Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
tartemolle

tartemolle

Tous les commentaires de ce membre (117 publications)
Bonjour Jacques,
Magistrale démonstration!
La conclusion de votre papier est sans appel !
Bonjour Charles,
Pas d'accord avec "Sauf que, on ne peut pas comparer les taux de chômage par exemple puisque les centaines de milliers d’anglais qui ont la chance d’avoir un contrat de travail 0 heure de travail (oui ne rigolez pas), qui ne bossent pas, et qui ne sont donc pas payés… ne sont pas comptés comme chômeurs.
"
Voilà une affirmation qu'on lit partout dans les médias mainstream inféodés au pouvoir socialiste. C'est simplement manipulatoire et malhonnête. La réalité est que la moyenne de ces centaines de milliers de contrats zéro heure est de 27 heures de travail par semaine. De là à en conclure que ce sont des chômeurs, il y a un pas (malhonnête) que d'aucuns pourraient s'autoriser à ne pas franchir....
Sur le fond de votre papier tout à fait d'accord avec le fait que les réformes structurelles (quoi que vous en disiez nécessaires et vitales en France) ne suffiront pas à redresser ce pays car le modèle économique actuel est mort et doit être totalement repensé.

Peut-être qu'il n'y a pas de fraude avec les paiements en cash à une pompe de station service. Par contre en ce qui concerne les supermarchés propriétés d'indépendants: Leclerc, Système U, Intermarché etc, je peux vous assurer (vérifié personnellement) que parfois des caisses sont dédiées à des paiement uniquement en espèces. Comme le magasin a droit à déclarer 3% de démarque connue ou inconnue sur son chiffre d'affaires et qu'aucun magasin géré convenablement ne dépasse 1%, il y a de la marge pour le propriétaire....
Yoliv, bien d'accord et les pratiques des groupes pharmaceutiques scandaleuses sont le plus souvent passées sous silence. Exemple pour un médiament très efficace contre les migraines qui coutait 3 euros la boite le Miguel arrêté par le fabricant (aujourd'hui introuvable sur internet!) et remplacé par des Triptans médicaments innefficaces qui coute 45 euros avec des effets secondaires désastreux ....
"Les dettes souveraines sont irrécouvrables sans dévalorisation monétaire et l’inflation est le seul impôt qui ne soit pas récessif."
Bien voyons! Nouvel éloge de l'inflation pour éviter de traiter les problèmes structurels... Lâcheté quand tu nous tiens.
Quant au New deal de Roosevelt, renseignez vous, ça a été un échec!

Excellentissime papier clair, exhaustif qui fait un point précis et pédagogique de la situation de l'agriculture et de l'élevage en France. A mille lieux de tout le verbiage diffusé dans les journaux et médias mainstream.
Merci pour cet article collector.
Charles, autant je souscris à votre dernier paragraphe, autant je suis en désaccord profond sur le fond de votre argumentation.
Vous écrivez que "nous avons sauvé les banques commerciales en particulier allemandes (mais françaises aussi) en rachetant les dettes grecques détenues par ces établissements, pour un montant de plus de 300 milliards d’euros désormais transférés aux contribuables. Ce sont les banques que votre pognon sert à sauver, pas les Grecs" c'est le côté pile de la pièce, mais il y a le côté face... Et le côté face c'est que les banques savaient parfaitement qu'elles prêtaient à un pays en faillite mais elles étaient certaines d'avoir la garantie des états de la zone euro. Les policiens européens et grecs étaient complices et le peuple grec aussi! Ce peuple était soit stupide de croire que la mane européenne serait gratuite ad vitam eternam; c'est bien lui qui a élu les politiciens corrompus qui ont mis en place ce système et c'est bien lui qui a vu son pouvoir d'achat multiplié par 2.5 en quelques années sans aucun effort non?
En français cette fois ci :)
Grèce Charles, autant je souscris à votre dernier paragraphe, autant je suis en désaccord profond sur le fond de votre argumentation.
Vous écrivez que "nous avons sauvé les banques commerciales en particulier allemandes (mais françaises aussi) en rachetant les dettes grecques détenues par ces établissements, pour un montant de plus de 300 milliards d’euros désormais transférés aux contribuables. Ce sont les banques que votre pognon sert à sauver, pas les Grecs" c'est le côté pile de la pièce, mais il y a le côté face... Et le côté face c'est que les banques savaient parfaitement qu'elles prêtaient à un pays en faillite mais elles étaient certaines d'avoir la garantie des états de la zone euro. Les politiciens européens et grecs étaient complices et le peuple grec aussi! Ce peuple était soit stupide de croire que la manne européenne serait gratuite ad vitam aeternam, soit il était aussi complice de l’escroquerie. C’est bien le peuple grec qui a élu les politiciens corrompus qui ont mis en place ce système et c'est bien lui qui a vu son pouvoir d'achat multiplié par 2.5 en quelques années sans aucun effort non?