Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Startup

Startup

Que font les autres ?

Les expériences des entrepreneurs.

Les français qui lancent leur startup.

Les tendances dans les autres pays à adapter en France.

Les idées de produits et de services.

Comment développer les entreprises, leur faire vendre plus...

promospeciale

10 tendances dans le marketing des réseaux sociaux

Audience de l'article : 9144 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Les dernières statistiques ne mentent pas : le monde compte désormais plus de 2 milliards d'utilisateurs actifs sur les réseaux sociaux - et ce nombre devrait continuer à croitre à un rythme rapide. En outre, 90% des entreprises américaines sont aujourd’hui présentes et actives sur les canaux sociaux. Il est donc plus que temps de mieux prêter attention à ces grandes tendances du marketing des réseaux sociaux.

Alors, qu'est-ce que cela implique pour votre (petite) entreprise ? Eh bien, tout. À travers les réseaux sociaux, les entreprises ont une exposition accrue - et leurs ventes augmentent en parallèle. Et il n’est ainsi pas étonnant que le marketing des réseaux sociaux soit toujours considéré comme un levier de grande valeur par les entrepreneurs et les chefs de petites entreprises. En plus de cela, une récente étude d’Infusionsoft a montré que le marketing est vraiment considéré comme une activité qu'ils aiment. Et c’est tout notre sujet.

Voilà pourquoi il est si important pour des entrepreneurs de savoir quelles tendances des réseaux sociaux valent la peine d’être suivies, surtout celles qui valent leur pesant d'or pour votre entreprise. Voici 10 tendances à connaitre dans le marketing des réseaux sociaux.

1. Le poids de la vidéo ne cesse de croître

« La vidéo apparaît maintenant dans 70% du top 100 des résultats de recherche, avec des téléspectateurs partout et qui sont de 64 à 85% plus enclins à acheter après avoir vu une vidéo de produit », souligne Kiss Metrics.

digital video by medium

La consommation de vidéo en ligne est en augmentation à un rythme rapide - et la croissance de l'utilisation des plateformes mobiles va encore plus y contribuer. D’un point de vue marketing, la vidéo est un outil puissant pour votre société, et le partage de vidéos sur votre site ou sur les réseaux sociaux permet aux internautes de voir vos produits et comment ils fonctionnent.

Voici quelques conseils sur la façon d'utiliser le levier de la vidéo.

1. Mettre une vidéo sur votre page d'accueil (la homepage). Créer une deuxième courte vidéo d’explication de 60 à 90 secondes. On peut utiliser PowToon pour cela. Il existe une option gratuite et, pour un prix modique, vous pouvez basculer sur la version pro et éliminer la pub à la fin. On peut utiliser les plugins OptimizePress et ThriveThemes (des outils de conversions) sur son site en WordPress et ils permettent très facilement de greffer une vidéo où vous voulez.

2. Mettez des vidéos de démonstration sur les pages produits. Si vous vendez des produits physiques, c’est un moyen idéal pour montrer la façon dont on peut les utiliser. Pour cela, YouTube est votre allier. Il s’agit de créer une série de courtes vidéos de démonstration pratiques. Rappelez-vous : YouTube, en plus d’être un site de partage, est une plateforme de recherche. Donc, niveau trafic, ces vidéos feront coup double et draineront du monde vers votre site et votre business.

3. Demandez à vos clients d'envoyer de courts témoignages vidéo. Cela est plus facile que vous le pensez. Il suffit juste de leur dire d'utiliser la fonction vidéo de leur smartphone et d’envoyer la vidéo sur la boite mail de votre société – ou sur le compte YouTube.

4. Créer des tutoriels vidéo. Utilisez des outils simples de partage et d’enregistrement d’écran comme Jing ou Camtasia pour capturer et délivrer des instructions étape par étape. Rappelez-vous de fournir aux prospects un appel à l'action – le fameux « « call to action » – du genre : « Pour plus d'informations, rendez-vous sur notresite.com ». Encore une fois, on poste ces tutoriels sur YouTube afin de capter encore plus d’internautes et de les inciter à faire un tour sur votre site.

