Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Productivité

Productivité

Entreprises ; Etats ; Hommes

Toute l'actu traitée par Objectifeco dans le domaine de la productivité à la recherche de l'excellence.

Comment réfléchir à produire plus, plus vite ou en consommant moins de temps et d'énergie, les logiciels et stratégies en vogue, les dernières recherches, les témoignages d'expérience...

Un robot japonais parvient à fabriquer 4000 sushis par heure - alerte pour les cuisiniers du futur

Audience de l'article : 3183 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Il y a une croissance exponentielle des robots industriels de cuisine au Japon. Dans ce domaine, c’est dernièrement un robot fabriquant des sushis qui fait fureur.

SUSHI-large570


Il est capable de produire près de 4 000 sushis par heure !

Au Japon, les personnes passent de moins en moins de temps en cuisine, le pays suit la tendance mondiale de l’explosion des foodtech, et de la robotisation où il est à la pointe. Les sushis sont un des mets favoris des japonais. La machine cartonne en sortant un rouleau allègrement composé toutes les 12 secondes environ ! Dans les restaurants locaux, c’est le début d’une révolution. Le robot facilite la tâche du chef cuisinier et lui permet de booster sa créativité. La machine a intégré les 5 choix les plus populaires au Japon, en cas de doute. Les clients peuvent avoir accès à des offres personnalisées ou bien à un service de buffet pour maximum 30$.




Une utilisation très étendue


Le robot à sushis peut être employé dans les supermarchés, les cantines des écoles, l’hôpital…bref, partout il y a un besoin important sous la contrainte d’un temps limité, le produit de la firme Suzumo se révèle particulièrement intéressant et d’une aide précieuse.

La machine peut créer une quantité impressionnante de sushis pour un prix dérisoire.


Des avantages certains, mais qui ne doivent pas occulter certains désagréments


Le robot peut être utile pour fabriquer des sushis de base, toutefois il ne remplacera le savoir faire, l’amour et la passion d’un véritable maître sushi. Si l’on désire du haut de gamme, la main humaine sera toujours plus qualitative quant à l’issue finale du produit.

Le robot ne contrôle pas tous les paramètres, les dosages qui peuvent faire la différence, comme par exemple, la manière de cuire le riz, les températures, les ajustements, l’assaisonnement…

La qualité des ingrédients ne peut pas être évaluée, la chair d’un poisson ou d’autres composantes sont très importantes dans l’élaboration d’un sushi.

Enfin, comme la machine enchaine des fournées de sushis standardisées, il devient difficile de répondre à un besoin spécifique d’un client, sans changer de ligne de production. Un manque de flexibilité qui peut s’avérer enquiquinant lors de demandes particulières.

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire