Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Productivité

Productivité

Entreprises ; Etats ; Hommes

Toute l'actu traitée par Objectifeco dans le domaine de la productivité à la recherche de l'excellence.

Comment réfléchir à produire plus, plus vite ou en consommant moins de temps et d'énergie, les logiciels et stratégies en vogue, les dernières recherches, les témoignages d'expérience...

promospeciale

3 startups à 1 milliards de valorisation qui montrent que le peer-to-peer peut révolutionner le marché du prêt d'argent

Audience de l'article : 2857 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Le peer-to-peer lending, abrégé en P2PL, est l’activité qui consiste en des prêts d'argent entre particuliers. Des prêts consentis entre personnes non apparentées, des «peers » ou « pairs » en français, sans passer par un traditionnel intermédiaire financier, comme une banque ou une autre institution.

Le P2PL connait une variante avec le peer-to-peer investing (P2Pi), système où le créancier peut revendre ses titres avant que l'emprunteur ne rembourse sa dette.

L’idée de base de ces prêts en peer-to-peer, c’est de reproduire l'action d'une banque tout en se défaisant des coûts engendrés par cet intermédiaire. L'emprunteur soumet ainsi une demande de prêt qui sera financé par plusieurs micro-prêts, émanant d’une foule de prêteurs. D’où l’autre surnom du P2PL : le crowdlending. Quant au prêteur, il investira généralement sur plusieurs emprunteurs pour répartir le risque de défaut.

Cette activité de prêt de pair à pair à lieu en ligne, sur les sites web des sociétés de peer-to-peer loans, qui utilisent différentes plates-formes digitales et des outils de vérification de crédit.

Pour faire bref, le peer-to-peer améliore la productivité du secteur bancaire en automatisant et en supprimant ces intermédiaires grassement payés depuis des siècles !

Voici trois startups qui basent leur business sur le modèle du peer-to-peer :


Housing.com, plateforme indienne de l’immobilier

Housing 1

Valeur : 1,3 milliards de $.

QG : Bombay (Mumbai).

Date de fondation : 2012.

Levée de fonds : 139,5 millions de $.

Particularité : Cette plateforme indienne dédiée à l’investissement et à la gestion dans immobilier propose également des prêts au logement.

Pourquoi elle est tendance : Le japonais Soft Bank, géant de l’high-tech et des télécommunications, est le principal bailleur de fonds de la société. La firme nippone estime que le marché de l’immobilier à un fort potentiel dans un pays qui compte 1,2 milliards d’habitants.

Site internet: Housing.com



Funding Circle, plateforme de prêts en peer-to-peer pour les petits business

Founding Circle 1

Valeur : 1 milliard de $.

QG : Londres

Date de fondation : 2009.

Levée de fonds : 273,2 millions de $.

Particularité : Un marché d’emprunts en peer-to-peer destinés aux entreprises.

Pourquoi elle est tendance : Depuis sa création, la société a déjà financé pour 1,2 milliards de $ auprès de petites entreprises. Funding Circle entend développer son business aux US.

Site internet : Funding Circle



SoFi, un marché pour le refinancement des prêts étudiants

SoFi 1

Valeur : 1.3 milliard de $.

QG : San Francisco.

Date de fondation : 2011.

Levée de fonds : 766,2 millions de $.

Particularité : Via des emprunts en peer-to-peer, la société permet de refinancer des prêts étudiants, des prêts hypothécaires, ou tout autre type de prêt personnel.

Pourquoi elle est tendance : La société a déjà financé des prêts à hauteur de 3 milliards de $. La rumeur veut que SoFi se prépare à faire son introduction en bourse l’année prochaine.

Site internet : SoFi
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire