Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

2 nouvelles taxes pour la cession d'un bien immobilier en plus value... surprise ou non ?

Audience de l'article : 3899 lectures
Nombre de commentaires : 5 réactions

Au risque de me répéter, l'immobilier est un bon produit d'investissement si on regarde les chiffres hors fiscalité. Une fois que l'Etat français laboure son terrain, les chiffres sont parfois exécrables. Certes, il y a toujours Paris en train de faire péter les records au m². Mais, il faut profiter de cette envolée... RDV dans quelques années !

Bon revenons à nos moutons, ou plutôt à notre chère fiscalité.

Le but de ces 2 nouvelles taxes est joli sur le papier. En même temps, c'est obligé, sinon c'est compliqué à faire voter... Là, cette fois-ci, nos bureaucrates qui n'ont pas encore assez d'argent ni de déficit budgétaire, ont besoin de plus d'argent pour... employer des gens (c'est important, cela diminue le chômage et la misère sociale, hum, ouahh, c'est beau, j'ai le coeur qui frétille, pas vous ?), pour... financer les infrastructures de transport qui verront le jour en 2011 et 2012.

Et alors là, énorme concept, l'impôt sera calculé en fonction de la distance de votre bien immobilier qui le sépare d'une gare ou interconnexion.

Eh ouais... Je vous la remets en sauce : la distance qui sépare votre domicile de la prochaine gare. 30% à 800 mètres et 15% pour les biens situés entre 800 et 1200 mètres.

Je n'y peux rien. Cela me fait marrer ces conneries. C'est impossible pour moi de ne pas tourner cela en dérision. Quand je pense à l'honorable journaliste de l'honorable et très connu journal sur lequel j'ai trouvé l'info, je me demande bien comment il a pu pondre son article en restant sérieux.

Au delà du fait qu'il va falloir obtenir un bac+18 pour piger le fonctionnement de ces taxes (l'une à l'échelle nationale qui rentre dans la loi Grenelle II, suis certain que les gens qui ont une sensibilité à l'écologie se sentent totalement entendus et respectés grâce à cette taxe, et l'autre à l'échelle Ile de France, taxe Grand Paris, ah ça, pour être grand, elle est bien grande l'histoire...), certains calculent que cela captera jusqu'à 15% du montant de votre plus value.

Les biens situés proches des transports en commun bénéficient souvent d'une petite surcote. Celle-ci sera intégralement captée par la taxe, donc par l'Etat. Et pour les heureux détenteurs ? Eh ben.... ? Fini ! Plus rien. C'est que les bureaucrates et les fonctionnaires qui ont le droit de gagner, nananère. Personne d'autres. Non mais oh !

Nous attendons tous donc avec impatience la publication du décret d'application, qui a 20% de probabilité de n'être jamais publié (taux moyen habituel)... Je salue ici le travail remarquable des fonctionnaires et parlementaires qui ont réalisé un sublime travail collectif, permettant à la France d'avancer dans le bon sens...

C'est à mourir de rire.

Pauvre France !

Tout ceci m'inspire que je vais travailler à lancer sur objectifeco une rubrique pour les Français qui veulent s'expatrier ou ceux qui vivent déjà à l'extérieur et qui ont des bons plans à soumettre ou des expériences à transmettre, négatives ou positives.

Charles Dereeper

Pour suivre mes opérations boursières et patrimoniales en temps réel : ARGENT : gagnez +10% par an

Poster un commentaire

5 Commentaires

  • Lien vers le commentaire afrigo vendredi, 03 décembre 2010 13:56 Posté par mikaflex

    Même constat, c'est vraiment du grand n'importe quoi !
    Merci, c'est une bouffée d'oxygène de vous lire, on se sent moins seul face à la moutonnerie collective.
    Je vote pour la rubrique spéciale expatriation !

  • Lien vers le commentaire stifler jeudi, 02 décembre 2010 23:42 Posté par stifler

    Monsieur Dereeper,

    Ce serait vraiment sympa de faire une rubrique pour les Français qui veulent s'expatrier.

    Oui, merci pour votre site.

  • Lien vers le commentaire balthazar jeudi, 02 décembre 2010 22:50 Posté par balthazar

    PS : merci pour ce que vous faites

    Votre site est un régal. Je vous souhaite tout le succes possible.

  • Lien vers le commentaire balthazar jeudi, 02 décembre 2010 22:46 Posté par balthazar

    La question que je me pose est :
    - comment mesure t'on la distance ?

    Du pas de ma porte à 801 mètres , ou du bout de mon salon à 799 mètres de la station de métro ?

    Vous êtes parfois un peu subjectif dans vos analyses, mais je vous suis sur un point : la France se perd dans ses lois de circonstances.
    Illisibles, incomprises, incohérentes, elles aboutissent bien souvent à des comportements stupides et à un résultat contraire à celui officiellement souhaité.

    Mais entre vous et moi, quand j'en discute autour de moi, je constate que ces lois de circonstances, préparées sur un coin de table plaisent au plus grand nombre (jusqu'à ce qu'arrivent les effets). Les gens apprecient et votent en ce sens. Et les politiciens sont élus si on vote pour eux ...
    Cherchez l'erreur !