Voici plus d’outils et de ressources pour les vidéos :

- Si vos vidéos sont des tutoriels, des vidéos de formation, d'enseignement ou de divertissement, alors on peut sérieusement songer à Wistia ou Vimeo pour l’hébergement vidéo. Ces plateformes d'hébergement permettent à vos vidéos et à votre public de ne pas être distraits par d'autres vidéos parasites, comme c’est le cas sur YouTube.

- Hébergez une copie de toutes vos vidéos sur Amazon S3. C’est une option d'hébergement très abordable. Télécharger des vidéos sur votre site Web va bouffer de la précieuse bande passante et de l'espace sur les serveurs.

2. Le contenu ! Encore et toujours

Les consommateurs continuent à vouloir des « informations qu'ils peuvent utiliser », mais aussi des actualités et des contenus qui sont adapté à leurs besoins spécifiques, à leurs goûts et à leurs centres d’intérêts. De plus, les moteurs de recherche sont conçus pour « récompenser » et mettre en avant le contenu de qualité supérieure, avec un meilleur positionnement dans les résultats de recherche.

Google ranking components

Voici quelques conseils sur la façon de créer un contenu hautement qualitatif :

- Découvrez BuzzSumo pour trouver le contenu le plus populaire et tendance. Il suffit d'entrer votre sujet dans le champ de recherche et de voir les articles et les infographies du moment qui sont les plus partagées.

- Vérifiez Google Analytics pour voir lesquels de vos articles sont les plus populaires, puis créer un nouveau contenu sur ces mêmes sujets. Vous pouvez prendre le sujet d'un de vos articles à fort audience et créer une présentation infographique ou un slideshare. Interviewer un expert sur ce même sujet et faites-en une vidéo.

3. Vos employés vont mener la charge

Vous cherchez une ressource sous-exploitée pour obtenir un mot sur votre business ? Alors ne cherchez pas plus loin que vos propres employés. Encouragez votre équipe à partager des mises à jour sur l'entreprise via leurs propres réseaux sociaux peut aider à drainer des résultats positifs.

social-network-employees

Voici quelques conseils pour mobiliser des employés sur les médias sociaux :

- Donnez à vos employés des profils sur les réseaux sociaux. Encouragez-les à répondre en ligne aux questions des clients ou à partager la résolution d’un problème client.

- Encouragez les employés à poster des photos pertinentes sur la page Facebook de votre société - surtout si vous avez des clients qui la visite régulièrement

Point important. Ne forcez pas vos employés à faire le travail de présence sur les réseaux sociaux. Cela ne fonctionnera que si vous avez une culture d'entreprise qui est partageable et partagée. Si vous n'êtes pas sûr sur ce point, un regard impartial s’impose pour voir si les gens sourient et s’ils ont du plaisir à aider les clients. Si vous voyez plus de personnes ronchonner que sourire, le conseil - c’est de ne pas aller plus loin dans la démarche.

4. Acheter des Boutons

Facebook et Pinterest ont attiré l'attention en 2015 en introduisant de nouveaux boutons « d’achat » pour les utilisateurs et les annonceurs. Les mobinautes, par exemple, peuvent faire des achats en un seul clic, sans jamais quitter l'application.

Searching-for-buyable-Pins

Voici quelques conseils sur la façon de mettre en œuvre ces « boutons d’achat » :

- Créez une offre irrésistible en se concentrant sur un public spécifique et en mettant en avant les avantages précis ou les résultats qu'ils peuvent obtenir de votre produit ou service.

- Avant de donner aux personnes les options pour acheter, partagez du contenu qui est éducatif et qui rend les consommateurs plus alertes vis-à-vis de votre produit ou service.

