Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Témoignage : oui, à peu près tout le monde peut partir et trouver sa stratégie de vie

Audience de l'article : 1185 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Bonjour Charles,

Je fais partie de ce lot de lecteurs ayant également grandi dans un contexte familial très complexe (par pudeur, on ne va pas s'étendre là-dessus...), et ayant ressenti le besoin dès le plus jeune age de bâtir une stratégie pour ne pas être enfermé dans une vie terne et insatisfaisante (ce que j'ai fait il y a maintenant dix ans).

Né en province, j'ai malheureusement grandi en banlieue. 

Quand je dis "malheureusement", ça ne veut pas dire que c'était violent et invivable comme aime à le montrer la télé... 

Par contre, c'est gris, c'est moche, c'est pauvre... Il y a un bus par heure le dimanche... Les nanas portent des joggings... et les gens se plaignent, se plaignent, se plaignent...

C'est le mur des lamentations la banlieue...

Primaries, College, Lycée...  Je me suis trainé comme j'ai pu jusqu'au bac, refusant depuis le plus jeune age toutes les matières scientifiques (j'étais bon en calcul, et ça me suffisait), et contrebalançant en excellant en arts, philo, anglais, histoire, littérature... (J'ai appris récemment que j'étais HPE/HPI, ce qui explique pas mal de choses...).

A quinze ans, je disais que je partirais de France. Personne ne me croyait vraiment...

Moi-même, je ne savais pas très bien ou, quand, et comment je partirai... mais, je savais que c'était nécessaire.

Le bac obtenu, sur le fil, sauvé par les arts plastiques...

Etudes supérieures (gratuites), dans une des meilleures écoles de Paris !... Comme quoi, c’est possible.

Quatre années fastidieuses (je n'ai pas ressenti d'épanouissement particulier dans les études supérieures, contrairement à ce qui est souvent dit).

Diplôme en poche, 24 ans. 

Ouf... 

Une rencontre. Un hasard. Le destin ?... Les évènements m'amènent au Vietnam. 

Je ne pars pas la fleur au fusil, comme dans les livres, ivre d'aventures et de découvertes... Je pars, fatigué, lourd, imprégné de souvenirs, de peurs, de formatage... (24 ans passés dans la loose et les lamentations ambiantes...).

Conscient que ça ne sera peut-être qu'une parenthèse, un "voyage"... et que l'important n'est pas de partit, mais de réussir.

Partir, c'est facile. Bâtir une stratégie de vie c'est autre chose...

Je n'ai pas choisi le Vietnam... j'ai découvert le Vietnam. Plus que ça, je ME SUIS DECOUVERT au Vietnam.

Etre impermeable a la langue et aux codes... quel soulagement !

 Fini le JT de 20heures, les repas interminables, les "zopinions" des uns et des autres... 

Partir dans un pays que l'on ne connait pas, sur lequel on a aucun biais de perception positif ou négatif, ça permet vraiment de réfléchir sur soi, sur son rapport au monde, et de mettre en place une stratégie de vie (qui intègre ce nouveau pays, ou non).

Et, je crois vraiment que cette découverte, aurait pu se faire dans un autre pays...

Ça fait maintenant dix ans que je suis parti, et que ma stratégie se déploie, tranquillement.

Cette notion de stratégie de vie est vraiment primordiale.

Ça demande de prendre en compte tous les aspects de sa vie, et le contexte.

Plutôt que de raller sur le Covid, les politiques, ou autre... on fait avec. Ça n'est que le bruit de fond... 

Certes, ça peut sacrement ralentir notre évolution personnelle et nous contraindre, mais on peut aussi trouver des parades.

Et c'est ce DYNAMISME de l'esprit et du corps que l'on ressent pleinement quand on travaille chaque jour à son projet de vie (et évidemment par extensions, au fameux "sens" de sa vie).

Bref, je ne vais pas prêcher un initié !...

Ce n'est qu'un témoignage de plus, pour montrer que oui, à peu près tout le monde peut partir, s'affranchir de sa condition (quelle qu'elle soit soit), et "réussir" sa vie (le concept de réussite étant évidemment très relatif, subjectif, et infiniment personnel).

Ça suppose parfois des choix radicaux, une remise en question permanente (qui est parfois épuisante)... et des compromis aussi.

Eh, oui ! On ne cesse pas d'en faire... l'important étant de faire des compromis, sans se compromettre...


P.S : moi aussi je suis un mauvais dormeur depuis toujours.

Et, moi, aussi j'évolue entouré de chats depuis la naissance... ils sont de bon intercésseurs entre le monde de l’Energie et le monde matériel...


Amicalement

Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Jean jeudi, 25 novembre 2021 18:09 Posté par JeanJeanBe

    Bonjour Charles,

    Je cherche à vous parler directement car je désire venir au Panana sous peu (février 2022) et vous rencontrer.

    Je suis en réflexion avancée (j'ai mis mes maisons en vente) pour quitter l'europe.

    Votre expérience peut m'être trés utile.

    De plus je cherche des personnes au Panama ou Costa Rica pouvant m'aider à m'installer.

    Vous avez mon mail Porton via votre site

    En espérant vous lire prochainement   Jean