Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Etes vous pour ou contre la baisse de l'immobilier en 2013 ? Avez vu réfléchi aux enjeux ?

Audience de l'article : 6155 lectures
Nombre de commentaires : 12 réactions
Cet article fait suite à un premier où je m'y suis mal pris pour mettre en lumière ce que je voulais http://www.objectifeco.com/immobilier/business-de-limmobilier/prix-de-limmobilier/la-nouvelle-theorie-a-la-mode-sur-les-prix-immobiliers-en-france.html

Le but de ce deuxième article est d'éveiller ce qui le veulent aux mécanismes SYSTEMATIQUES de manipulation mis en place par les gouvernements successifs. C'est une gymnastique que de décrypter la volonté manipulatoire derrière des choses anodines. En même temps, la gymnastique devient de plus en plus facile avec le temps car les politiciens suivent toujours les mêmes process. Rares sont les innovations.

Je vais donc rappeler l'énormité en train d'être mis sur orbite par les socialistes :

Faisons baisser les prix immobiliers, car ils nuisent à la compétitivité de l'économie française en ayant stimulés la hausse des salaires


Premier débat qui d'entrée saute aux yeux.
La moitié de la France est propriétaire, l'autre moitié est locataire. Déjà, forcément, avec une question comme la baisse des prix immobiliers, on est certain d'obtenir du 50 / 50 au niveau de la satisfaction des français. Il est juste impossible de répondre si c'est bien ou mauvais pour l'ensemble de la France. Quelque soit le choix, la moitié perdera et l'autre gagnera.

Deuxième débat qui saute lui aussi aux yeux et qui devrait mettre la puce à l'oreille à plus d'un :
La composante immobilière est la grande absente des calculs INSEE de pouvoir d'achat, donc de hausse des salaires. Dire que la hausse de l'immobilier a entraîné une hausse des salaires est faux. D'une manière générale à l'échelle du pays, tout ceci est mesuré par les gains et pertes de pouvoir d'achat. Il est absolument certain que les français ont perdu du pouvoir d'achat malgré des statistiques positives, du fait justement de la composante immobilière qui représente la première dépense de consommation dans notre pays. S'ils ont perdu à cause de la hausse immobilière, il faudrait se décider et ne pas dire qu'en même temps, les salaires sont montés pour suivre la hausse de l'immobilier... Si le salaires avaient suivi la hausse de l'immobilier, nous en serions les premiers informés avec des fiches de paie alléchantes vu la flamblée immobilière...

Troisième débat plus économique.
Que se passe-t-il en cas d'explosion de bulle immobilière dans une économie développée ? Si on liste l'intégralité des pays, on peut grosso modo tabler sur une chute du PIB de 5% pour une chute des prix immo supérieure à 20%. 5% de baisse du PIB, cela signifie hausse du chômage, hausse des impôts, hausse de l'endettement de l'Etat et des déficits, baisse du gâteau à partager au sein des entreprises, vol de l'argent publique par les actionnaires privées des banques pour sauvegarder le système bancaire au détriment de la collectivité... bref, je reste dubitatif devant l'engouement des français pour une chute des prix immo. C'est à peu près ce qu'il y a de pire qui puissent leur arriver en dehors d'une guerre. Et certains s'en rejouissent..

En outre, existe-t-il dans l'histoire économique des pays développés qui ont augmenté leur compétitivité internationale en faisant éclater une bulle immobilière ? On connaît cette mécanique avec la dévaluation, mais avec une baisse des prix immo, à ma connaissance, c'est du jamais vu... il n'y a aucun lien entre les deux évènements.