- Mettez une phrase descriptive et engageante sur le bouton - ce qui augmente les taux de conversion. Par exemple, « Envoyez-moi un kit de rasage » est mieux qu’ « achetez ! ».

5. Le pivot

Le pivot – pivoting – est devenu un terme très populaire, en particulier dans le monde des startups et dans la culture des sociétés de capital-risque. Le principe, c’est de commencer avec une petite idée de base et de mettre en œuvre – ce qu’on appelle le « Produit Minimum Viable »- en anglais, Minimum Viable Product (MVP). Cette stratégie de développement de produit passe par un groupe de clients, qui va commencer à améliorer votre produit ou service sur la base de leurs commentaires.

Pivoting

Voici quelques conseils sur la façon de mettre en œuvre un pivot :

- Ciblez un client spécifique et créer un produit ou un service de base et simple autour d'un grand besoin non satisfait.

- Utilisez des outils d'engagement du client pour vous aider à recueillir les commentaires et leurs rétroactions pour concevoir les améliorations. On peut recommander QuestionPro comme outil (gratuit) pour les enquêtes en ligne pour recueillir des informations à la fois quantitatives et qualitatives. Utilisez également des outils comme IdeaScale pour s’engager avec les clients et leur donner l'occasion de vous donner des idées et de voter pour sélectionner ces idées.

- Créez un groupe Facebook et concentrez-vous sur la mis en place de questions, afin d’obtenir des réactions, de collecter des idées et de nouer des relations. Encouragez les membres à inviter d'autres clients ou des prospects.

6. Maintenez votre contenu à la page

Avoir un contenu fiable et pertinent, un contenu à la page sur votre site fournira des interactions client cohérentes. Mettez à jour les promos, les informations et les produits pour qu’ils soient en adéquation avec l’air du temps (numérique).

Calendar-social-media

Voici quelques conseils sur la façon de rester pertinent et à la page :

- Créez un « calendrier d’offres », un ensemble d'offres de base que vous souhaitez rendre disponibles toute l'année. Vous pouvez commencer avec un thème mensuel et au moins une offre pour chaque mois. Ensuite, vous pouvez convertir ces offres spéciales en offres hebdomadaires ou même en offres quotidiennes.

- Découvrez ce calendrier des vacances et sélectionnez les jours qui sont pertinents pour votre entreprise, puis mettez en place des concours, des promotions et des cadeaux autour de tel ou tel jour férié. 

7. L'interaction client

Concrètement, cela signifie les messages entrants des clients. Ceux-ci continuent d'augmenterdans de nombreux secteurs. C'est une bonne nouvelle. Mais la mauvaise nouvelle, c’est que plus de 80% de ces messages restent sans réponse. Assurez-vous d'avoir des temps et des ressources pour un engagement individualisé.

messages entrants des clients

Voici quelques conseils sur la façon d'interagir avec les clients :

- Envisagez d'utiliser un outil de chat en ligne comme Olark ou LivePerson. Grâce à ces outils, les markéteurs ont constaté une augmentation des taux de conversion, parce que vous êtes exactement là quand votre client a le plus besoin de vous.

- Vérifiez vos flux de réseaux sociaux au moins aussi régulièrement que votre boîte email. Assurez-vous d’être visible lors d’une recherche sur Twitter en mettant en place un profil et un nom pertinent pour votre société, vos produits ou catégories de produits, de sorte que vous pouvez veiller sur les conversations et y répondre. Utilisez des outils comme HootSuite ou TweetDeck pour surveiller ces conversations.

