Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Révolution de l'économie numérique - Bientôt la fin des agences bancaires traditionnelles

Audience de l'article : 2454 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
La transition vers l’économie numérique connait un essor de plus en plus conséquent. Elle véhicule de nombreux changements. Ainsi, certains pans et secteurs se retrouvent directement menacés, leur évolution est quasi obligatoire pour avoir une chance de survie au cœur de la jungle économique.

C’est particulièrement le cas des agences bancaires, celles-ci vont tendre à diminuer fortement ces prochaines années.

closed


Ce n’est pas la Société Générale qui va démentir mes propos, car la banque anticipe une fermeture de 20% de ses agences d’ici 2020. Autrement dit, cela représente près de 400 établissements physiques à travers l’Hexagone.


Des clients qui se tournent de plus en plus vers le numérique

numérique trends

Les résultats d’une enquête nationale, ont fait état que 62% des clients se rendaient dans leur agence, au moins plus d’une fois par mois en 2009. 5 ans plus tard, ce résultat chute à 17%.

On constate sur une demi-décennie, une diminution de 45%. Autant vous dire qu’à ce rythme là, dans 10 ans, les agences bancaires traditionnelles auront presque toutes disparu de la circulation. Mais il y a également en parallèle, un autre phénomène sous jacent qui a son importance. Les transactions bancaires via Internet ne cessent de croître. Si bien qu’aujourd’hui, 98% des virements s’effectuent en ligne.


La guerre contre le cash


La transition de plus en plus marquée vers l’économie numérique affecte aussi nos moyens de paiement.

Le règlement en espèces est ouvertement dans la ligne de mire de tous ces bouleversements. Sans parler de complot, l’Etat réduit progressivement le nombre de distributeurs automatiques sur l’ensemble du territoire.  Cela signifie à terme, qu’il y aura de moins en moins de retraits en liquide.

forks-atm-cash

Les pays nordiques, telle que la Suède ont récemment clairement affiché leurs ambitions en affirmant « la fin de l’argent liquide pour 2020 ». Alors, adaptation ou démagogie politique ? Ce qui est sûr, c’est que le cash se retrouve visé par toutes ces volontés étatiques, en plus d’être dans le collimateur des effets d’une mutation vers le tout numérique.


Flamby Land et l’économie numérique, ce n’est pas pour tout de suite !

bank digitale

On recense aujourd’hui, près de 37 000 agences en France. Pour de nombreux experts du secteur bancaire, c’est beaucoup trop. On estime que 15% d’entre elles, ne sont pas rentables en 2015. Et même si ses structures physiques apportent encore 60 à 70% du CA aux établissements bancaires, les clients sont de moins en moins satisfaits des services proposés par ces officines. Aussi, dans une économie en perpétuel mouvement, les horaires ne sont plus assez souples, et en semaine la plupart des agences sont vides.

Flamby Land est également à la traine par rapport à de nombreux pays, on y compte de nombreuses agences. Le tableau que j’ai réalisé ci-dessous, permet un petit comparatif éloquent !

Pays

Nombre d’agences pour 1 million d’habitants

France

780

Allemagne

453

Royaume-Uni

196

Pays-Bas

189



Les Pays-Bas ont le nombre d’agences le plus faible pour un million d’habitants. Environ quatre fois moins que la France. C’est aussi le pays en Europe qui a fermé le plus d’officines bancaires depuis 3 ans, c'est-à-dire près du  tiers de son réseau.

Depuis 2012, seulement 2% des agences françaises fermaient chaque année, mais pour certains spécialistes, 25% des officines physiques devraient disparaître d’ici horizon 5 ans.

Ce qui confirme bien mes propos tenus au début de l'article : dans 10 ans, il est probable, que les agences bancaires traditionnelles ne feront plus partie du paysage économique français.

William Finck





Poster un commentaire