Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

S'enrichir dans l'immobilier en misant sur le papy boom

Audience de l'article : 6724 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

On m’explique très souvent tout l’intérêt de l’immobilier pour devenir riche ou se constituer un patrimoine sans travailler ni avoir d’argent au départ… je passe toutes les raisons invoquées.

L’immobilier est un produit à cycle long. Pour réussir, il est impératif d’être en phase avec les tendances, que ce soit les prix des m², les prix des loyers, le niveau de la fiscalité pour la France, l’évolution de l’inflation et des taux d’intérêts ou les comportements d’achat des consommateurs.

Par moment, l’immobilier locatif est d’un intérêt médiocre. Si les prix des m² sont aux plus hauts, sans perspective de croissance, l’inflation faible, les loyers déconnectés du prix des m², il est clair que les profits seront faibles.

Le seul levier possible consiste à jouer sur le volume en misant sur la satisfaction de besoins des consommateurs.

A partir de 2008, les premiers baby boomers partent à la retraite. C’est une constante dans l’histoire de l’occident. Dès que les gens passent la barre des 65 ans, ils ont tendance à faire du downsizing pour leur habitation, privilégiant les immeubles avec service ou les maisons de plein pied avec communauté et service aussi.

L’énorme atout de cette population est son pouvoir d’achat et sa stabilité. En effet, si elle loue un bien, il s’agit généralement du dernier avant la mort en particulier si celui-ci est emménagé après 70 ans. S’il s’agit d’un achat, c’est là aussi le dernier. Les coûts sont moins importants en comparaison du service vendu avec, type, visite d’infirmière, ambulance, nettoyage, gardiennage, approvisionnement en nourriture et tout ce qui rend la retraite la moins pénible physiquement.

Les baby boomers sont nombreux dans nos sociétés. Ils vont tous modifier leur comportement d’achat en ce sens au cours de la prochaine décennie.

Conséquence, ce segment ne peut que rencontrer un succès commercial, crise ou non. L’immobilier implique de prévoir l’avenir à un horizon 15 / 25 ans. Si je devais me lancer dans cette activité, c’est le créneau marketing que je choisirais.

Il est clair que celui qui inventera une nouvelle offre "humaine" et respectueuse, touchera le pactole. Actuellement, les +80ans sont parqués dans des maisons de retraite plus glauques les unes que les autres. Dès que je colle le pied dans une pour visiter une connaissance, je ressors en dépression avec une envie frénétique d'attraper toutes les femmes qui passent à ce moment là dans la rue, histoire d'en profiter pendant qu'il est temps, manger, boire, voyager, bref vivre, car mon avenir de vieux est sombre... ouaf ouaf ouaf. Ce qui me choque est la quantité de calmants, anxiolytiques et anti dépresseurs qu'on administre à haute dose pour avoir la paix. Les décorations sont hideuses. Et surtout, les prix sont exhorbitants pour accéder à cet univers pré morbide...

Je veux croire qu'il existe un moyen autre de gérer la vieillesse. Je suis même certain, compte tenu des caractéristiques consuméristes de la génération baby boomers, qu'ils ne toléreront pas ce traitement.

Les investissements immobiliers ont de l'avenir dans ce domaine. C'est inévitable.

 

Charles Dereeper

 

Article sur le même sujet : http://www.objectifeco.com/argent/s-enrichir/article/comment-gagner-gros-en-construisant-des-immeubles

 

Article extrait de VOTRE ARGENT : +10% par an

Poster un commentaire