot pour imposer des tarifs à l’Europe et se tirer une balle dans le pied. Je ne pense pas non plus que les anglais ou les européens aient envie d’un brexit sans accord. L’économie américaine se porte très bien et les investisseurs américains font encore confiance à la Fed. La Fed dispose de munitions et peut encore les utiliser de manière crédible pour éviter une baisse trop importante des actions (surtout avec Trump comme président). Et les investisseurs européens sont toujours influencés par le comportement des investisseurs américains. Je pense qu’il faut attendre la fin du cycle américain pour que la crédibilité du système financier soit clairement menacée. Les investisseurs se rendront alors compte de la dette abyssale des américains et de l’absurdité de l’euro. Le choc pourra être très violent. En attendant, il est très difficile de placer correctement son argent. Le placement le plus sûr pour moi est le dollar américain (échéance fin de cycle américain) et dollar singapour (échéance fin de la crise euro). Quelques émergents en attendant fin du cycle américain mais sans grande conviction.

On est en fin de cycle. Mais vu que le cycle est long, la fin de cycle peut encore durer 2 ans. Il faut attendre que les indicateurs de récession soient bien dans le rouge pour s'inquiéter à mon avis. Trump c'est un homme d'affaires, il va veiller à ce que la bourse soit au plus haut pour maximiser ses chances de réélection. 
 Il sait très bien que s'il impose des tarfis à l'Europe cela va déservir son économie, et son Dow chéri. Il se sert certainement de cette menace pour affirmer son autorité ou pour obtenir autre chose. Je pense que l'Europe pourrait redevenir temporairement plus optimiste, marquer de nouveaux plus hauts, en attendant la vraie récession.   
Bonjour Charles,

J'ai lu aussi les trois volumes de "Conversation avec Dieu". Dans le monde idéal ce serait les ainés qui devraient s'occuper de l'éducation des enfants et les jeunes adultes pourraient faire l'expérience de qui ils sont vraiment à travers la matière. Il n'a jamais été dit que ce privilège soit exclusivement réserve aux hommes! Ce n'est pas parce que l'expérience n'est pas testéronée qu'elle est mauvaise en soi. La société idéale telle que décrite me fait fort penser à "Avatar",beaucoup de vilages en harmonie avec la nature où chaque génération a un rôle important dans la société. Dans notre société du chacun pour soi, il n'est pas concevable que l'on réserve le role de l'éducation aux ainés. Ceux-ci n'ont pas l'implication ni la sagesse suffisante pour accomplir ce rôle (certaines veulent encore vivre comme des adolescents). Si on veut faire progresser notre civilisation,  les hommes ont au contraire un rôle très important à jouer dans l'éducation des enfants.
Les frais bancaires peuvent effectivement s'avérer très élevés lorsque l'on veut ouvrir un compte à terme en devise étrangère. Il y a 2 mois je me renseignais pour ouvrir un compte à terme en dollar singapour et on m'a pris pour un hurluberlu. En Belgique les frais s'élèvent à 6% chez ING (mon ancienne banque, qui ne permettait même pas l'ouverture d'un compte à terme mais seulement un compte courant en dollar singapour) et 2,79% chez Belfius. 2,79% cela reste élevé mais néanmoins raisonnable pour un placement à moyen terme (fin de l'euro). Les intérêts en dollar (0,75% par an) devraient suffire à payer les frais. En France il doit sûrement également y avoir des différences sensibles entre les banques. Cela vaut la peine de se renseigner car les frais ne sont pas souvent clairement indiqués.