Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Aider un enfant à sortir d'une famille toxique : une suggestion d'un jeune lecteur

Audience de l'article : 800 lectures
Bonjour Charles, J'ai 24 ans, je suis étudiant en L3 (majeure: langue chinoise et histoire/géo/philo/litté/éco de la chine, mineure: prof de français à l'étranger) à Paris dans le 13e, fils de classe moyenne/sup qui vit confortablement (1500€ par mois de financement, 700 de l'état, 800 des parents) et qui ne manque de rien, je me destine à être prof de français en chine et ensuite à passer l'agrégation externe de chinois à mon retour en France après 5-10 ans en chine (je te dis tout ça pour que tu saches d'où je parle et que tu puisses me situer) J'ai trouvé ta vidéo "peut on et doit on aider les autres?" très intéressante. Je voudrais te soumettre une piste de réflexion sur une manière d'aider qui me semble possible, nécessaire et viable, j'aimerais avoir ton retour là dessus si tu as le temps et l'envie de me répondre. public visé : les enfants qui naissent dans une famille toxique ou très précaire (mère célibataire ne parvenant pas à satisfaire leurs besoins élémentaires, parents alcooliques ou drogués, parents violents ou exploiteurs) => ils sont trop jeunes (12 ans et moins disons) pour être capables de remédier à la situation par eux-mêmes, ces enfants vont être soumis au chaos comme tu disais (précarité, embrigadement dans des gangs, mise en prostitution pour les filles) solution : stabiliser leur situation en favorisant leur placement dans un internat (nourris/logés/scolarisés) jusqu'à un équivalent bac (général/technique ou pro au choix de l'enfant après un an de général idéalement, si possible en alternance avec une entreprise partenaire dès qu'ils atteignent l'âge où la plupart des enfants commencent à travailler) et éloignés géographiquement des parents violents/toxiques/trop précaires. résultat : permettre à ces enfants de sortir de la spirale infernale de la précarité et de l'insécurité et d'envisager un avenir avec un minimum de capitalisation (un diplôme du secondaire, des compétences de base pour prétendre à un emploi non précaire, un peu d'argent de côte épargné pendant leur alternance vu que l'internat pourvoi à leurs besoins gratuitement) et après ? : les enfants sortent de cet internat à 18 ans avec un diplôme du secondaire et un peu d'argent de côté, en sécurité et stable psychologiquement, les aides s'arrêtent net, ils peuvent maintenant partir sur de bonnes bases dans la vie, advienne que pourra, le rééquilibrage a eu lieu, ils feront ce qu'ils jugent bon de leur vie sans recevoir jamais plus aucune aide de la part du donateur qui a financé leur placement en internat (qu'ils n'auront jamais vu d'ailleurs pour éviter toute dépendance psychologique/affective/économique etc...) qu'en penses-tu ? je termine en te disant que j'ai du respect pour ton parcours, en particulier pour la liberté dont tu sembles jouir pleinement, et que j'espère que tu as trouvé un moyen d'être heureux au quotidien, indépendamment de toute considération financière, bonne continuation à toi


je crois que ce monde est parfait

et que notre responsabilité d'humain est de prendre la responsabilité de l'ame qui porte du karma créé dans d'autres vies

ca parait injuste de naitre dans une famille de drogué et de niquer ses chances de départ

dieu sait si j'ai été massacré avant d'avoir pu faire quoique ce soit

mais il y a une logique qui nous dépasse. je l'ai touché du doigt en tentant d'aider et de changer cette logique sous jacente de l'incarnation

je ne recommencerais plus

il n'y a jamais de hasard dans la vie

charles
Poster un commentaire