Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Startup

Startup

Que font les autres ?

Les expériences des entrepreneurs.

Les français qui lancent leur startup.

Les tendances dans les autres pays à adapter en France.

Les idées de produits et de services.

Comment développer les entreprises, leur faire vendre plus...

promospeciale

Réfléchir à ces 5 startups qui ont échoué pour apprendre

Audience de l'article : 2819 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Monter une startup n’est pas une activité à prendre à la légère. Le taux de réussite est faible. Beaucoup d’entreprises périclitent au cours de la première année d’existence. C’est en regardant les erreurs de certaines sociétés que l’on peut éviter des pièges ! Ci-dessous nous verrons le cas de 5 startups qui ont échoué, la raison et pourquoi.


1. Melotic


melotic

Cette Start up s’est spécialisée dans l’échange et la conversion de devises étrangères avec les Bitcoin. Son objectif principal est de faciliter l’utilisation des monnaies alternatives et le paiement électronique. Basée à Hong-Kong, la société a réussi à levé 1.18 million $ en octobre 2014. Les partenaires étaient constitués de nombreux investisseurs, ils comprenaient entre autre près de 500 Startups. Malgré cet apport financier massif, les bénéfices de la plateforme ne se sont pas révélés suffisants pour permettre de continuer à développer le produit. Les coûts très importants ont condamné  l’entreprise qui a désormais cessé son activité.


2. eXiche

exiche

Courant 2015, la Chine a connu les fermetures successives de 7 entreprises de services de prestation de lavage de voiture en ligne. C’est un secteur de niche très particulier ! Il est concurrentiel !

L’échec le plus cuisant a été pour eXiche. Alors encore valorisée à plus de 20 millions $ en mars, elle a du soudainement stoppé ses activités en octobre.

En fait, l’erreur de la société était qu’elle proposait des promotions pour des prestations qui étaient déjà à la base pas chères. Ces marges nettes ont diminuées, et elle n’a pas su tenir tête face à la concurrence.


3. DoneByNone (Netcraft Retail Solutions)

Done-by-None


Le commerce électronique en Inde connaît un boom sans précédent, cette année 2015 a été encore globalement un très bon cru, le succès a été généralement au rendez –vous !

Malgré cela, quelques startups impliquées dans ce secteur ont connu quelques déboires. C’est en particulier, le cas notamment d’un site Internet proposant des articles de marques branchés à une clientèle féminine. La  raison de cet échec s’expliquerait par des problèmes récurrents de satisfaction clientèle survenus dès fin 2014. Un des fondateurs a quitté la société, et début 2015, le site fut dissolu pour de bon.


4. Lumos



lumos
Lumos est une Start up spécialisée dans la domotique et proposait des solutions pour une « maison intelligente ». Ils ont développé un produit mais n’ont pas réussi à le commercialiser. En fait, ils ont mal évalué l’offre et le besoin de la clientèle.

La leçon à retenir est que définir, cibler les attentes de sa clientèle est primordiale, mais il faut aussi prévoir l’évolution des besoins  des consommateurs et se tenir toujours prêt à anticiper leur besoin.


5. TalentPad

TalentPad


Malgré une augmentation importante de son capital en 2014, TalentPad n’a pas connu le succès qu’elle espérait  avoir !

Sa plateforme permettaient grâce à un abonnement, aux employeurs de dénicher les meilleurs talents, et les recruter. Malheureusement, ce marché est trop vaste, et l’entreprise n’a pas su se spécialiser dans un domaine précis.

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire