Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Falconnier

Falconnier

Tous les commentaires de ce membre (61 publications)
À Acrithène :
même un membre du Front National comme moi est bien conscient que les immigrés créent des emplois : vigiles, policiers, gendarmes, gardiens de prison, assureurs, réparateurs...

Vous commettez l'erreur de presque tous les libéraux et économistes : en parlant d'immigrés, vous additionnez des choux et des carottes : les hommes ne sont pas tous aussi valables les uns que les autres !
Une pensée libérale n'exclut pas les frontières :http://herve.dequengo.free.fr/Hoppe/Hoppe1.htm

À G. : il faut intervertir les termes par rapport à l'allemand pour le traduire en français : il s'agit de socialisme national, donc bien du socialisme d'abord.
Pour la limitation de vitesse, je parie que la baisse de la mortalité est essentiellement due à la meilleure qualité des voitures, des zones d'absorption du chassis, des freins, de la tenue de route...
En particulier sur autoroute, la mortalité est essentiellement due à l'endormissement causé par la vitesse faible et constante.
Vous êtes aussi désinformé par la propagande étatique, Henri Dumas !

Quant à l'état-providence, pour fonctionner au profit de ceux qui ne peuvent trouver du travail dans une société qui évolue (et donc où les besoins changent, SANS disparaître pour autant), encore faudrait-il qu'il soit réservé aux nationaux, au lieu de fonctionner comme un attracteur à mouches à merde dont la présence enfonce les pauvres qui ne peuvent aller vivre dans les ghettos à riches.
Je pense que vous commettez la même erreur ici que d'habitude : vous fier aux courbes, qui ne prennent jamais en compte le plus important : l'innovation, le changement de paradigme.

Au Népal, les porteurs interdisent la construction de routes afin de garder leur emploi ; ils crèvent à la tâche, mais ne chôment pas, ça c'est sûr !
En 1968, en France, on connaissait déjà la machine, il y avait des ouvriers ; le transport par route, il y avait des chauffeurs, le téléphone, il y avait des postiers.

L'innovation est facteur de mieux être, non de chômage ; celui-ci n'est dû qu'à l'immigration et à l'état-providence.

Je vous parie que, lorsqu'on aura dressé les bactéries à nous faire de l'or et des objets répliqués par imprimante 3D et les algues à nous fournir du pétrole, il y aura toujours du travail - ne serait-ce que le service à la personne, le divertissement, le tourisme et la conception.
Des gens comme Jancovici passent systématiquement à côté du plus important.
Je ne nie nullement qu'il est intéressant d'avoir des chiffres (les vrais !) pour prévoir ce qui va advenir - mais sur le court terme. Les vrais changements ne sont par contre pas dans les courbes.
Je ne nie pas non plus la réalité du chômage, mais son origine ; voir Michel de Poncins http://www.amazon.fr/Ch%C3%B4mage-fils-socialisme-v%C3%A9rit%C3%A9-rem%C3%A8des/dp/2868392377
Je ne dis pas non plus que la société ressort indemne de la hausse de la productivité.
Je dis juste que si les robots, algues et autres font le travail à notre place ça n'entraîne pas le chômage, car de nouveaux besoins se font sans cesse jour.
Je dis aussi que l'évolution, l'histoire de l'humanité, n'est qu'inventions destinées à moins se fatiguer et à augmenter la productivité, depuis la domestication du chien pour la chasse et l'invention de la pierre taillée jusqu'aux robots en passant par l'agriculture et la mécanisation (qui nous a débarrassé de l'esclavage), ce qui n'a nullement entraîné le chômage, mais bien une existence meilleure et plus longue.
Les problèmes actuels sont dûs à l'absence de vraie monnaie (voir http://www.amazon.fr/L%C3%A9thique-production-monnaie-Guido-H%C3%BClsmann/dp/229612870X/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1372199601&sr=1-1&keywords=monnaie+%C3%A9thique sur l'étalon or) et au parasitisme de l'état, que la gauche croit actionner à son profit alors qu'il fonctionne pour la ploutocratie, ne laissant que des miettes aux ponctionnaires.
Plus les Japonais produiront grâce à des robots, plus nous pourrons leur acheter, car ils vendront moins cher - encore faudrait-il que nous ne soyons pas ruinés par nos polytocards !
L'ignorance des Thaïs et des Costaricains n'est que provisoire, ils peuvent suivre sinon inventer, leur QI n'en fait pas des irrécupérables, voir http://www.douance.org/qi/lynn.htm ; encore faut-il qu'ils étudient et justement Internet les y aide.
Pour conclure, nécessité fait loi, l'intelligence est la seule ressource naturelle ; si tous les besoins de tous étaient satisfaits, on serait effectivmnt inoccupés - mais satisfaits ! On en est loin, il n'y aura donc de chômage que si le coût du travail est rendu artificiellement trop élevé et le nombre de demandeurs d'emplois artificiellement augmenté par une immigration-invasion.
Je suis optimiste car l'état-providence arrivant au bout, il va falloir repartir sur des bases plus réalistes, et les différents parasites vont se combattre pour les miettes au lieu de rester alliés.
Comme les autres extrapoleurs, vous ne tenez pas compte de la seule ressource naturelle : l'intelligence humaine.

De l'or, il y en a dans la mer - et beaucoup au total ; on connaît déjà des bactéries qui l'extraient de l'eau douce, il n'y a plus qu'à les habituer au sel :
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/063/63747.htm
Et puis après, il y aura les astéroïdes.

De même, la corrélation PNB-nombre de ressortissants en âge de travailler est en voie de finir son temps, puisque qu'on va dresser les algues (pour le pétrole), bactéries et champignons à bosser pour nous, et pas seulement pour le pain, vin, bière choucroute, fromages, minerais...

Il est fondamental de faire des gosses, certes, mais pas des cons, on a déjà du stock !

Par ailleurs, que pensez-vous des bitcoins ?
J'avais intérêt à faire le trajet en voiture tellement les prix sont exorbitants pour les tickets TGV.

Tout bon étatiste en déduira que l'essence n'est pas assez taxée...
Que pensez-vous des bitcoins ?
"Faut être con comme un manche à balai pour créer et promouvoir un monde de semblables valorisant l'égalité"

Je ne crois pas du tout que l'électeur de gauche veuille promouvoir un monde de semblables valorisant l'égalité ; c'est un prétexte pour les ponctionnaires afin de ne pas culpabiliser de vivre d'agent volé. Ils savent n'être que des parasites, et croient que l'état est leur allié, ne se rendant pas compte qu'ils n'ont droit qu'aux miettes de la ploutocratie, dont il sont les idiots utiles.
Je ne crois pas non plus que l'élu de gauche veuille promouvoir un monde de semblables valorisant l'égalité ; il n'est que le pion plus ou moins conscient de la ploutocratie.

On ne les convaincra pas en tentant de les ridiculiser ni de les culpabiliser, seulement en leur faisant prendre conscience qu'il y perdent eux aussi à développer l'étatisme (voir http://blog.georgeslane.fr/post/2013/03/09/La-%22loi-de-Bitur-Camember%22-en-politique-mon%C3%A9taire.).
Plus vraisemblablement, il faudra, comme le dit Kuhn en épistémologie, attendre que les vieux cons de 68tares crèvent afin que le paradigme puisse changer, la ruine prochaine et inéluctable de l'état-""providence"" y aidant bien...
De manière générale, les initiatives sont ici :
http://www.admin.ch/ch/f/pore/vi/vis_1_3_1_1.html , à consulter régulièrement !