Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
H16

H16

Je suis naturellement grand, beau, j’ai le teint buriné par le soleil et le sourire enjôleur et des mocassins à gland, un très gros zizi et une absence totale de lucidité sur mes qualités et mes défauts !

J'ai un blog sur lequel j'aime enquiquiner le monde : Petites chroniques désabusées d'un pays en lente décomposition...

        BOUTIQUE DE
                H16
 H16

Le livre de H16 sur Amazon : cliquez ici

promospeciale

Et voilà 2017.

Audience de l'article : 1070 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Voilà, c’est fait, nous sommes en 2017. J’en profite donc pour vous la souhaiter, amis lecteurs, la meilleure possible.

Et elle sera bonne. Il faudra bien. Les progrès, en tous domaines, nous assurent sans doute un avenir bien plus rose ou bien moins gris que dans d’autres époques. Et puis, la politique intérieure française ne pourra pas déclencher autre chose que des salves de rires quasi-épileptiques, pendant que la politique mondiale et les équilibres géostratégiques seront joyeusement remis en cause. Que du bonheur.

Comme le plan Vigipirate est maintenant au niveau Cramoisi, il n’y aura aucun nouvel attentat. Les psychologues pour camions, formés par bataillons entiers, empêcheront ces derniers de devenir fous.



La crise bancaire puis économique n’aura pas lieu. Et si elle a lieu, bien qu’elle ait pourtant été interdite, elle sera bravement combattue par nos dirigeants affûtés, qui sauront en limiter les effets les plus durs. Il n’y aura pas de problème avec la Deutsche Bank. La dette française, italienne ou autre ne seront aucunement un problème. Le chômage, qui a toujours été un problème endémique en France, continuera d’en être un, voilà tout et circulez ma brave dame.


Le protectionnisme des États-Unis et le recentrage des activités américaines sur eux-mêmes ne changera pas la donne, ni économiquement, ni militairement. Respirez calmement. Le Yuan tiendra bon, ce qui ne provoquera aucune hausse du Bitcoin. L’euro sera rose et frais. Le Brexit n’aura pas lieu.

À tout hasard, conservez tout de même quelques médicaments de base (ce serait dommage que la France découvre quelques pénuries improbables), et, bien sûr, de l’or, de l’argent et du plomb pour protéger tout le reste.

Bonne année 2017, donc. Et la Santé (ou Fleury), bien sûr, pour tous les aigrefins qui la méritent.


Poster un commentaire