Quatrième débat qui vient en renfort du troisième et qui montre à quel point, nous sommes dans une mécanique manipulatoire et politique.
Pour qu'il y a regain de compétitivité, il est nécessaire que les salaires baissent. La proposition socialiste, cela signifie implicitement qu'ils vont baisser les salaires disons de 10% quand les prix immo auront baissé de 25%... qui peut gober une telle ânerie. Imaginez la scène : dans un an, tous les fonctionnaires français sont convoqués par leur chef qui leur explique que leur salaire chute de 10% à compter de la semaine prochaine, car les prix immo se sont dégonflés. Crédible ? Pourtant, des dizaines de millions de français semblent penser que c'est possible... 30 millions de salariés dans le privé verront également leur salaire être amputer pour gagner en compétitivité, grâce à la baisse des loyers et des prix immo. Sérieux, c'est juste une blague cette proposition. C'est la guerre civile pour moins que cela en France...

Nous sommes clairement dans un truc qui agite les esprits des français pour détourner leur attention, leur donner l'illusion qu'on agit alors qu'en fait, TOUT EST FAIT POUR NE PAS RESOUDRE LE PROBLEME PRINCIPAL.

manipulation
C'est comme cela que sont gérés les pays occidentaux. Les gens en haut sont pervers, au-delà de ce que les masses peuvent juste l'imaginer. Du coup, tout le monde pense paranoïa quand on leur rappelle que c'est du bidon complet les politiques actuelles. Rien ne peut marcher. Rien n'est réalisable. Et surtout, à part parler, les politiciens ne touchent à rien, car leur souci est d'éviter un soulèvement populaire. C'est et cela reste partout le critère numéro 1.

J'ai reçu récemment chez moi au Costa Rica un lecteur d'Objectifeco qui a eu une phrase d'une justesse limpide. Il a dit : quand à force de ne pas gérer la France et ses problèmes, ce sera trop la merde et que les masses commenceront à comprendre qu'elles se sont fait enfumer depuis le départ, les politiciens auront encore un train d'avance sur elles et organiseront une sorte de guerre civile symbolique entre les arabes et les français, poursuivant encore et toujours le mécanisme de détournement de l'attention vers des faux problèmes.

C'est marrant, parce que j'ai lu le livre de la CIA sur ses anticipations à horizon 2025 et il est écrit noir sur blanc qu'il existe un risque majeur en France de conflit entre les musulmans qui dépasseront les 20% de la population et les français.

Tous les entrepreneurs français savent pertinemment COMMENT solutionner le problème de compétitivité... l'immobilier n'a rien à voir avec leurs besoins...

Quand à savoir si on peut être pour ou contre l'explosion de la bulle immobilière, franchement, à part tenir compte de son intérêt personnel en se foutant du reste du pays, il est bien difficile d'avoir un avis tranché tellement les conséquences sont grandes. Faut il flinguer pour 3 ans l'économie de la France, payer encore plus d'impôts qui ne redescendront pas derrière, donc augmenter encore le déficit de compétitivité, ou faut il sacrifier ma génération au niveau de la politique du logement en stérilisant en plus des montagnes d'argent dans du vent, c'est à dire l'achat de foncier dont la part atteint les 50% des prix de vente contre 25% historiquement ?

Charles Dereeper
Poster un commentaire

12 commentaires

  • Lien vers le commentaire Ouap1 jeudi, 17 janvier 2013 16:32 Posté par Ouap1

    Je reprend votre commentaire : "bref, je reste dubitatif devant l'engouement des français pour une chute des prix immo. C'est à peu près ce qu'il y a de pire qui puissent leur arriver en dehors d'une guerre. Et certains s'en rejouissent..."

    et je change qqs mots...  : "bref, je reste dubitatif devant l'engouement des français pour une hausse des prix immo. C'est à peu près ce qu'il y a de pire qui puisse leur arriver en dehors d'une guerre. Et certains s'en rejouissent..." ==>  pourquoi pas cette phrase est aussi logique que la vote... parce que ce doublement des prix en à peine 10 ans ça aurait dû créer un climat quasi insurectionnel vu que les salaires n'ont pas du tout suivis cette hausse et pourtant il ne s'est rien passé.

    Sinon, j'ai le frère d'un ami qui divorce. Ce dernier me dit tout simplement, que son frère veut vendre le plus cher possible sa maison, et bien sur racheter le plus bas possible, c'est toujours la même histoire, on veut toujours être gagnant et ne jamais perdre... mais il faut une fin à tout... merci en tout cas pour vos articles même si je ne suis pas toujours en accord.

