Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

-70% de rabais sur 650 maisons en Irlande - le retour aux années 90

Audience de l'article : 5596 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
RBS vient de mettre sur le marché avec une décote de 70% sur son prix d'achat de 2007, un portefeuille de 650 maisons et d'un hôtel pour le prix de 75 millions.

La décote suit la chute des prix qui atteint 65% de baisse !

irland-prix-immobiliers

Je dois confesser que cela me rappelle le tout début de ma vie professionnel en 1991 et 1992. A cette époque, je m'intéressais énormément à la promotion immobilière. Seulement, la bulle immobilière venait d'exploser. Ce que nous pouvions lire dans la presse, c'était des gros titres comme SUICIDE du promoteur untel... FAILLITE de tels groupes immobiliers... J'ai bifurqué vers le trading sur CAC 40. Avec le recul, ce fut une bonne décision à titre personnel, car le trading rend les humains bien meilleurs que la promotion immobilière, compte tenu du niveau d'excellence qu'il faut développer pour juste avoir le droit de survivre. Mais ce fut une mauvaise décision, car il est probable que je serais immensément riche en comparaison de si j'avais opté pour la promotion immobilière... J'ai perdu énormément de temps à apprendre la vie en observant la longue et ininterrompue chaîne d'erreurs dans mes opérations boursières... en même temps, est ce une perte ?

Après 1992 et jusqu'à 1996, nous avons pu lire dans la presse : tel hedge fund rachète tels portefeuilles d'actifs immobiliers à tel assureur ou tel banque. Cela a duré quatre ans ces rachats. Ce fut bizarre pour moi de voir des fonds faire la contrepartie aux banques. Qui allait gagner le match ? Le plus marrant fut que je travaillais rue du Quatre Septembre et qu'un dimanche, ce fut un sacré bordel, car personne, je répète personne, et répétez en coeur avec moi la doctrine, personne n'a mis le feu à un bâtiment de plus d'un hectare qui servait de siège au Crédit Lyonnais. C'est que le business sous Mitterand se faisait à l'ancienne... et l'immobilier des années 80, les gars avaient fait n'importe quoi. Trop de traces, alors un bon petit incendie, c'est quand même pratique !

20 ans plus tard ont passé. Et voilà les mêmes titres qui ressurgissent. RBS est plantée et prend -70% de pertes. Faut il acheter ? Peut être pas immédiatement, mais c'est le signal d'achat : les banques commencent à prendre leurs pertes !  Sur ces niveaux de rabais, à horizon 20 ans ou même 30 ans, on reverra une hausse ! Dans tous les cas de figure, le rendement est de retour.

Il ne reste plus qu'aux particuliers à prendre aussi leurs pertes, tous ceux qui ne se sont pas faits expulsés et qui sont en negative equity sur leur emprunt. Imaginez la quantité de ménages qui prend l'eau avec -65% de baisse des prix. C'est une bonne partie des  prêts immobiliers qui ne sont pas couverts par de la valeur ! Combien de millions de personnes sont coincées dans cet enfer ? Qui ne peuvent pas revendre leur maison ? Qui ne peuvent plus changer de vie pour les 20 ou 30 prochaines années de leur vie ! La perte de liberté est quelque chose qui me fait horreur.

Les cycles économiques sont fascinants. Quand on vit assez longtemps pour voir deux répétitions ou trois répétitions, avec des générations différentes qui font la même erreur, on se dit forcément que cela tourne pas si rond que cela dans les cerveaux des humains...

Charles Dereeper
Poster un commentaire