8. La Brand Culture demeure essentielle

Avoir un bon produit ne suffit pas. La brand culture consiste à déployer un processus de communication cohérent autour de la marque et des valeurs qu'elle souhaite véhiculer.  Les consommateurs continueront à se soucier des valeurs portées par la marque et par son histoire. Construire des relations et des services personnalisés est capital. Identifiez quel est votre marché et utilisez les réseaux sociaux d'une manière qui parle directement aux consommateurs. Vous pouvez également utiliser Kinnect2, une plateforme qui permet aux consommateurs et aux entreprises de partager des opinions et de recevoir des feedbacks. Mais gare au temps de réaction.

expected-response-time-twitter

Voici quelques conseils pour faire rayonnera votre brand culture :

- Établissez un «personnalité de marque » pour vos canaux sociaux.  Vous êtes un pionnier : montrez-le. Engagez-vous auprès de vos clients pour définir le cadre et les meilleures pratiques sur la façon d'interagir avec eux.

- En fonction de votre expérience, créez un « guide de l'engagement social » et formez les membres de l'équipe qui vont être chargés de la gestion de votre compte, sur la meilleure et la façon la plus cohérente pour que votre personnalité de marque colle à votre communauté.

- Rejoignez les conversations et les tweets où vos clients sont en train de traîner.

9. Les questions autour de la confidentialité

Les préoccupations sur la confidentialité vont continuer à grimper en 2016, et l’affaire du hack d’Ashley Madison n’a évidemment pas contribué à apaiser ces inquiétudes. En tant que chef d’entreprise, il existe des précautions qui doivent être prises - comme de ne pas demander aux clients des informations privées publiquement, cela doit toujours – et uniquement - se faire en privé. Ayez une démarche informative et proactive envers vos clients sur les cookies et les autres informations qu'ils acceptent de partager avec votre société.

consumer privacy concerns

Voici quelques conseils sur la façon de traiter les problèmes de confidentialité :

- Passez en revue votre politique de confidentialité avec un avocat, et mettez à jour votre politique et soyez sûr d'avoir un lien présent sur vos pieds de pages Web.

- Auditez votre site web sur les questions de sécurité.

- Assurez-vous d'avoir les dernières versions à jour pour votre plateforme Web – cela réduit la probabilité de voir votre site piraté.

10. Réseaux sociaux = Moteurs de recherche

Une majorité des consommateurs sont influencés par les commentaires en ligne et les commentaires des autres consommateurs. Désormais, au lieu de simplement pianoter sur Google, ils vont directement sur Facebook, YouTube, Yelp et Pinterest pour obtenir des conseils et des opinions. En tant que chef d'entreprise, vous pouvez utiliser vos propres canaux sociaux pour partager des offres spéciales, des bons de réductions, tout en présentant de réelles critiques et des témoignages de vos utilisateurs.

social-network-dominate content discovery

Voici quelques conseils sur comment tirer parti des réseaux sociaux pour la recherche :

- Il faut comprendre qu'il existe des réseaux axés recherche et des réseaux axés sur l’engagement. YouTube, Pinterest et Yelp font partis des réseaux de recherche. Les personnes vont sur ces sites parce qu'elles sont à la recherche d'une réponse à une question – ou à un problème. Assurez-vous que tout le contenu que vous publiez sur ces réseaux de recherche soit axé sur l'éducatif, la réponse à une question ou sur le divertissement. Ce ne sont pas des endroits pour faire de la vente agressive.

- Les réseaux sociaux d’engagement, comme Facebook et Twitter, sont axées sur les conversations. Cela ne signifie pas que vous ne vendez pas sur ces canaux, mais vous devez rendre votre contenu divertissant, éducatif et informatif. Même quand vous vendez des produits, le but de votre message doit être en adéquation avec le contexte du réseau social.

Conclusion : choisissez bien mais choisissez peu

Nous avons passé en revue les principales tendances du marketing sur les réseaux sociaux. Et il peut être tentant de vouloir tout mettre en œuvre .Mais il vaut mieux se concentrer sur un choix plus limité, en prenant entre un et trois leviers que nous avons vus. Rappelez-vous, il ne s’agit pas de faire plus de marketing - il s’agit plutôt d’en faire moins – mais de le faire (très) bien.
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire