Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Que les hommes récupèrent leur pouvoir de création et de matérialisation de leurs rêves !

Audience de l'article : 1215 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
Trop long à copier ici ! Voici le lien pour lire sur mon blog perso http://www.charlesdereeper.com/blog/charles-donnes-moi-le-nom-des-chamanes-qui-ont-gueri-tes-traumas.html

Pour la petite histoire, un énième shamane a pointé son cul... APRES VOIR LU cet article alors même que je décris dedans comment je teste la solidité des gens du spirituel.

J'ai tout de suite vu que c'était une serpillère qui fuyait avec sa première réponse. Néanmoins, j'ai donné sa chance au produit malgré en plus une approche grotesque des traumas et mémoires archaïques avec la piste de l'astrologie. J'ai utilisé moins de 10 mots.

Je cite

La piste de l'astrologie. Pourquoi n'allez vous pas la tester auprès des soldats ?

Cela a suffit pour qu'il prenne la mouche et s'enfuit, tout en innondant la personne de messages pour se justifier qui m'avait introduit le contact... Bref une serpillère de plus...

Cela ne manque pas de piquant, car j'explique dans l'article comment encore une fois je teste avec neutralité les fuyards de la spiritualité. Une simple phrase sur les soldats et il s'est écroulé. Avec les autres, ce fut un geste, une initiative ou quelques phrases. Même pas besoin d'être agressif ou humiliant. Il faut juste taper au coeur de leur contradiction. Ces mecs, ce sont des blagues vivantes. Je connais leur schéma. Il s'effondre tous avec rien.

Des centaines de gens me payent pour leur trouver les informations qui comptent avec le plus fort effet de levier en bénéfice.

En voici donc une que je développe dans ce long article. Il est impossible de vivre dans la matière en écrasant par la spiritualité le karma du transgénérationnel. La vie n'est pas en robe dans un temple à méditer. Ou à jacter en essayant de convertir des souffrants prêts à tout.

La vie est dehors dans la rue, à respirer, sentir, toucher, bouger, créer, se connecter, aider à construire des visions et des rêves.

Et pour cela il y a un prix à payer !

Je ne connais pratiquement aucune personne au contact des mémoires archaïques QUI NE SOIT PAS DEVENUE MILLIONNAIRE. Par l'archaïsme passe la vie, l'univers, le monde, l'expérience humaine. La matière et l'archaïsme marchent ensemble. Il n'y a pas l'une sans l'autre. Rien ne passera jamais par le coeur dès lors qu'il s'agit de crapahuter sur terre !

Donc la priorité de tous obligatoirement quand on est sain est la protection de l'innocence des ENFANTS. Il n'y a pas plus haut que cela sur terre dans l'échelle. L'innocence des enfants est la réunion de dieu avec la vie terrestre et ses contraintes.

Malheureusement, nous vivons dans un monde qui bafoue par son aveuglement cette innocence des enfants de la terre. De même que Francis Cabrel a adopté le point de vue du taureau en Andalousie face à des milliers de dingo s'excitant devant la mise à mort d'un animal pour du spectacle, je ne pense pas qu'il soit possible d'adopter un autre point de vue que celui de l'enfant face à ses parents ou au coeur et à l'âme...

JE SUIS TRES SEUL A PENSER DE LA SORTE, mais j'en ai rien à branler. Je ne suis pas un professionnel du dev perso. Je crapahute moi même. Donc aucune obligation mise à part poursuivre mon rêve de faire accéder à leur pouvoir de matérialisation un maximum d'hommes (je reprécise homme hein... y a pas marqué femmes de moins de 40 ans !). Aucun spirituel n'a jamais rien créé de physique sur cette terre mis à part jacter et étouffer l'enfant pour sauvegarder le karma transgénérationnel. C'est comme une verre de vin.

Quand je serais prêt, je mènerais ce combat.

Charles

PS : pourquoi mes blagues sur les femmes ? Parce qu'elles sont massivement devenues un outil toxique de propagation. Ce n'est pas parce que les hommes ne le voient pas que ce n'est pas vrai. Tous les hommes à qui j'ai montré les patterns ont fini par piger. Tous. Très souvent ils étaient les plus fervents opposés au départ. Et ils sont tous tombés de haut. Perso, ca se résume en une phrase, croire qu'une gamine de 25 ans puisse avoir la maturité nécessaire pour faire pousser un enfant correctement, c'est comme croire que le socialisme est la solution collective pour les humains... http://www.charlesdereeper.com/blog/charles-donnes-moi-le-nom-des-chamanes-qui-ont-gueri-tes-traumas.html
Poster un commentaire

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire hftrade mardi, 13 juillet 2021 08:22 Posté par hftrade

    Pour moi c'est un sujet tres interessant mais rarement abordé

    la gamine de 25 ans, c'est vrai mais dans une société plus traditionnelle elle est pas seule, elle est entourée des autres femmes de la tribu.

    Dans les sociétés triables ou traditionnelles (meme russie, la babouchka) quand un parent foire st surtout la mere (ca peut arriver pour pleins de raisons, handicapée, incapble) c'est une autre femme (tante etc) qui prend en charge l'enfant .
    quand le chef du village remplit plus son role il redevient un quidam et perd tous ses privileges. le chef est au service de la tribu et pas l'inverse, meme si il a quelques privileges quand il est chef
    je connais,ces sociétés j'y ai vecu un certain temps
    par contre dans l'occident utltra-individualiste certaines femmes sont censées travailler et s'occuper seules d'enfants en bas age qui exigent pas mal d'attrention (ca divorce enormement, beaucoup de meres celibataires aussi). comment une femme peut mener une carriere dans un milieur parfois tres exigeant (finance, avocat d'affaires par exemple) et s'occuper seule de plusieurs gosses en bas age , sans aucun soutien exterieur (famille, tribu ?)

    les sociétés traditionnelles sont caraicaturées mais plus saines au niveau du fonctionnement familial

    je rejoins Bruno la-dessus


  • Lien vers le commentaire Bruno Napoli lundi, 12 juillet 2021 03:11 Posté par bruno@napoli.fr

    « Croire qu'une gamine de 25 ans puisse avoir la maturité nécessaire pour faire pousser un enfant correctement, c'est comme croire que le socialisme est la solution collective pour les humains... »

    La génération de mes grands-parents, quand les familles n’étaient pas explosées aux quatre coins du pays et maintenant de la planète, tout le monde habitait dans le même village où pas très loin aux alentours. Quand une jeune maman mettait au monde un enfant, elle avait près d’elle toutes les anciennes du village qui étaient là pour l’aider, la rassurer, la conseiller. En cas de besoin, s’il fallait respirer une journée, on pouvait toujours laisser le bébé à une tante un peu plus loin dans la rue. Idem pour le jeune père, il pouvait aussi trouver des réponses près de ses parents, grands-parents, frères, soeurs et oncles qui étaient tous dans le coin. On élevait les enfants en tribu, on veillait les uns sur les autres, exactement comme ce qui se passe dans la nature avec mammifères qui vivent en clans: on éduque les enfants ensemble.

    Aujourd’hui, les familles sont explosées, et un couple de 20 ou 25 ans se retrouve seul, piégé dans un appartement en haut d'une tour sans famille proche sur qui compter et avec la télévision comme seule notice d'utilisation de la vie. 

    C’est la recette pour une catastrophe assurée et un enfant élevé avec une tablette dans les mains à regarder Walt Disney. Cette façon de vivre sans tribu n’est pas codée dans notre ADN, ça ne fonctionne pas, c’est contre nature, et c’est une des multiples raisons de l’échec des couples à éduquer correctement des enfants. Et j’en ai fait les frais aussi.