Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
david

david

Tous les commentaires de ce membre (529 publications)

Valorisations du CAC aujourd'hui 25 novembre 2014 :

Ouverture : 4369.31 / + haut : 4403.55 / + bas : 4361.18 / Clôture : 4382.31.

En ce qui concerne le point 3 de mon commentaire du 23 novembre ci-dessous, mes calculs par projection de cycles correspondent peu ou prou aux algos des grosses mains; en ce qui concerne les points 1 et 2, attendons de voir déjà demain ... je donnerai notamment deux prochaines dates à surveiller.

A part la journée de demain pour laquelle j'attends un gap, prochaines dates à surveiller : vendredi 12 et lundi 15 décembre (gap entre les deux journées ou rebond technique le 15 avec un plus bas en séance ).

Mon hypothèse de travail pour les semaines 51 et 52 :

Si les cours font un plus bas en clôture lundi, je pense que le CAC continuera de chuter jusqu' à jeudi (cible sous les 4000 points) pour attaquer un rebond technique. Si celui-ci se confirme, on pourrait avoir des valorisations situées le 22 décembre entre 4077 et 4162 pts avec une valeur remarquable autour de 4123/4126 pts. Le rebond se terminerait le 24 décembre avec pour cible les 4373 points.

Graphiquement ou plus exactement "cycliquement", je ne vois aucun support à la bougie du jour qui pourrait déclencher un rebond demain. Par ailleurs, si on regarde le PSI20, l'indice est à 4.72 % de son support de juin 2012. En faisant une simple règle de trois entre la perte enregistrée depuis fin novembre sur l'indice portugais, son niveau actuel et le niveau du support de juin 2012, rapportée aux mêmes données du CAC 40, celui-ci pourrait encore baisser de 3.63 % par rapport au plus bas du jour et toucher les 3780 points, soit le bas d'octobre !

Bonjour ClaudeJe propose une autre lecture : le cycle flat est en fait 1966/1982 et non 1974; un cycle qui fait donc 16 années. Comme celui qui sépare 1932 et 1948.

Le cycle partant de 2000 durerait-il 16 années et s'achèverait-il donc en 2016 ?

Par ailleurs, les phases d'expansion entre 1948 et 1966 d'une part, et 1982 et 2000 durent quant à elles 18 années.

Ma thése est un point bas, (bien plus bas que 2009) en 2016, 42 ans après celui de 1974, lui même 42 ans après celui de 1932.

Cela veut dire que les bourse seraient depuis cette année dans un marché baissier; cela semble se vérifier sur le CAC40 avec des hauts de moins en moins hauts et des bas de plus en plus bas. J'attends d'ailleurs un point haut le 25 novembre prochain sur l'indice parisien avant une redescente aux enfers jusqu'au 22 décembre ...

J'aurai bientôt la réponse à mon intime conviction... en espèrant me tromper !

 

La Chine baisse aujourd 'hui ses taux, la BCE se dit prête à faire plus et plus vite, Bruxelles à mettre sur pied mercredi un plan de 300 milliards ... et sur la toile, on s'enflamme et on voit le SP500 à 2300 voire 3000 points ! Bref, l'avenir est rose sur les bourses car "il n'y a pas d'alternative aux actions" (Jason Trennert).

Quand le consensus est puissant ...

Je maintiens néanmoins mes prévisions et ajoute une autre date :

LE 30 JANVIER 2015, qui pourrait être un point haut sur le CAC (et éventuellement un sommet sur les indices américains).

Si mes dires se révèlent exactes, j'ajouterai d'autres échéances sur cette file.

à suivre ...

@ svane : si nous sommes réellement dans un marché baissier pluri-annuel, alors on pourrait voir le CAC40 atteindre le 10 novembre 2016 la zone soit des 900 points soit des 1800 points en application des projections de valorisations par cycles. Soit effectivement un carnage de 60 à 80 % par rapport aux plus hauts de cette année.

Maintenant ma méthode n'est pas infaillible, ni stable, loin de là, bien sûr. Ce sont spéculations et hypothèses basées sur l'observation des cycles néanmoins réels.

Ainsi , selon moi, pour ce qui concerne l'échéance du 25 novembre prochain :

1- il y aurait une bougie significative (haut, bas, gap, valo);

2- cette bougie significative serait un point haut;

3- Valorisation possible au 25/11/2014 sur l'ouverture et/ou clôture et/ou + haut et/ou + bas, par projection cyclique : 4357/59 - 4361/63 - 4366/68 - 4383 - 4387/88 - 4391/93 - 4397 - 4401/02.

Ce n'est encore une fois qu'hypothèse, mais, si cela se vérifie, 1 - cela voudrait confirmer dans ma thése qu'un top a déjà été fait et validerait un bear market.

A mon humble avis, les cours du CAC 40 vont rester dans une bande relativement étroite dans les jours qui viennent. Il est donc très difficile avec la méthode que j'utilise de donner des valorisations pour les prochaines journées; néanmoins, je surveille le 2 DECEMBRE qui pourrait être un point BAS (valorisations entre 4252 et 4320, dont 4289-4292 comme valeurs remarquables), et le 10 DECEMBRE qui pourrait être soit un GAP (4198/4257) soit un point HAUT (4271/4400). Je pense toujours à un point BAS le 22 DECEMBRE (éventuellement le vendredi 19 décembre) sur les niveaux du 16 octobre (amplitude 3724/3974).

Et à tous ceux qui disent qu'un plus bas que 2009 n'est pas possible, je leur demande de regarder le CAC depuis 2000 de cette façon :

1- le PLUS HAUT de la "bulle internet", le 4 septembre 2000, était à 6944.77 points; le premier PLUS BAS suite à ce Top, soit le 18 octobre 2000, était à 5833.63 points, soit une amplitude maximale de 1111.14 points. Multiplions cette perte par 3 (soit 3333.42 points) et appliquons la à partir de CE point bas du 18 octobre, soit 5833.63 - 3333.42 = 2500.21 points, soit peu ou prou le niveau d'OUVERTURE du PLUS BAS de cette première bulle, soit le 12 mars 2003 (2507.34).

2- le PLUS BAS (cette fois-ci) de la "bulle des subprime", le 1er juin 2007, était à 6105.61 points; le premier PLUS BAS suite à ce Top, soit le 17 août 2007, était à 5217.7 points, soit une amplitude de 887.91 points. Multiplions cette perte par 3 (soit 2663.73 points) et appliquons la à partir de CE point bas du 17 août, soit 5217.70 - 2663.73 = 2553.97, soit peu ou prou le niveau d'OUVERTURE du PLUS BAS de cette deuxième bulle, soit le 9 mars 2009 (2552.99).

3- si l'histoire se répète, et si le point haut de la bulle qui ne porte pas encore son nom (!!!) est le 10 juin 2014 et le premier point bas qui suit ce Top est le 16 octobre 2014, alors on pourrait imaginer une fin de bulle bien plus bas qu'en 2009.

Et une baisse du même ordre sur le SP500 entraînerait l'indice américain sur les 3900 points, soit le bas de ... juillet. Chaque indice son support "mensuel" de référence ...

Erratum : bien entendu, lire 1900 pts sur le SP500 et non 3900. Il n'y a personne pour relever mes erreurs ?