  • Lien vers le commentaire hatchipsut dimanche, 13 janvier 2013 12:38 Posté par hatchipsut

    Oui Charles, les gouvernenments, quels qu'ils soient, dans tous les pays, ont tendance à manipuler le monde. Le précédent président n'a fait que cela. D'ailleurs je dirais que vous ou moi dès lors que l'on écrit qq chose on peut nous reprocher  de manipuler le monde.
    Pour revenir aux prix immobiliers, la moitié qui n'est pas propriétaire est pour la baisse des pris, la moitié qui est propriétaire est aussi pour la baisse des prix car en général elle veut revendre un bien pour en acheter un autre plus grand. Des prix plus bas feront payer moins de PV et des frais de notaire et taxes plus faibles. Il n'y a qu'en fin de vie, lors de la dernière vente, en général faite par les héritiers où il est intéressant d'avoir des prix élevés. Tant pis pour les héritiers.
    Le prix de l'immobilier n'a effectivement pas fait augmenté les salaires, mais la baisse des prix de l'immo va libérer naturellement des ressources pour d'autres achats. Comme l'immo englouti 30 à 35% des revenus, les baisser de 25% revient à libérer 7 à 10% de revenus. C'est l'idée derrière la baisse de l'immo.
    Ainsi le PIB ne va pas chuter, car cet argent libéré sera dépensé dans d'autres achats. De plus 600000 euros bloqués dans un condo, ne font travailler personne de plus que s'il ne coutait que 300000. En revanche les 300000 euros libérés seront dépensés en bien divers et variés, et malheureusement aussi importés je vous le concède.
    Je ne comprends pas, vous qui étiez habituellement pondéré, vous voilà devenu enragé, peut-être les moustiques du Costa Rica ?
    Bien à vous.
    Hatchipsut

  • Lien vers le commentaire zoulou2 samedi, 12 janvier 2013 03:09 Posté par zoulou2

    Si louer ou acheter un appartement etait moins chers, l'argent economise serais depense dans d'autres secteurs plus rentable pour l'etat: la TVA

    Les travailleurs seraient plus mobile.

    En Chine, Foxcon demenage ses usines du Guangdong (pres des cotes pour l'exportation) car l'immobilier, et les prix de tout sont plus eleves que a l'interieurs des terres.

    La France 1er pays touristique du monde, sauf que les touristes restent moins longtemps et memes les francais en vacances ne depensent moins (pas de resto par exemple).

    Meme les retraites cherchent a prendre leur retraite a l'etranger.

    J'ai passe noel a Sanya en Chine, imaginez une ile plus grande que la corse, et que les chinois betonnent tout le litoral, mais un betonnage intelligent, avec des immenses espace vert remplis de cocotiers, et les plus beaux endroits betonne que pour des groupes hoteliers, (economiquement vendre du litoral a un particulier, qui viendras faire 2 sejours dans l'annee, n'apporte rien economiquement).
    Sans compter que les chinois n'ont qu'une semaine de vacance et tous a la meme date (en fevrier cette annee), ce betonnage est donc pour attirer des touristes. Et les touristes depensent et les chinois s'enrichissent.

    Une chambre pour 10-20 euros la nuit, manger au restaurant 3 fois par jour pour 2 personnes pour 10 euros, une coconut pour 0.50 euros.... c'est pas demain la veille que je vais depenser de l'argent dans les DOM-TOM.

    Une chambre pour 10 euros la nuit a Tahiti, on peut toujours rever, c'est pour cette raison que la chine va devenir le 1er touristique du monde.

  • Lien vers le commentaire karlusson vendredi, 11 janvier 2013 09:57 Posté par karlusson

    lorsque l'inflation de certains actifs devient une bulle quasi spéculative (ou comment s'enrichir ex-nihilo), il est inévitable qu'elle finisse par éclater. Et puis la déflation c'est le scénario de Loïc, non ?
    Bon, si on parlait un peu de Depardieu ? ... ...