Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Startup

Startup

Que font les autres ?

Les expériences des entrepreneurs.

Les français qui lancent leur startup.

Les tendances dans les autres pays à adapter en France.

Les idées de produits et de services.

Comment développer les entreprises, leur faire vendre plus...

promospeciale

Le business du cannabis légal aux USA continue de se développer - même les banques s'y intéressent désormais

Audience de l'article : 3205 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Bank of America a publié un rapport sur les perspectives du marché de la marijuana. Cette étude fait état d’un secteur voué à une croissance rapide. Cependant, un constat s’impose en force, la marijuana à encore un long chemin à parcourir pour développer une industrie performante aux Etats-Unis.

Actuellement, 23 Etats tolèrent un certain type de marijuana « légale ». Récemment, les électeurs ont adoptés, au sein de 4 Etats ainsi qu’à Washington DC, la marijuana comme un moyen de consommation loisir pour un usage récréatif !

Ces mesures ont entrainées d’autres régions à suivre la même mouvance. La Californie et 5 à 10 Etats supplémentaires sont désormais susceptibles de voter une législation similaire sur la marijuana.

Déjà en 2015, cette drogue légale représentait un potentiel industriel pharaonique. Synonyme des domaines enregistrant parmi les plus fortes croissances du pays, les ventes ont littéralement explosées pour s’élever à 2.7 milliards $. La conjoncture est favorable à une nouvelle hausse fulgurante en 2016.

Le rapport estime qu’elle pourrait atteindre 35 milliards $ d'ici 2020. A titre de comparaison, le marché des animaux domestiques aux États-Unis génère environ 60 milliards $ par an, en terme de CA.

Toutefois, la marijuana légale, ne s’est pas encore démocratisée entièrement. De ce fait, elle ne représente pas un marché important. Seule, une petite minorité de producteurs ou de fabricants ou vendeurs sont répartis dans plusieurs Etats.  

drogue1 

Le rapport de la banque n’évoque pas uniquement la marijuana. Le cannabis utilisé à des fins médicales a également un fort potentiel. Le secteur des biotechnologies se développe extrêmement rapidement. La possibilité de mettre au point des médicaments dérivés du cannabis pour traiter un large éventail de maladies ravive l’intérêt porté à cette drogue.

On peut en effet l’utiliser dans le traitement de nombreuses maladies comme le diabète de type 2, des troubles post-traumatique, le stress, la schizophrénie, et même certains types de cancer.

Les défenseurs de la culture de cannabis vont sans doute connaitre un changement de paradigme. Car, si jusqu’ici la drogue était mal vue, il pourrait en être tout à fait autrement si elle était reconnue pleinement pour un usage thérapeutique. Selon, des projections plus que réalistes, un processus de légalisation du cannabis à des fins médicales devrait bientôt voir le jour. Les produits pharmaceutiques qui en découlent seraient approuvés par la FDA (Food and Drug Administration), un organisme américain chargé de mettre en place des procédés et certifications rigoureuses.

drogue2


Alan Brochstein, un spécialiste du secteur, a déclaré dans le Wall Street Journal, que l’on se situe seulement aux prémices d’une énorme révolution, les investisseurs peuvent espérer engranger de gros gains sans avoir l’idée de l’évolution de ce domaine d’activité.

Le journaliste a rencontré 420 acteurs plus ou moins importants du marché, mais influents. D’après eux, le cannabis devrait enregistrer un essor sans précédent, quelques uns parlent même d’une nouvelle « industrie verte financière ». Bientôt des fonds de gestion pourront investir dans des actions d’entreprises cotées ? Nous n’en saurons pas plus, car aucun n’a voulu s’exprimer sur ce sujet.


Si l’on observe bien, il existe déjà des entreprises en bourse qui proposent des produits thérapeutiques à base de cannabis. Bientôt une choses similaire pour la marijuana ?

C’est le cas de GW Pharmaceuticals, une société basée au Royaume-Uni, cotée sur le Nasdaq. Son médicament contre la sclérose en plaques, le Sativex, a été adopté dans plus de 20 pays comme l’Allemagne ou l’Espagne depuis sa conception initiale au Royaume-Uni. La société explore d'autres possibilités de traitement avec les drogues. Comme de nombreuses entreprises de la biotechnologie, le point crucial pour GW Pharmaceuticals est d’obtenir un médicament approuvé par la FDA.

En ce moment, la société est en train de développer un médicament appelé Epidiolex afin de pouvoir de soigner les enfants épileptiques.

Ce produit contient de la Cannabidiol (CBD), une substance chimique provenant de  la marijuana. Elle a retenu une grande attention de la part des médias américains. Les journalistes spécialisés de la CNN l’ont même considéré comme un traitement miracle à l’égard de l’épilepsie.  

Problème majeur et de taille, la FDA ne reconnaît pas officiellement la marijuana, sa composition et ses dérivés comme d’éventuelles solutions médicales. Leurs vertus ne peuvent être utilisées dans un cadre légal.

Le titre GW Pharmaceuticals se négocie actuellement pour environ 70 $

Alan Brochstein estime que la valeur de l’action pourrait aussi bien flamber ou dégringoler. Cela dépendra de l’issue positive ou négative du processus de reconnaissance d’une marijuana légale pour un usage thérapeutique. Dans le meilleur des cas, le titre pourrait s’envoler autour de 180 $, dans le pire fléchir vers les 25 $.

Le pari reste donc risqué malgré qu’il puisse rapporter très gros, selon Bank of America.

drogue3


Sur le marché du cannabis, ce sont majoritairement des sociétés plus conventionnelles qui occupent le périmètre

Waters Corporation basée dans le Massachusetts, s’est spécialisée dans la chromatographie et la spectrométrie de masse, ainsi que d'autres équipements scientifiques permettant de dépister la présence de drogue dans un organisme humain.

De plus en plus de rapports sont haussiers quant au dépistage de la marijuana. Une ironie subtile, puisque que l’économie souterraine est florissante, et continue son ascension impressionnante.


La société de jardinage, Scott’s Miracle-Gro, a racheté General Hydroponics qui vendait du matériel pouvant servir à la culture de marijuana. Bénéfice de l’opération, 130 millions $ ! Il faut dire que General Hydroponics n’a pas été épargné par la vague de diabolisation qui frappe encore de plein fouet les entreprises liées de près ou de loin au cannabis. Celles-ci ont des besoins conséquents de fonds pour investir généralement. Mais l’Etat ou les institutions les ignorent, les privant d’aides ou de soutien financier.

On remarque donc que la position des sociétés sur le marché du cannabis est floue et diluée dans des structures traditionnelles pour éviter d’être assimilée à quelque chose d’illégale.

Si l’on souhaite absolument investir sur ce créneau, il y a aussi l’option sociétés cotées « over-the-counter market ». C’est un marché peu réglementé et volatile ! Mais Brochstein, notre expert nous met tout de suite en garde, souvent ces entreprises se relèvent comme la plus pure des escroqueries existantes.


Pour conclure, le rapport de Bank of America est relativement optimisme quant aux perspectives économiques de la drogue thérapeutique. Et malgré que le marché soit soumis à de fortes secousses, la légalisation du processus à des fins médicales pourrait vite faire exploser le secteur des biotechnologies.


Beaucoup d’entreprises naîtront, beaucoup disparaîtront aussi… la société de tests CannLabs en a fait les frais il n’y a pas si longtemps, elle qui voulait s’ériger au rang de leader a dû déclarer faillite quelques semaines avant la parution de cette étude.

William Finck
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire